Jump to content

All Activity

This stream auto-updates

  1. Past hour
  2. Yesterday
  3. Une photo c'est bien. Ce matin j'avais un photographe. Merci Christophe. Bon déjà la veste, la corde touche la fermeture éclair. Peut-être un peu sortir les fesses. Pas assez d'allonge on dirait. Et cette main d'arc qui croit encore que je tire en poulie ou en AD ou AC. Là j'ai du mal avec cette main d'arc. L'arc ne tourne pas souvent car je serre encore trop la poignée. J'ai remplacer les bambou de 32 33 g par mes Edge bien moins lourdes. Ca va pas mal jusqu'à 40 m. Sinon je tiens bien les 5 s en visée chose que je ne sais plus faire en AD ou AC.
  4. Bonjour, J'ai une statuette Égyptienne -moulage musée du Louvre / années 1980 / 41 cm de haut. Je ne connais pas l’Égypte antique et me demande qui est représenté ....Merci pour votre aide ! Au fait elle pourrait être à vendre.
  5. La prise de plaisir ben oui vu qu'il y a découverte ET progression . Mais il ne faut rien lâcher, pas d'à peu près. En fait en AD ou AC tout était déjà réglé. Intervenir pour changer quelque chose était très difficile, demandait beaucoup d'entraînement et la frustration restait présente. . Le but de cette aventure du tir au pouce c'est d'ouvrir. Avec le chinois j'avais déjà ouvert de 2 bons pouces. Avec le Hankyu en gros c'est 3 pouces de plus maxi. On n'est pas loin des 5 pouces de plus qu'en AD ou AC. Et surtout c'est bien plus facile à tenir " en visée ". Moins de fatigue, la décision de libérer la corde est enfin possible.
  6. A vendre râtelier arcs parfait état (sans les arcs bien sûr). 50 Euros en liquide. A venir chercher sur place avec véhicule adapté. Code postal 86480
  7. Last week
  8. c'est bien tu progresses - est-ce que tu commences à y prendre du plaisir ? passsssque c'est un peu ça au fond le but
  9. Sinon ça progresse. L'arc tourne un peu. Il faut vraiment s'appliquer, ça ne laisse rien à l'improvisation. Beaucoup de travail sur la main d'arc surtout : - préparer la préhension. - ne pas trop serrer l'arc. - penser au couple majeur-pouce qui permet de retenir l'arc. - index qui vise la cible. A mon allonge, je suis dans les 35 # et j'arrive à prendre du temps ( 2 à 3 secondes ) à essayer de tout vérifier avant de libérer la corde. Si tout est bien fait ( plus ou moins il faut pas non plus exagérer ) ça paye ! Pour le moment , c'est anneau en cuir. Je pense modifier une prothèse achetée chez Ali pour faire un Kake pas cher. Mais ça va aussi demander une somme de travail conséquente.
  10. On n'est plus que 2 plus 2 demi-solde. Donc club essentiellement cible anglaise salle et extérieur. Et on dispose d'un parcours très technique de 21 cibles offrant une bonne trentaine de pas de tir. On a été presque une dizaine d'archers parcours quelques années avant la Covid, puis il y a eu un départ d'archers pour créer un autre club pas loin et aussi le coût de la vie. Le parcours c'est du vent , de la pluie , du froid , des horaires d'entraînement tributaires de la luminosité.....La salle c'est le confort suprême, une bonne température , pas de vent , pas de pluie , une bonne luminosité , des créneaux le soir même après 20h , des sièges..... En salle les créneaux horaires ne sont pas tributaires de la météo ou de la luminosité, il y a du monde ( jamais seul avec un jeune ! ). Une dynamique se crée aussi lors des entraînements ( je m'occupais des débutants adultes en salle ). J'ai eu dernièrement 2 adultes à débuter en tir AD AC, perdus rapidement car pas assez mordus. Pourtant je propose des entraînements à la carte, limite cours personnel. Râté. 30 ans d'entraîneur de club. Maintenant je souhaite profiter un peu. En fait le regard qu'ont mes collègues sur les parcours est une copie du regard qu'à la fédé sur les parcours. CQFD.
  11. quel est le regard de tes collègues sur les parcours ?
