Jump to content

SiMojo

Membres
  • Posts

    283
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by SiMojo

  1. Bien que n’utilisant pas ce genre de matériel (tireur instinctif un jour, tireur instinctif toujours…!), je pense qu’une piste serait que lors du premier montage tu avais du « frein-filet » style loctite sur les vis (sert à éviter le desserrage des vis en cas de vibration) comme sur les vis de fixation de snowboard (également sujets à fortes vibrations comme nos précieux en action)… dans tous les cas essaies d’en mettre (ou à défaut, un sachet plastique très fin sur la vis avant de la visser, puis enlever ce qui dépasse (écrou nils stop du pauvre), ça mange pas de pain…)
  2. Joli boulot (...enfin, cornouiller...)... Je suis spécialement admiratif de ta corde en yucca (apprendre à faire mes cordes végétales... prochaine étape lors de la prochaine pandémie? )... Je dois un de ces jours aller couper 2 beaux troncs d'un cornouiller (sanguin je pense, au vu des feuilles, mais pas de rouge visible du sol...?) droit, sans noeuds et d'un bon diamètre (env. 10-15cm!... de quoi tirer au minimum 2 ébauches par pièces) dans la "haie" d'un voisin (@lefred: on est plus en mai, et j'éviterais les noeuds lunaires 😉...). Je me posais la question du séchage: écorcé, fendu, encollage des bouts et "ligaturage" sur une latte pour tenter de l'empêcher de vriller ; ou d'une pièce écorcé (plus long). Du coup comme tu les sèches d'une pièce et que tu semble avoir un peu d'expérience avec ce bois, mes questions sont les suivantes: Bouches-tu les ports en bout de branches, ou laisses-tu le bois nature? As-tu déjà séché du cornouiller d'un tel diamètre?
  3. J’ai moi aussi tenté récemment les fûts bambou (sélectionnés compet) de chez lx… ça donne de très belles flèches, plus rapides, plus précises et régulières (peut-être un jour ou j’étais bien luné), mais j’ai eu plus de casse a la première utilisation sur le parcours 3D de mon club (3/6 ; même une dans la cible et une dans la terre) qu’habituellement (pas souvent et seulement quand je chope le 🤬 de rocher juste derrière le blaireau…) avec mes fûts en cèdre… pas de bol, mauvais lot ou finalement c’est pas vraiment plus résistant en forêt (?)…
  4. Voici mon poulie vintage, un "Browning Cobra" de 35# (désolé pour la qualité de la photo... nouvel ordi, nouveau programme qui ne marche pas aussi bien que photoshop...) C'était celui de ma grand-mère (d'où la puissance pas très élevée pour un compound). Je n'aime habituellement pas les arcs à poulies, car ça ne ressemble plus à des arcs (selon moi...des goûts et des couleurs...), mais celui-ci (en bois et fibre de verre) ne ressemble pas à un objet tout droit sorti de terminator 18. Je possède le même en 50#, mais droitier et... cassé (celui de mon grand-père, que je vais tenter de restaurer pour le fun). J'en profite pour poser une question aux connaisseurs: Les cames ont un diamètre de 1''1/4 et l'allonge max est de 27'' (un peu court pour moi, je m'arrête quand ça bloque...) sur l'autre, les cames font 2'' et l'arc peux aller jusqu'à une allonge de 29''... Si j'échange les cames et le câblage vais-je pouvoir augmenter l'allonge du premier (les dimensions des 2 arcs et de la corde sont rigoureusement pareil (fiche technique constructeur), même le diamètre des câble (pied à coulisse), seul l'épaisseur des branches change de quelques dixièmes de mm)? Dans la même idée, y'aurait-il moyen d'en augmenter la puissance? (j'en doute, car les câbles des 2 arcs ont le même diamètre... vu que l'arc est en bois, j'imagine que c'est l'épaisseur des branches qui donne la puissance, comme sur un arc traditionnel?)
