Jump to content

Une Envie...


Recommended Posts

Un peu à la manière de : http://romanstoklasa.blogspot.fr/.

Bon... Ok, j'ai carrément "pompé" sans vergogne et le résultat est moins "pro", ( faut avouer... ! Pffff...)

Bref, le but était de forger sur du 100c6 sur un petit volume. Lame de 8 cm, au plus large 2.5 cm, et 3 mm d'épaisseur. Garde en bronze, manche en if et un petit bout du même bois que le fourreau ( du bois de là-bas... Là où c'est Loin... Palissandre je crois, ça ressemble aux touches de mes grattes !)

post-2575-0-20852500-1415874776_thumb.jp

Link to post
Share on other sites

Le fourreau est creusé en deux parties ce qui m'a permis de positionner la lame et le manche ( allez voir les étui de Taï Goo, vous comprendrez tout de suite.). Perlouze en if itou.

Le lacet de cuir traverse la partie arrière du fourreau, ce qui permet de bloquer le couteau dans l'étui.

post-2575-0-87542200-1415874823_thumb.jp

Link to post
Share on other sites

magnifique ..... et l'étui est sublime !

ce n'est que l'avis de celui qui n'y connait pas grand chose mais un peu plus de nuances dans les teintes du bois ( du manche) voir un léger marquage des fonds de "rides " au colorant lui apporterait encore plus de caractère ( un peu trop monocolore a mon goût )

un bien beau couteau !!!!

Edited by shivamindi
Link to post
Share on other sites

Ce ne sont pas des fissures, mais des "stigmates" des gorges de la cage de roulement aplaties au marteau. un peu comme si j'avais creusé l'acier après le travail de forge ( genre on fait une gorge au lapidaire) sauf que là, c'est l'acier lui-mêem qui a "décidé" !

J'aurais pu éliminer en ponçant à mort, mais j'ai trouvé que .... ça faisait joli... Bon, les gouts et les couleurs hein !

Link to post
Share on other sites

C'est sûr, l'acier de roulement, ça résiste, mais ça donne de supers tranchants.

Beau travail pour tout, j'aime beaucoup ton travail sur le manche.

Une question, la garde en bronze, tu l'as coulée ou travaillé (à chaud, à froid) ?

Faut que je m'y remette, faut que je m'y remette...

Link to post
Share on other sites

Ce ne sont pas des fissures, mais des "stigmates" des gorges de la cage de roulement aplaties au marteau. un peu comme si j'avais creusé l'acier après le travail de forge ( genre on fait une gorge au lapidaire) sauf que là, c'est l'acier lui-mêem qui a "décidé" !

J'aurais pu éliminer en ponçant à mort, mais j'ai trouvé que .... ça faisait joli... Bon, les gouts et les couleurs hein !

Oké!

Link to post
Share on other sites

Ce ne sont pas des fissures, mais des "stigmates" des gorges de la cage de roulement aplaties au marteau. un peu comme si j'avais creusé l'acier après le travail de forge ( genre on fait une gorge au lapidaire) sauf que là, c'est l'acier lui-mêem qui a "décidé" !

J'aurais pu éliminer en ponçant à mort, mais j'ai trouvé que .... ça faisait joli... Bon, les gouts et les couleurs hein !

slt, super boulot, mais est ce que ces "stigmates" ne fragillisent pas ta lames? En tout cas c'est l'impression que cela me donne et sans aucune prétention de ma part car je ne suis pas du tout un expert.

Link to post
Share on other sites

Ce ne sont pas des fissures, mais des "stigmates" des gorges de la cage de roulement aplaties au marteau. un peu comme si j'avais creusé l'acier après le travail de forge ( genre on fait une gorge au lapidaire) sauf que là, c'est l'acier lui-mêem qui a "décidé" !

J'aurais pu éliminer en ponçant à mort, mais j'ai trouvé que .... ça faisait joli... Bon, les gouts et les couleurs hein !

Du moment que c'est superficiel, ça donne du caractère à la lame et ça rappelle d'où elle vient.

Beau travail, pour un couteau que je devine très fonctionnel et agréable à utiliser. Le manche et l'étui sortent vraiment de l'ordinaire.

Un possible bémol (mais je ne prétends pas faire mieux, hein... et pas de conséquence fonctionnelle...) : ton émouture n'est pas un peu "gondolée" vers le ricasso ? Elle apparaît ainsi sur la photo.

