Jump to content

lefred

Membres
  • Posts

    44
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    12
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    arc monoxyle, flèche bois et corde "fait maison"

Recent Profile Visitors

248 profile views

lefred's Achievements

Visiteur occasionnel

Visiteur occasionnel (2/11)

  1. C'est celui ci que j'ai reproduis grâce aux photos de l'album, j'en profite pour remercier patriceB pour son partage car ce spin tester a changé ma vie. étant complétement novice en archerie, mais déterminé à tout faire moi même de la facture d'arcs aux flèches, ce spin tester m'a permis de classer mes tests de flèches en noisetier, châtaignier, cornouiller qui allaient de 28 à 80 livres et partaient dans tous les sens avec mes arcs d'initiation . Depuis chaque arc a ses flèches qui volent droites et qui finissent à peu près groupées, je n'en perd plus et chaque fois que je fais une nouvelle flèches le spin tester me détermine précisément avec quel arc je pourrai la tirer, que la valeur soit exprimée en livre ou en indice de déflexion ne change rien. En plus ce spin tester m'a couté zéro euros, j'ai tout fais avec du recyclage disponible à la maison et il me semble plutôt précis et très simple d'utilisation, donc merci encore PatriceB et pour tous ceux qui hésitent à le fabriquer, foncez !!!
  2. J'ai fais celui avec aiguille qui marche très bien, il est juste un peu encombrant. je viens juste de lire un post sur un autre modèle décrit ici:
  3. je ne connais pas le nom français de "l'outil à encoche", il semble que les japonais appellent ça "tamegi" Je me suis posé la question sur l'origine et la richesse du terrain mais quand j'ai récolté il y avait de tout, de la grosse moelle avec un fin cerclage de bois dure et aussi l'inverse. Dans le lien "d' arc bois chasse" il disent bien: Transformer l’églantier (rosa canina) en bois de flèche nécessite une chaîne opératoire spécifique. c'est là que je me suis dit qu'il me manquait des infos que je trouverais surement sur ce forum...
  4. N'ayant pas trouvé de réponse grâce à la fonction recherche du forum ni sur le net, j'ouvre un post sur les flèches en églantier. j'ai juste vu que c'était possible ici https://www.arc-bois-chasse.fr/fleches-en-eglantier/ Connaissez vous le mode opératoire pour redresser ses futs ? sur plus de 20 mètres récoltés j'ai réussi à sortir 3 flèches en les travaillant comme du noisetier/cornouiller. Avec un outil à encoche pour redresser ça marque trop et fragilise le fut, à la chaleur soit ça ne bouge pas soit ça plie d'un coup... bref j'ai pas la technique pourtant ça semble faire de superbe fûts...
  5. Les frênes ont la particularité de repartir de la souche, les anciens les conduisaient souvent en cépées après quelques coupes tous les 5 à 10 ans ça forme des trognes. J'en ai coupé l'automne dernier (avec des cernes pas exceptionnels) qui m'ont fait cette année 3 ou 4 pousses droites et vigoureuses de 3m pour 3cm de diamètre ( la souche ayant de la lumière et tout le système racinaire de l'arbre coupé il repousse très,très vite). Je pense que cette technique va me donner du bois à très gros cerne qui sera exploitable dans 2 ou 3 ans pour la facture d'arc. Le temps de te faire la main sur ces billettes et tu en auras d'autres de top qualité pour une autre série d'ici peu si il a bien voulu repercé. à surveiller...
  6. J'ai chiné un peu les râpes cet été sur les vides grenier sans grande réussite, souvent émoussées, pas le bon grain, etc... J'aurais voulu savoir comment elle se comporte sur du bois vert, est ce qu'elle s'encrasse vite ? J' envisageait l'achat d'une shinto (râpe japonaise en lame de scie) qui semble redoutable sur bois dur, tendre, sec ou frais et qui ne s'encrasse pas.
  7. Chouette cet arc, un bois noble, un tillering propre un cahier des charge respecté et pas de suivi de corde, c'est parfait. J'ai arrêté la laine d'acier, traces dans le bois, matériaux qui se tient pas et que tu finis par aspirer. En général je ponce jusqu'au au grain 240 les bois "normaux" ou 360 si le bois prend vraiment bien le poli comme l'aubépine ou le buis et ensuite je le termine en le frottant bien serré contre une poignée de foin bien sèche. J'ai re-trouvé cette technique néolithique à force de ressortir mes flèches brutes des bottes de foin, elle finissaient, satinées, polies, lustrées, parfaites. Le foin ou la paille contiennent bcp de silice qui émoussent même les outils de coupe en acier. Fais un test sur une flèche un peu rugueuse au touché c'est surprenant d'efficacité et ça se trouve partout, gratuitement.