  5. Hello, Au vu du nombre de brins (12) de ta corde, j'en déduis que la puissance ton arc doit se situer entre 35-45#...(?) Il te faudra donc des fûts en 5/16. Si tu veux te simplifier la vie au début, tu peux y coller des encoches plastiques (tu aura le clic, et elles seront adaptées à ta corde... je te conseille les "bohning classic", elles sont résistantes et ont un petit aileron qui permet de trouver le bon sens de la flèche sans la regarder...si tu n'as pas déjà commandes-toi en même temps un taille-fût 5/16 pour le cône de collage de l'encoche (et des pointes selon le modèle choisi))... tu peux aussi en commander des toutes faites. Tu as fait un arc tout bois, donc je suppose que tu n'y as pas collé un repose flèche et que la flèche repose direct contre la poignée et/ou la fenêtre d'arc... il te faut donc des plumes naturelles qui se "couchent" au passage de l'arc et non des vannes plastiques (ce que tu as sûrement sur tes flèches decathlon...) qui restent rigides et dévie le vol de la flèche.
  6. Personnellement, je trouve le cuir plus agréable dans la paume que le bois vernis et j’ai le sentiment (peut-être de la psycho-auto-conviction ?) que je le tiens mieux en main…
  7. Salut et bienvenue… je n’ai jamais essayé les modèles / marques en question, mais de ce que j’en sais (ai lu) ta démarche/ tes choix semblent cohérents… si j’ai bien compris (je ne tire que des vieilleries des années 50-60 ou mes créations style longbow/flatbow), plus la poignée et « massive » et lourde, moins tu auras de vibrations à la décoche et plus ce sera soft pour ton épaule… le choix du bambou (légèreté des branches et souplesse), un arc de grande taille itou… Prendre des cours de tir instinctif, te faire accompagner par un archer instinctif avec un peu de bouteille et/ou ingurgiter de la documentation (par exemple Foufouche, membre du forum, vends un fascicule sur la méthode Coche assez instructif…) et t’auto-filmer pour vérifier ta séquence de tir / position (armement, alignement bras d’arc-épaule,…) peux t’aider à progresser et à utiliser les bons muscles et ainsi limiter le risque de nouveaux maux…
  8. Salut! Beau boulot pour un premier… Tu devrais « ouvrir » ou arrondir un peu la gorge de ta poupée (coté fin de branche (pas côté poignée)) pour être sûr que la corde ne vienne pas s’user sur un angle un peu aigu a pleine allonge… après ça dépend de l’angle de la corde à pleine allonge, vu que c’est un arc pour minot, ce n’est peut-être pas un problème… Je rejoins Corbeau pour la main de corde…
  9. Pas de soucis pour moi sur firefox (avec navigation privée) et moteur de recherche duck duck go qui bloque aussi les trucs intrusifs… regarde chez ton fournisseur de site si tu peux renouveler le certificat de ?… (truc qui certifie que le site est safe… si j’ai bien compris…)
  10. Quand on bande l’arc, dans la longueur de la branche la tension est sur le dos et la compression sur le ventre, mais dans sa largeur comme la branche s’aplatît, c’est le contraire… …enfin si j’ai bien compris…
  11. La plupart du temps, si je pars d’une branche ou d’un petit tronc, je les fait sécher, après ébauchage, attachés sur une lambourde avec quelques cales pour laisser circuler l’air, leurs donner un léger reflex, me permettre de corriger l’alignement (si besoin) et d’éviter les torsions…
  12. Beau boulot, belle expérience… Cornouiller mâle ou sanguin? D’après ce que j’ai lu, le cornouiller mâle n’a pas mauvaise réputation, c’est juste rare de trouver des bouts droit, assez gros et longs pour faire des grands arcs à l’occidentale (longbow / flatbow). j’ai repéré quelques cornouillers sanguin de belles tailles dans une haie près de chez moi, j’avais prévu de m’y intéresser prochainement…
  13. C’est une manière de faire que j’ai adoptée pour mes précieux… en général j’utilise du dacron / lin brun ou noir et j’y substitue un ou deux brins par 1 ou 2 d’autres couleurs… ça donne le côté brut de la corde monochrome en y ajoutant une petite touche marbrée qui donne du relief (vous pouvez voir le résultat sur la plupart des photos de mes arcs postées sur le forum…). je « déconseille » cette technique pour réaliser ses premières cordes, car ça enlève de la lisibilité lors du torsadage et complique la mise en place sur le métier à corde…