Link to post
Share on other sites

ton émouture n'est pas un peu "gondolée" vers le ricasso ? Elle apparaît ainsi sur la photo.

seulement d'un côté, on dirait ? est-ce gênant ? (je me figure que non, mais je ne suis pas coutelier ...)

en ce qui concerne l'étui bois, j'arrive pas à me mettre d'accord avec moi-même. d'un côté, sur le plan esthétique je trouve que c'est très (très très) réussi. d'un autre côté je me figure qu'il doit être plus épais qu'un fourreau en cuir, et à ce titre peut-être un peu moins fonctionnel ; c'est vraiment beau, mais c'est pas forcément ce que je choisirais à titre personnel. dans tous les cas c'est un choix assumé, c'est un étui qui a une forme bien particulière, et ça, ça me plait énormément. :good:

d'ailleurs tous les couteliers qui présentent leurs œuvres sur WA, ou en tous cas tous ceux dont j'ai vu les œuvres, ont vraiment leur propre identité, leur propre "patte". ça, c'est vraiment top, vous êtes forts les gars !!!! pour moi cette identité a une valeur immense, qui transcende largement le "j'aime" ou "j'aime pas". je suis très admiratif.

:115:

Link to post
Share on other sites

Rhoooo ! Marki les gars.

Pour l'émouture, non elle est droite, mais la finition de la lame est satinée ( très satinée..) et passée à la polisseuse ( home made) à la fin; L'angle de la prise de vue y est peut-être aussi pour quelque chose ( chui pas bon photographe !)

Pour répondre à la question concernant le travail du bronze : non je ne l'ai pas coulé, enlèvement de matière essentiellement.

Pour le reste, je ne suis pas "coutelier" à proprement parlé, hobbyiste "averti" tout au plus ( la coutellerie et la forge est surtout une école d'humilité... un coup de marteau de travers, une lame qui se voile à la trempe et ...c'est mort !). J'ai l'extrème confort de pouvoir conjuguer mes envies, voire mes délires. Pas de pression autre que celle que je veux bien me donner, pas d'obligation de résultat. Au gré de mes envies, je suis libre d'aller fouiner dans telle ou telle direction. De passer quelques heures sur un couteau, ou quelques jours, quelques mois voire plus ( j'ai une lame en attente depuis... elle n'est pas prète dans ma tête encore...). J'ai beaucoup appris de Gil ( notamment cette notion de liberté).

Quand à l'étui... Je crois que l'on peut choisir un peu ce qu'on veut, mais il faut rechercher une certaine cohérence. Un étui cuir peut se porter "près" du corps, avec un passant car la matière est peu rigide, et surtout non cassante. Un étui kydex ( le meilleur choix amha en "outdoor"), revêtu de cuir pour faire plus joli ( faut voir le style du surin si ça va avec...) idem. Si on se dirige avec le bois ou l'os, il faudra bien comprendre qu'un bout de bois bien raide collé au flanc ( ça dépend aussi de la taille du couteau evidemment) eput s'avèrer rapidement inconfortable et génant dans les mouvements. Auquel cas un simple lien qui fera "pendouiller" l'objet au coté sera pratiquement obligatoire. Les couteau lapons sont pratiquement tous comme ça.

Bref là, j'avais envie de travailler le bois... Et puis de m'essayer un peu à la toxification en mode dremel.

Bilan : la main n'est pas encore assez sure et surtout l'éclairage de l'atelier n'est pas au top ! Donc démontage de l'atelier ces derniers jours et "repensage" de l'ensemble avec de nouvelles sources de lumière ( "rangeage" en mme temps pffff ! Du coup j'ai retrouvé plein de "trésors".... oui, je suis un peu bordélique...).

Voilà, voilà...

En definitive nos pères nous disaient : " sois un peu à ce que tu fais !" d'autres écrivent sur la cheminée de la forge : " Ici et maintenant", d'autres encore on un objet "fétiche" toujours près d'eux, à la portée du regard.

J'ai deux ou trois lames en attente sur l'établi... Je les regarde, les touche de temps en temps, mais.... Non, pas encore, pas encore prêt...

Tu vois Terb, sans vouloir faire de la psycho de comptoir à deux balles, y'a aussi un peu un travail introspectif... Il m'arrive souvent d'être là, bouche bée, ou à prendre mon temps pour fumer ( je sais c'est mal !), à reflechir... Je crois que c'est là-dedans le "style" ou " l'identité", juste pendant ces moments là...

Une identité, on en a tous une. Faut juste aller la chercher, s'en servir, la nourrir...

Voilà le sujet de philo du jour, zavez 4h, j'ramasse les copies à 11h !

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...