Jump to content

Un arc pour Septembre


Link
 Share

Recommended Posts

Bonjour les amis,

Cette année, j'ai eu l'occasion de réaliser trois arcs. J'ai essayer de mettre de légères courbures en bouts de branches avec quelques aléas.

001.jpg.dc8dff1ed69afebb1f6ef726ad424648.jpg

L'érable (en haut du râtelier) a un équilibrage qui ne me satisfait pas trop et a perdu beaucoup de puissance pendant le rodage (42#@28" alors que je visais 50#). L'if au milieu était très bien mais un éclis est apparue juste après les fondus. En y regardant de plus près, l'arc plie vite en début de branche; en compression l'if assume, mais sur le dos, c'est pas terrible. Peut être le renforcerai-je si je trouve du cuir cru. Et enfin, un arc en robinier avec le ventre traité à la chaleur en plusieurs phases pendant l'équilibrage. Malheureusement, l'arc a fissuré sur le dos suite aux traitements thermiques (chaleur sèche sur le ventre et en bouts de branches, ainsi que vapeur pour le redressage à la poignée). De plus je pense l'avoir fait trop travaillé juste après les fondus ce qui lui a fait prendre un suivi de corde évitable.

Link to comment
Share on other sites

Tout çà pour dire que je n'ai pas d'arc tirable pour le moment et j'espère que j'en aurais un avant la fin du mois! Je commence un projet avec un morceau d'érable champêtre. Objectif: 66" ntn avec branches asymétriques, 1"7/8 au plus large des branches, fenêtre d'arc, et 50#@28".

La billette retenue est celle à coté de la branche de sureau.

002.thumb.jpg.e5d6ea18cb5e3fcbdac87db30eaa2a97.jpg

Link to comment
Share on other sites

En cours de menuiserie. Il y a de la matière à enlever encore...

003.jpg.511b54df36751b6b6da774b573b3ae4e.jpg

Pour bien démarrer l'équilibrage, je veille à ce que les branches soit d'une épaisseur la plus régulière possible. Ici, j'ai essayé de mettre 5/8" tout du long mais c'est un peu épais, 1/2" suffirais (et c'est marqué dans Arcs1 en plus!).

Link to comment
Share on other sites

Quelques heures plus tard... L'arc a un très léger deflex. La poignée est très massive (plus de 2" d'épaisseur) mais je m'en occuperais à la fin. Il commence à plier franchement au floor tillering.

004.thumb.jpg.f687aa9d0393f307cc1476079cba8094.jpg  005.thumb.jpg.637a7fb8a125e29eaacb46c90e4910b6.jpg

Link to comment
Share on other sites

Première traction sur l'arbre. C'est pas trop mal pour un début. Il y a un décalage de niveau entre les deux branches, celle de gauche (celle du bas et donc aussi la plus courte, arc asymétrique) "démarre" plus haut que l'autre.

006.jpg.bacea197d322d3f13b20cc6cc974732c.jpg

Link to comment
Share on other sites

A ce niveau là, je ne travaille qu'au racloir, pas de râpe. Je garde la râpe pour démarrer le floor tillering seulement. Après de légers ajustements, j'ai tout de suite mis l'arc sur un gabarit pour chauffer le ventre. Je me doute que je ne garderais pas de reflex mais çà me permettra de limiter le suivi de corde.

007.jpg.e95e0c2ed8a29c3f693b9d1791cbefc6.jpg

 

Je chauffe d'abord une branche pendant une vingtaine de minutes puis ensuite je commence à mettre les serres joints. Ensuite je re-chauffe, serres joints mis en place, pendant une dizaine de minutes. Contrairement au robinier, au frêne ou à l'orme, l'érable ne colore pas tant que çà, il grise plus qu'il ne brunis.

Link to comment
Share on other sites

Une fois que le bois est "froid" au touché, je démoule. Le gabarit que j'ai réaliser permet de mettre 3" de reflex. Dans ce cas ci, l'arc en à gagner 2"1/2. J'ai retravailler l'arc quelques jours plus tard, mais à vrai dire, une fois que le bois à retrouver sa température ambiante (au bout d'une heure par exemple), je ne vois pas de contre indication à le refaire travailler sur l'arbre à équilibrer. On entend parfois dire qu'il faut qu'il retrouve une hygrométrie normal avant de le solliciter mais jusqu'à présent je n'ai pas eu de soucis dans ce cadre. Ce n'est pas comme avec la vapeur.

008.jpg.854f1875e925bf9bbe3857aaf4024163.jpg

Link to comment
Share on other sites

L'équilibrage peut continuer. A force de racler le ventre, l'arc perd petit à petit son bois traité au décapeur thermique. J'ai donc eu l'occasion de répéter une fois l'opération de gabarit et de traitement thermique, avec toujours cet objectif de limiter le suivi de corde.

009.jpg.171c405b09ae77c280a932caa036faeb.jpg

Sur le forum Primitive Archer, Marc StLouis parle du traitement thermique de l'érable à sucre. Selon lui, l'érable n'est pas le meilleur candidat contrairement à l'orme par exemple. Ça marche quand même dans le sens où la compression sera améliorée. Mais un arc en érable gardera plus difficilement la forme imposé par la chaleur sèche.

