Jump to content

yippee kaï

Membres
  • Posts

    726
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

About yippee kaï

  • Birthday 02/04/1968

Recent Profile Visitors

2,208 profile views

yippee kaï's Achievements

Pilier de forum

Pilier de forum (6/11)

  1. Très joli travail et belle présentation ! Quelle essence ton bois? Et les dimensions de ton arc?
  2. Alors, ton arc semble être blanc, donc que de l'aubier ?
  3. Plus je le regarde. .... avec son dos bien rond et l'épaisseur des branches encore importantes..... des branches creuses serait sympa! Pour la longueur avec 28 d'allonge , c'est jouable avec un peu d'amour et de tendresse lors de l'équilibrage et de son utilisation. Après je n'aI pas bien compris la nature de ce bois. Acacia : blanc avec duramen très peu marqué ou rouge avec un duramen orange foncé bien marqué? Je trouve qu'ils on des différences mécaniques bien marqué.....
  4. J'aime aussi ce type d'arc! Tu as raison pour la résistance des matériaux au niveau des fondus. Il faut y faire attention surtout qu'ils ne sont pas bien plus épais que les branches , actuellement. Mais la largeur du milieu de branche donne de la stabilité, évite la torsion et donne la possibilité de recurves bien plus important. La finesse des extrémités de branches allége l'arc. Le compromis ou et l'équilibre de l'ensemble tient ,dans pas trop de masse , en allégeant l'arc tout en gardant un maximum de largeur sans descendre en dessous des 10 ou 12 mm d'épaisseur..... car sinon il faudra travailler sur la largeur pour finir l'équilibrage. Après ..... Il reste la possibilité de creuser les branches sans toucher aux épaisseurs latérales......
  5. Oui en effet. ..mais je l'ai relu avec plaisir ! Un arc tout bois est vraiment très différent d'un arc composite. ...
  6. Oui! Je répète le geste mais la vue d'ensemble reste difficile. Alors visionner l'action, c'est une bonne idée. Un peu comme lorsque l'on prend en photo son arc armé, on le regarde différemment. Je prends note du pied à coulisse.
  7. J'ai bien essayé. .... mais c'est pas facile à mesurer et pour que ce soit significatif il faut au moins plus d'un mm... Sur quelle distance ta mesure? C'est là traduction de mon propos ! 😊 J'ai tracé cette ligne théorique sur les photos de ton arc et bien ça marche sacrément bien! De même regarder en dynamique en traction sur l'arbre il faut pouvoir avoir un oeil pour chaque branche et ponctuellement sur le point névralgique. C'est pas les yeux de tout le monde..... Alors, je cherche en plus à ressentir l'équilibrage des deux branches entre elles en l'armant doucement ou en le tractant horizontalement et j'estime sa souplesse en même temps.... Pour le moment. .... je me donne encore 10 ans pour m'en approcher.😊 Merci pour tes conseils !
  8. Tu l'as retravaillé au niveau du reflex du bout de branches? Le noeud m'inquiéterai lors d'une torsion. Pour le reste ...c'est magnifique ! Pour tenter de palier au problèmes de forme d'un arc lors de l'équilibrage. .... je trace sur l'épaisseur l'axe idéale. Sur ton arc la forme est très régulière. En regardant la poignée qui descend sur la branche de droite. Je me dis qu'elle est trop lourde, trop dure. La branche de gauche est légèrement deflex juste après la "bosse". Ce qui " courbe' sans contrainte la forme de la branche sur la fin de l'équilibrage. Ce qui peut rendre une branche "dure" avec une forme 'équilibrée'.... C'est pour moi des choix difficiles. ... je cherche la réponse dans la souplesse ressentie de l'arc. Il,faut une sacrée expérience pour faire vivre de tels arcs! Bravo
  9. Moi aussi😯 je n'ai pas vu ta réponse. .... Un'peu...... c'est un condensé de noeuds cérébral ! Tu as juste oublié de prendre l'option branches vrillées!😁 Montre nous l'arc armé si tu peux...... que j essaye de comprendre tes choix techniques . C'est un travail magnifique. J'admire ton courage.
  10. Entre le moment où les couches supérieures de tendons sèchent et se rétractent et le séchage total..... Il se passe une phase intermédiaire où le tendon ne colle pas encore bien sur le bois et la rétractation des couches supérieures. .... et là ce n'est pas l'arc qui se plie mais la couche tendon bois qui glisse et se décolle. Donc, voir mon arc se courber au séchage, m'inquiéte toujours un peu. Et même sanction avec la colle à bois..... Les arcs indiens utilise quoi comme bois pour résister à la compression ?
  11. Merci, je ne le savais pas. C'est une colle qui a été élaboré pour quel domaine? Je pensais qu'en lutherie, il fallait des colles réversibles?
  12. Pour le moment les colles blanches extérieures que j'ai utilisé se ramollissent et blanchissent en immersion prolongée ou sous l'effet de la vapeur lors du ceintrage en papillote. .... Par contre sur un arc en utilisation normale c'est stable. Lors du séchage, comme dans le texte, la colle ne parvient pas à sécher tant que les tendons restent humides alors la ligature au séchage reste obligatoire. Il faut que j'aille voir mon arc qui sèche suspendu dans ma grange. J'ai peur qu'une bestiole en mal de protéines lui fasse un sort....
×
×
  • Create New...