  12. J'ai opté pour la solution expliquée dans la vidéo page 2 ( yugaeri ) vers les 6 mn10s " avec le gras de la main et des doigts qui font ressort ". L'arc tourne un peu et ça tape moins, mais le souci c'est que je serre encore trop l'arc. Mais ça va venir. Donc déjà moins de bruit de tape de la flèche sur l'arc (bon ça ne marche pas encore à tous les coups ), des fois même un beau dzoing; et le latéral reste bon même à 35 m. Donc amusement garanti à chaque partie sur le parcours.
  13. Merci pour ton intérêt mais j'ai déjà un stock de ce type de lames . Le bouquin de JM Coche n'est pas facile à trouver et lorsqu'ils sont mis à la vente ..... Je pourrai être intéressé par un lot de lames Howard Hill ou un lot de Ben Pearson Deadhead ....
  14. Bel arc, et le fiston a l'air d'être bien content du cadeau de son papa. 👍👍👍
  15. Super !!! Le fiston doit être heureux .....
  16. de mes souvenirs, les empennages se nomment haya qui se tire en premier et ottoya ça doit vouloir dire droite et gauche - effectivement , elles se tirent par paire - tradition sur mais y avait peut-être une raison à la base en tout cas, l'archer en prends deux, une qu'il encoche et l'autre coincée dans le gant à tirer ensuite pour éviter le gaspillage des plumes à la fabrication peut-être
  17. Oui il y a des flèches montées plumes gauches et d'autres plumes droites. Elles ont des noms différents. C'est peut-être pour cela qu'on les voit souvent tirer deux flèches. Elles tournent évidemment dans des sens différents. Perso mes 6 flèches sont montées de la même façon, comme mes flèches AC et AD. Ce qui m'intéresse c'est de tirer avec mon Hankyu sur notre parcours permanent et quand ça ira bien de tirer quelques tirs nature. Bon je sais que 45 secondes ça va faire super rapidos en compétition FFTA mais il reste un peu de temps pour la concentration. Mes plumes sont montées droites, pas en hélicoloîdal. Je n'ai pas saisi, pour le kyudo, le pourquoi de ces montages différents.
  18. question : je sais qu'il y a des flêches avec plumes à gauche et plumes à droite est-ce qu'elles tournent dans des sens différents ? est-ce que tu t'en soucies ?
  19. Petit entraînement cet aprem. Je serre encore trop l'arc mais avec de la confiance ça va le faire dans quelques mois. Le bruit est assez désagréable, je n'obtiens pas un beau dzoing, ça tape et ça bruite. Je pointe l'index vers la cible et la flèche repose bien sur la première articulation du pouce. Ce sont donc le majeur l'annulaire et le petit doigt qui tiennent l'arc. Comme la poignée c'est en fait un carrelet, j'appuie avec le gras de ces 3 doigts sur la poignée ce qui fait au lâcher de corde un peu tourner l'arc. Bon c'est pas un demi tour, c'est plutôt 1/8 de tour maxi; mais ça tourne un peu. Ca fait que le latéral est maîtrisé jusqu'à 25 m ( disons une 60 à 20 m c'est un bon début ). Reste à maîtriser la position de la main de corde ( même allonge , pas trop de rasage de tronche , mais pas trop basse ). Les bambous de 32 g vont bien à 30 m sans trop viser les avions qui passent.
  20. Et pour finir la fiche technique: Surbow.pdf
  21. Et ça fonctionne sur la distance...
  22. Bonjour toutes et tous, Je voulais vous présenter (avec un peu de retard... je suis trop occupé depuis une année, d'où une activité plus faible parmi vous...) mon dernier né, confectionné avec mon fils de 10 ans (pour ce dernier afin qu'il puisse participer en catégorie à la manche préhisto de Gletterens): le surbow (baptisé par le fiston). Arc monoxyle de sureau (avec ses verrues) pesant 17,5# @ 24''. J'ai beaucoup aimé travailler ce bois et aime le résultat visuel que donne ses verrues... J'ai malheureusement dû boucher le trou du coeur de la branche (au niveau de la poignée) avec un tourillon, car pour adapter l'arc à ses petites mains, j'ai dû trop m'en approcher... La beau (le bow), la bête et les flèches "préhisto"...
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...