Link to comment
Share on other sites

Après de nombreux raclages et de sueurs froides, j'ai pu encorder l'arc avec un band proche du band finale. Pour l'instant, je sèche un peu sur l'équilibrage, si vous avez des remarques, je prend. A ce stade, l'arc fait 50#@24" et le suivi de corde est à 0. Je viens de passer la poignée à la vapeur pour réaligner les poupées. En attendant, je pense avancer les finitions (ponçage, poupées, poignée...), et affiner l'équilibrage ensuite.

010.jpg.7296ef3533e88c075337a24cb8318309.jpg

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Toujours aussi agréable de suivre ton travail.

Vu mon degré de compétence, je n'ai malheureusement aucun conseil à te donner ...

Juste une question, pourquoi pas la Villette du milieu qui semblait plus alignée ?

Link to comment
Share on other sites

il me parait très bien, cet arc.....:icon_super:

Le mieux est l'ennemi du bien, Dan.

Et c'est du bois, pas de la fibre, donc c'est l'instinct qui s'applique, pas les mathématiques.

Tire avec un moment, il sera toujours temps de peaufiner plus tard.

Link to comment
Share on other sites

Merci les amis.

Il y a 21 heures, Lap1 a dit :

Juste une question, pourquoi pas la Villette du milieu qui semblait plus alignée ?

Dans l’axe oui mais moins vu de profil. Se sera un autre projet, courbures et tendons si tout va bien.

Il y a 11 heures, PEDRO a dit :

Le mieux est l'ennemi du bien, Dan.

Mon père me dit ça depuis que je suis tout petit... et vous avez raison tout les deux...!

Théoriquement, l’arc doit faire 60#@28" (2,5# à chaque pouce supplémentaire...), c’est trop costaud pour moi, je chasse la mousse des plaines, pas le cerf! Je suis aux finitions, l’arc devrais tirer ses premières flèches mercredi. Après ça, je verrais ce que ça donne au peson. J’ai le sentiment que l’érable perd pas mal de # au rodage, à confirmer.

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai coupé un morceau de cuir haut de 4" et plus large que nécessaire pour faire le tour de la poignée. Avec une forme droite, il suffit de mesurer et de reporter sur le morceau de cuir et le tour est joué. Mais quand la poignée a des courbes, en l'occurrence un creux pour le confort de la main, il faut faire différemment.

013.jpg.25eb4580e1a45b750a43c830ce13d1e9.jpg

Link to comment
Share on other sites

Ensuite, je procède à la coupe de la bonne largeur. Apres avoir bien plaqué le cuir sur la poignée coté ventre, je l'immobilise avec deux pinces. Je pose un fin réglet sur le dos de l'arc, qui va me permettre de protéger le bois de la lame du cutter. Je "referme" fortement le morceau de cuir en croisant les deux extrémités l'une sur l'autre. Je pose ensuite un autre réglet qui va guider ma coupe (le positionner bien dans l'axe bien entendu). Et je coupe avec une lame de cutter (neuve, colle çà on force pas).

014.thumb.jpg.c56fb7c84376dd9055e58286e5d03187.jpg

Link to comment
Share on other sites

Avec un compas, je trace l'axe des futurs trous sur les bords (5-6mm). Avec la "fourchette", je marque mes trous. Ici, l'écartement des dents est trop rapproché pour ce que je vais faire, et au final, je n'utiliserais qu'un trou sur deux. Je m'y prendrai autrement une prochaine fois (ou prendre une vraie fourchette!). Pour la finition des bords, j'utilise un briquet pour enlever les "poils".

016.jpg.a36a8d718ff02af1775152444b2427da.jpg

Link to comment
Share on other sites

J'ai collé à la Néoprène la poignée coté ventre et au bord de la fenêtre avant de coudre. Il faut pas se louper quand on pose le cuir, cette colle est instantanée et non repositionnable!

017.thumb.jpg.71bea7bc05141397f1c6d6d106663555.jpg

Link to comment
Share on other sites

Et voilà. J'ai encore quelques défauts dans ma réalisation (les chevrons ne sont pas identiques par exemple)... a force de faire des poignées de ce type, çà devrait s'améliorer. Les renfort de poupées en bois de cerf ont été collées, je les façonnerais demain probablement.

 018.thumb.jpg.e4300a580b80c5e5b31e5e8903ae1049.jpg

Link to comment
Share on other sites

011.jpg.33d8f6df02fca3a3cf586825da80e8cd.jpg

Alors, ne prends pas ca comme un conseil car en fait je ne sais pas si je fais bien ou pas mais je ne laisse pas le "repose flèche" droit, je le fais un peu courbe de facon à ce que la flèche repose juste sur le sommet de l'arrondi. Je m'illusionne peut-être, mais je pense (j'espère) que ca produit moins de frottement.

Link to comment
Share on other sites

Comme toi PEDRO, j'ai mis du bombé, et en plus un petit tapis de fenêtre en cuir. Comme on détalonne pas mal nos flèches sur nos bouts de bois, c'est important que ce ne soit pas droit mais un peu courbe.

Edited by Link
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...