  8. On ne voit pas le ventre mais le profil, on voit la tranche de l'arbre sur ma billette, à gauche en blanc coté écorce et à droite le cœur.je pense faire sauter les trois/quatre cernes blancs et faire l'épaisseur de l'arc dans les 2 foncés qui semblent bien marqués d'un bout à l'autre de la billette sur les 2 faces mais je ne distingue pas de bois d'été et de printemps. le fil du bois est droit et les cernes sont épais mais la refente aurait pu être plus régulière. celui là finira à moins de 2 pouces de large.
  9. Suivre des cernes d'acacia c'est mon prochain atelier pratique et je vais donc suivre se post avec attention. J'ai couché un acacia et refendu quelques billettes une fois écorcé j'ai 2 cernes très blancs 1 partiellement vert et ensuite 2 épais bien noirs entre 3,5 et 5,5cm sur le réglet), j'imagine que c'est ceux ci que je dois aller chercher ?
  10. Bonjour horia Je débute aussi dans la facture d'arc et ne maitrise pas du tout le lamellé-collé mais j'ai aussi une petite de 6 ans à qui j'ai fais un arc (tout frêne). Quelque chose m'interpelle sur la puissance de ton arc... 6 livres fini avec de la fibre, du bois et du carbone ? Le mien à un profil très plat (2 cm de large) avec moins d'1 cm à la poignée et 3 mm aux poupées pour 1 mètre une fois bandé et il fait déjà 6-7 livre à 14 pouces et presque 15 livre à pleine allonge à 21 pouces (après la corde a trop d'angle et elle saute). Je me demande comment tu peux arriver à une puissance de 6 livres avec du bois et de la fibre, quelle est la section de ton arc pour l'instant ? Sinon ton équilibrage n'est pas mal du tout, ça a l'air de travailler sur tout la longueur des branches avec les extrémités plus rigide, c'est ce qu'on recherche en général et c'est pas plus simple sur un arc pour enfant que pour un autre. Bonne continuation.
  11. Pour le séchage d'une ébauche la balance est très utile, je l'ai fais tout l'été avec du frêne, noisetier, cornouiller. Après écorçage/ébauche le bois perd très vite son eau, je le gardais en cave à 20° pendant une semaine ou 2 puis passage dans la maison ou il perdait 10/15g par jour au début et finalement au grenier bien sec lorsqu'il ne perdait plus que 2 ou 3g/jour jusqu' à stabilisation. J'ai souvent dû redresser à la vapeur pour centrer la corde à la poignée, le noisetier et le frêne ne bougeaient pas trop mais le cornouiller finissait toujours en banane...
  12. J'ai chez moi de l'alisier torminal mélangé avec des érables et en ce moment je le distingue de loin car il rougit alors que l'érable jauni mais à l'observation des feuilles je trouve que c'est loin d'être évident malgré ce qu'en dit pierre lieutaghi dans "le livre des arbres, arbustes & arbrisseaux". Une seule de ses feuilles suffit à faire reconnaitre sans hésitation l'alisier torminal, les lobes triangulaires, aigus, profonds, finement dentés qui les entament ne s'observe sur aucune autre espèce indigène. l'écorce d'abord lisse gris cendré, devient assez tôt finement et peu profondément fissurée-écailleuse gris foncé ou roussâtre.l'ensemble est d'un beau vert assez foncé, luisant, l'automne le fait virer au brun ou au rouge acajou. le bois rougeâtre souvent brun - noir au centre est dur , lourd très homogène facile à travailler et joue fort peu. Dans tous les cas il devrait être possible de tirer un arc de ces bois.
  13. J'ai pris bcp de plaisir à suivre tes post et ça m'a souvent motivé et encouragé donc si tu les trouves réussis c'est en grande partie grâce à toi. ils ont été fait un peu dans l'urgence, ils seront très bien pour débuter le tir à l'arc mais ils sont quand même plein d'imperfections dans la réalisation et dans l'approche.
  14. Bien joué bel arc, l'équilibrage à l'air propre et 50# ça commence à être sérieux. Comment était ta billette, sèche, fraiche, gros cerne ou plutôt serré ? J'ai envie de tester ce bois depuis un moment mais à chaque fois je lis un truc sur ce forum qui me dis qu'avec ce bois capricieux c'est pas encore le moment.
  15. la bonne nouvelle, il est redressé !!! après 35mn à la vapeur et à la poignée comme conseillé par félix, ça a très bien fonctionné. Je le remets au sec quelques jours puis vérification de sa puissance et test intensif, ponçage,finition. ☺️ J'ai aussi trouvé et coupé 3 nouvelles branches hier pour continué les essais sur ce bois que j'adore.
×
×
  • Create New...