Jump to content

Corbeau

Modérateur et Professionnel WA
  • Posts

    10,819
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    93

Everything posted by Corbeau

  1. Moi aussi, mais il semblerait qu'il y ait eu des colles à base d'ail, utilisées notamment pour les enluminures ! D'ailleurs éplucher de l'ail colle les doigts. Pour l'efficacité du jus d'ail comme frein-filet en revanche, faut voir... La bleue a une résistance moyenne, la rouge très forte.
  2. Le pourrissage de sujet, une vieille tradition webarchère... 😄 J'ai redirigé les messages "if et arcs angloys" sur un nouveau sujet.
  3. La finition d'un arc peut être très chronophage et pouvait être un peu sacrifiée pour un arc de guerre. Mais techniquement on ne peut pas faire un arc fonctionnel sans un équilibrage décent, surtout dans la gamme de 100 à 150 lb...
  4. Il est probable que les angloys l'ont privilégié pour des raisons pratiques. Les caractéristiques mécaniques du bois d'if se prêtent bien au design longbow à section en D, arc épais à ventre rond plus facile et rapide à équilibrer avec de l'outillage manuel, ce qui facilitait la fabrication en grande quantité au moyen âge. En outre la section en D donne un arc qui aura davantage tendance à suivre la corde qu'à casser, ce qui est une forme de fiabilité/sécurité sur le champ de bataille car ça continue à tirer même si ça a perd un peu de patate. Au pire on doit réformer assez rapidement les arcs déformés. Comme le suggère Pedro, ça devait être considéré comme du matériel consommable. Voir les réflexions de Baker dans "bows of the world", Traditional Bowyer's vol 3.
  5. Le bois d'if est nettement plus élastique que la moyenne des bois : il s'allonge et se comprime davantage, sans rupture. Et il demande moins d'effort pour le faire : son module d'élasticité est assez faible par rapport à sa densité = pour un design et une puissance donnés, l'arc en if sera plus gros qu'un autre arc en bois de même densité. Le gel a tendance à rigidifier le bois, la teneur en eau (env 10% dans le bois "sec") y étant sans doute pour quelque chose. Peut-être que l'if réagit davantage au gel du fait de ses caractéristiques citées ci-dessus, son élasticité se trouvant "contrariée"... (???)
  6. Avec un arc en bois il me semble bien de rester au-dessus de 8,5 gpp et de ne pas dépasser 10 ou 10,5 gpp si on privilégie la vitesse. Si ta flèche fait 15 grammes tu es à 8,54 gpp pour 27 lb.
  7. 146 grains et 5,4 gpp, sauf erreur... C'est vraiment léger (trop ?) et effectivement ça doit fuser !
  8. Disons "opportunistes", ce qui est une démarche naturelle finalement. Un bon exemple puisqu'on parle de flèches en roseau c'est celui des Bushmen du Kalahari qui se sont mis il y a longtemps à faire les pointes (à poison) à partir de fil de fer de clôture. Au passage leurs flèches sont conçues de manière à ce que l'avant-fût puisse se déboiter du fût en roseau après impact.
  9. Mais généralement ils ne sont pas recouverts de peau, ils ont des cordes en tendons et pas de tube carton pour les flèches...
  10. Tu as des difficultés à trouver ce qui te convient ?
  11. Je lui ai donné quelques conseils mais je ne sais pas ce qu'elle tire pour le moment.
  12. Les premières impressions de l'archère, reçues aujourd'hui, semblent le dire. "Je suis donc aller tirer quelques flèches hier soir sur le paillon chez moi ! La sensation de tir est très agréable, j'ai relativement peu de hand-shock ! L'arc a l'air de bien répondre et est assez souple. Il va falloir que je revoie ma position de main parce qu'effectivement la corde tape sur mon poignet ! Dans tout les cas, j'ai entraînement sur parcours ce soir, donc il va faire son bapteme du feu dans quelques heures." C'est bon signe sachant qu'elle tirait des arcs en fibre de verre jusqu'ici - j'aime recruter pour le côté obscur de la Force . Elle allonge à plus de 28" AMO mesurés, l'arc est tout léger et à mon avis envoie pas mal pour sa puissance. Ça pourrait être sympa mais non, le canal était minimal sur cet tige et rien n'apparaît à cette épaisseur.
  13. C'est sans doute qu'un facteur d'arcs classiques manque de repères pour réaliser un arc très court, très puissant et d'allonge adaptée. Si on oublie que c'est le bois qui commande en factures d'arcs simples, on a vite des problèmes...
  14. Ça me semble très très proche de ce que j'appelle la facture d'arcs 🙂 Disons que c'est de la facture d'arcs simples bien particuliers.
  15. Bandé oui ci-dessus, mais tu voulais dire armé je suppose. Non, pas évident quand on n'a personne à côté pour prendre la photo, et là il est parti...
  16. Une enture en V collée à l'araldite lente. Ça travaille très peu à cet endroit - et l'arc fait seulement 30 lb... 😉
  17. D-bow à légères courbures pour une archère, env. 68" et 30 lb à 28"1/2, poupées buffle noir. La ligature correspond à une enture pour allonger la billette un peu trop courte.
  18. Oui et non. Il fait aussi du composite tendons/bois/corne mais en l’occurrence on parlait bien de monoxyle.
  19. J'ai une vision de facteur d'arcs traditionnels en bois, longs et qu'on ne verrouille pas à pleine allonge. Ce que je voulais dire, c'est qu'avec un arc très court et qu'on maintient armé longtemps comme dans le cas d'une arbalète, on est très limité en allonge pour une puissance donnée. Avec l'expérience tu peux bien sûr trouver le compromis assurant la fiabilité. D'après Tuko l'arc présenté est fait d'une fine lame de bois entre 2 lames de FDV.
  20. Open Office est gratuit : https://www.openoffice.org/fr/Telecharger/
  21. Le gabarit (légèrement courbe) m'a en effet permis d'aller un peu plus loin que l'alignement et j'ai dû re-chauffer un peu pour retrouver un bon alignement. Quand je parle d'ajuster au niveau des poupées (ébauchées un peu larges) c'est un réglage de l'ordre du cm que je pratique sur la plupart des arcs.
  22. Oui. Malgré la longueur de 1,80 m et des branches bien larges le flat a pris pas mal de suivi pour 50 lb à 29" - pas dramatique quand même.
  23. C'est la "chasse" alors 😉 (l'allonge se mesure depuis l'arc).
×
×
  • Create New...