Jump to content

Yumi (arc Japonais) Kyudo


Guest Mitsu
 Share

Recommended Posts

Guest Mitsu

Je pratique le kyudo, et je dois acheter un yumi. Où peut-on s'en procurer en dehors des sentiers battus? :07:

Link to comment
Share on other sites

Il y a quelques années, j'en avais commandé un à SHERWOOD ARCHERIE, 67300 SCHILTIGHEIM / Tél: 03 88 19 95 96 en même temps que des arcs mongols traditionnels .

Superbe objet, en bambou laqué noir et rouge, et pas très cher.

J'ignore s'ils en ont encore en stock, le mieux est de les contacter.

Link to comment
Share on other sites

Guest oto ya

J'ai trouvé sur un site hongrois un facteur qui fabrique des yumis. Mais il vaut mieux demander aux "autorités" si un arc non japonais peut convenir.

Link to comment
Share on other sites

le veritable yumi bois/bambou fabrique au japon est hors de prix (+/- 1000 euros pour les moins cher!), il est fragile en plus il faut constament "retravailler " les courbures qui ne sont pas stable!

je te conseille plutot un modele en fibre de verre qui devrait pouvoir se commander chez tous concessionaire digne de ce nom...

Link to comment
Share on other sites

Guest mad bear

http://www.dick.biz/

a visit to kanjuro shibata's worshop cliquer sur news

pour les zoliens aller sur material lamelles corne buffle d'eau + abalonne

pour les amateurs d'outils rabots +scies japonais

trouve par hasard sur forum bois

je fais suivre sur forum archerie.

trop bon :24: :29:

Link to comment
Share on other sites

  • 13 years later...
  • 3 years later...

Bonjour,

Une question adressée aux spécialistes de l'arc japonais. Ce yumi traditionnel mesure environ 218 cm et son âme, ainsi que ses ligatures en bambou paraissent en bonne condition de même que ses poupées et l'état de sa laque. Il y a quelques années, je l'avais 'soclé' en raison de son ancienneté (ère Meiji).  Depuis longtemps, je me dis que j'aimerais bien voir son aspect, une fois bandé, ce qui fiche un peu les jetons compte tenu de sa forme fortement réflexe. A votre avis, quel est le risque de casse d'un arc d'un peu plus de 100 ans, compte tenu des propriétés du bambou ?  (si ça craint trop, je ne tenterai évidemment pas l'expérience)

(Ci-joint, photos de l'arc, de sa poignée et d'une poupée)

 

 

CBE120B6-793E-4614-9962-47F18C5EB08A.jpeg

Link to comment
Share on other sites

Alors, je suis loin d'être un spécialiste du yumi, mais j'ai lu quelque part que les yumi traditionnels,  en bambou donc et même modernes,, avaient une durée de vie active assez courte. Mis à part les inconditionnels de la pureté de la tradition, les yumi en fibre sont préférés, d'autant plus que vu le travail pour faire un yumi en bambou, le prix est en fonction.

Ce que tu as est un collector, il vaut mieux qu'il le reste et en entier....

Comme dit Indy, sa place est dans un musée, pas sur un champ de tir, surtout compte tenu de son âge respectable....

Mais c'est juste mon avis.

Link to comment
Share on other sites

Pour consolider la réponse donnée par Pedro que je partage. Tu devrais te rapprochez d'un club pratiquant le Kyudo, ils te confirmeront ou infirmeront notre réponse, voir éventuellement te donneront une méthode pour le bander si cela était possible. 

Dans nos membres du forum, je crois malheureusement que nous n'en avons vu pas plus de 5 ...

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse, JMG. 

Pour expliciter un peu plus les raisons de ma démarche... Je suis collectionneur d'art japonais et, notamment, d'armes (sabres, en particulier) et d'armures. Les fourreaux (saya) de sabres sont très fréquemment recouverts de laque et les armures sont, le plus souvent, également enduites de laque, côté externe et aussi interne. A moins de s'être pris des gnons violents, ces objets ne bougent quasiment pas, même après plusieurs siècles, en raison des propriétés de la laque japonaise et de son élasticité. J'ai restauré récemment une armure d'un peu plus de 250 ans (ère Edo) et la seule chose qu'il a fallu intégralement changer était la tresse en soie (odoshi) complètement moisie et bouffée aux mites. La laque intérieure s'était décollée par endroits mais, surtout, avait conservé son élasticité et son intégrité.

...d'où ma question initiale sur l'évolution, dans le temps, des propriétés d'un arc en bambou couvert d'une laque japonaise qui le conserve de manière quasi étanche. 

Quoi qu'il en soit, je rejoins votre avis concernant le risque de tenter l'expérience sur cet arc. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Cracoucass a dit :

Je laisserai donc le vénérable se reposer.

Je comprends que cesoit frustrant de ne pas savoir, et je compatis. Mais je crois que c'est plus raisonnable.

Si tu veux tenter l'expérience malgré tout, je tiens à ta disposition, au cas où, un stock de jurons et de gros mots en différentes langues!

Link to comment
Share on other sites

Dans un registre qui n’a strictement rien à voir avec le sujet, un RPM 360 m’a explosé à la figure, il y a deux ans (ma seule expérience de ce genre, après avoir maltraité une trentaine d’arcs classiques et une demi douzaine de ‘poulies’ ).  C’est bien qu’il n’y ait pas eu de témoins parceque, dans le domaine du juron, je peux prouver que j’ai des ressources.

Link to comment
Share on other sites

Le 18/07/2022 à 18:03, Cracoucass a dit :

A votre avis, quel est le risque de casse d'un arc d'un peu plus de 100 ans, compte tenu des propriétés du bambou ?

En dehors des propriétés du bambou il y a celles de la colle animale qui a servi à assembler l'arc et dont la résistance à l'humidité et le vieillissement peuvent poser des problèmes. Comme les copains, je conseillerais la prudence pour garder l'arc d'un seul tenant.

Link to comment
Share on other sites

Le 18/07/2022 à 20:45, PEDRO a dit :

Ce que tu as est un collector, il vaut mieux qu'il le reste et en entier...

Je suis fasciné par les gens qui ont une bagnole style Type E, AC Cobra ou GT40 et "envoient du pâté" dans les courses d'anciennes. Il est vrai que dans la majorité des cas souvent une auto peut se réparer après une sortie de route - plus facilement qu'un yumi explosé en tout cas...

 

Link to comment
Share on other sites

De ton avis.

De plus, sans savoir dans quelles conditions il a été stocké, sans savoir s'il n'était pas déjà en fin de vie active quand il a été remisé.....................:tristounet:

Link to comment
Share on other sites

‘’sans savoir s'il n'était pas déjà en fin de vie active quand il a été remisé...’’

(Pedro)

———

… voici également une variable que je ne maitrise pas. L’arc restera donc sagement sur son socle en rêvant de ses vies antérieures.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...