  14. Et pour graisser la corde, un p'tit bout de foie gras régional?
  15. J’ai mélangé à de l’huile de lin (pure… sans siccatif!), de la graisse de coco (j’avais peur de l’odeur de la graisse animale avec le temps) et de la térébenthine… j’ai rempli (à chaud) un « stick » de colle vide de mes enfants, et peux ainsi aisément cirer mes cordes même en déplacement (avant je prenais juste un bloc de cire) et cela pénètre bien le fil de lin pour tresser plus facilement mes cordes « préhistos »… attention aux quantités, mon mélange est un poil trop mou (j’ai dû mettre un poil trop de graisse)… faire des essais comme avec la confiture…
  16. Comme l’a dit JMG, c’est un bon bois d’apprentissage… car facile à trouver et à travailler (pas besoin de chercher la cerne… un écorchage/pelage et hop, un dos bien propre, séchage complet relativement rapide,…), il oblige à réfléchir au design pour éviter le suivi et les plis de compression, et il se laisse bien déformer (cuisson chaleur sèche, vapeur,…). Mais, attention de ne l’équilibrer que lorsqu’il est bien sec, (comme tout les autres bois d’ailleurs) sinon autant en faire un comme quand on était gosse, avec une branche verte et une ficelle. l’autre soucis, c’est que c’est pas facile de trouver la branche qui permettra d’arriver à des grosses puissances, même si certain l’on fait. pour le séchage, une fois ébauché, je pense que de le « ligaturer » sur une lambourde pour éviter qu’il ne vrille est une bonne idée et cela permet de s’assurer un bon alignement poupées-poignée… et pourquoi pas d’en profiter pour lui donner un peu de reflex avec quelques cales et ainsi limiter par la suite le suivi de corde?!
  17. Bonjour, Je devrais prochainement avoir la chance de pouvoir aller choisir un if à prélever avec un forestier dans une forêt remplie de cette essence (je croise les doigts)... cela m'amène plusieurs questions... Pour le choix de l'arbre, en dehors des départ de branches, rectitude des fibres (non vrillé), diamètre, etc. à quoi dois-je faire attention? Concernant le séchage, on m'avait dit que pour l'if il valais mieux le sécher en billette entière avec écorce... Mais la solution de Corbeau me plait plus... -Qu'en pensez-vous (entre les 2 méthodes) et que cela implique-t-il? -Peut-on débiter à la scie le bois "frais" pour tendre vers le schéma donné par Corbeau ci-dessus, ou faut-il le fendre? -Si débité direct, enlever l'écorce ou non? -On m'a parlé d'une méthode d'immersion de la billette dans un cours d'eau courante quelques temps pour, de mémoire, "dé-tannifier" le bois... connaissez-vous cette méthode, avez-vous des détails (temps d'immersion, avantages/inconvénients éventuels et/ou quand pensez-vous? Merci d'avance...
  18. … et a tu attendus quelques jours après la cuisson pour le refaire travailler? (Histoire qu’il se rééquilibre en « humidité » dommage il promettait… … vivement le prochain!
  19. Aie, dommage… Suite a mon expérience unique sur if (casse franche a un endroit sans défauts, après avoir été amené de très nombreuses fois à cette allonge, sur l’arbre d’équilibrage) et a pas de lecture/échange ici ou ailleurs, je partage un peu l’avis de Pedro: j’ai l’impression que l’if en selfbow c’est une loterie… Au boulot alors… on se réjouit déjà de voir le prochain bébé à naître!
  20. Joli travail... l'équilibrage semble correct (plus dur à voir en vidéo)... Tu devrais (vu que tu semble savoir bricoler) te faire des flèches en bois avec des plumes naturelles car elles seront mieux adaptées à ton nouveau joujou (il me semble que ton empennage est en plastique? avec les arcs traditionnels sans repose flèche, la plume est plus que recommandée...).
  21. Merci lefred... je l'ai d'abord, après ébauchage, mis sécher en contrainte avec un bon reflex (pour le reflex et aligner les poupées et la poignée), puis aux 9/10 de l'équilibrage, je l'ai cuit à la chaleur sèche côté ventre (pour gagner en puissance, résistance à la compression et redonner un petit peu du reflex perdu à l'équilibrage)... Dans les faits il a pris un peu de suivi, car il a perdu son reflex... les poupées restent en avant de la poignée grace aux recurve, mais les branches forment maintenant une sorte de reflex/deflex/reflex, dont la moyenne (ligne imaginaire) est dans l'alignement de la poignée. Après utilisation, il prend un peu de suivi, qu'il reperd après env. 30min. - 1h de repos.
×
×
  • Create New...