Jump to content

Zbrotch

Membres
  • Posts

    71
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    38
  • club, association:
    AICA
  • ville:
    Villefontaine
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Semi recurve Guy PUMA 62 livres, Temudjin Padawan 47 livres, flèches carbon

Recent Profile Visitors

1,286 profile views

Zbrotch's Achievements

Membre du forum

Membre du forum (3/11)

  1. Bonjour 

    Toujours libre ton arc mongole?

    Le prix,  c'est avec le carquoi et les flèches?

    Peux tu estimer les frais de port pour le 62?

    Merci.

  2. Bonjour, On accumule et on utilise presque pas, je vends donc ce petit ( mais costaud ) arc mongol NOMAD BLACK SHADOW, sans doute en bambou et fibre.Il pèse 45 # à 28’’( mesuré), longueur 47´´. Comme tous les arcs ce type il supporte des allonges plus importantes.J’ai ajouté deux repose-flèches et une poignée cuir. 5 flèches en carbone de 26 gr de 31,5’’et un étui/carquois cuir et peau de renard.A vendre 120 € + fp Photos sur archasse je vais en mettre sur webarcherie dès que possible
  3. Bonjour Une petite technique pour résoudre les problèmes et glacer les gorges de poupée Il suffit de prendre une cordelette de l’enduire de pâte à polir fine et de la faire passer dans les gorges de poupée avec un mouvement de va et vient.
  4. Tu trouveras cela sur des tas de sites là par exemple : http://fidjbow.com/?page_id=262
  5. Bonjour, Voici ma méthode Les bandes mesurent 6 mm de large et 100 mm de long. Si la peau est épaisse il est bon de l’affiner avec du papier abrasif pas exemple. Je coince une extrémité de la peau légèrement détorsadée dans les torons de la corde et je l’entoure en serrant les tours en tournant dans le même sens que sont enroulés les torons. Je coince l’autre extrémité dans les torons. Je fais pareil pour l’autre silencieux en commençant à l’inverse par exemple de la poupée vers la poignée. Cela permet une allure symétrique des deux silencieux. Pour finir je torsade la corde pour revenir au band et je coupe les extrémités qui dépassent trop la corde en laissant un millimètre.
  6. Bonjour, Je suis retombé sur ce post, après plus d’un an je confirme que l’enthousiasme et un peu d’entraînement constituent une bonne solution pour que les années qui s’accumulent ne nous empêchent pas de prendre plaisir à nos passions. Je tire à nouveau plus souvent le Puma que le Temudjin et je vais retourner dans le Vercors cette année pour courir après les chamois. Pour la vodka c’est un palliatif, mais surtout pas de la russe, elle laisse un sale goût, est indigeste et pour tout dire infecte.
  7. Bonjour La détermination d’une flèche est régit par de nombreux facteurs. L’arc utilisé type ( rendement position de la fenêtre) et force L’allonge du tireur Le type de décoche Le poids de flèche désiré et le foc selon l’usage ( tir ou chasse) Ses 4 points choisis par l’archer constituent le départ et pour obtenir un bon vol il faudra adapter les éléments suivants: Le spine statique de la flèche La longueur de la flèche et sa masse par unité de longueur Le poids de la pointe Le poids de l’encoche Le type d’empennage Tout cela pour dire que ce n’est pas évident de maîtriser tout sans comprendre la dynamique d’une flèche et de l’influence des divers paramètres. Donc avant de se décourager et/ou de provoquer un collapsus du porte monnaie, il est important de se documenter soit par la lecture papier ou web des articles sur ce point de physique et de bien le comprendre. Attention à faire seul dans le domaine de l’archérie les mauvaises habitudes sont très dures à perdre
  8. Bonjour Je profite de ce sujet pour une expérience que j’ai faite depuis bien longtemps mais que sans doute d’autres ont faite. Utiliser des flèches qui tournent à gauche ( sens inverse horloge) a un inconvénient si l’on utilise des pointe vissées que ce soit sur insert ou sur fûts bois avec des pointes coniques et filetées . En effet celles-ci on une fâcheuse tendance à se desserrer à l’impact surtout dans des matériaux dures tels que la Stramit ou certaines 3D . Depuis je ne monte que des plumes droites en hélicoïdal rotation à droite ( sens horloge).
  9. Bonjour, J’ai utilisé pour quelque réalisations du tube PVC haute pression. Ce matériel est très résistant et devrait convenir pour la fabrication d’un mât. Je ne suis pas spécialiste de cette pratique mais cela pourrait être évolutif pour la longueur. Vendu en 6 m avec emboîtement des diamètres jusqu’à 110 mm devraient donner une bonne rigidité et cela ne doit pas peser trop lourd. Le prix doit se situer autour de 110 € la longueur en diamètre 110 mm.
  10. Bonjour Juste quelques éléments de réflexion car je ne pense pas que les règles soient immuables surtout à la chasse compte tenu de l’environnement et du mental du chasseur au moment du tir. A la chasse donc, pas de groupement une seule flèche compte c’est la première et si par hasard un deuxième tir est possible l’échec du premier changera le mental de l’archer. Pour la puissance, et il faut plutôt parler de force maintien, les performances des arcs ont permis avec des forces de maintien plus faibles, d’obtenir des vitesses de flèches à poids identiques nettement plus importantes et de plus une bonne précision est au moins aussi importante que la pénétration. Enfin même en tir instinctif les matériels ont évolué de façon importante tant pour l’arc que pour la flèche les critères d’hier ne sont plus ceux d’aujourd’hui. Tout cela pour dire que la distance maxi ou idéale, et je parle de chasse, n’est pas aussi figée que l’on veut le faire croire.
  11. Bien d’accord avec toi, à la chasse on ne tire pas à l’arc, on a pas le temps ou rarement et alors dans ces cas là on réfléchit et c’est un désastre.
  12. Bonjour Pas vraiment débutant je tire depuis un peu plus de trente ans en instinctif des arc qui sont passés de 72 à 62 # ( je chasse à l’arc). Suite à quelques problèmes musculaires à l’entrée de l’hiver dernier ( origine toujours inconnue) j’ai dû reprendre l’entraînement avec un arc de 45# et en réfléchissant à mon tir, chose que que je n’avais pas vraiment fait depuis longtemps. Voilà ce que j’ai surtout recherché : Le tirer/pousser qui permet la poussée vers l’objectif jusqu’à la décoche plus naturellement qu’un armement bras d’arc tendu. La recherche de sensation d’utilisation des dorsaux qui incite à l’ouverture donc à une allonge régulière. Une prise d’arc la plus légère possible ( plutôt une fourche pouce/index) qui ne génère pas de torque) Et puis, sans que je me l’explique, pas plus que Fred Asbell, les jambes légèrement fléchies qui apportent une régularité certaine en latérale. Je pense que cette flexion des jambes libère des tensions parasites qui pourraient engendrer des rotations du tronc, mais ce n’est qu’une supposition. Aujourd’hui je tire à nouveau les 62# sans problèmes et avec des groupements qui me conviennent pour mes distances de tir habituelles.
  13. Bien vu c’est effectivement un Barnet cela me revient à te lire, merci et bravo.
  14. Bonjour, J’ai deux arcs que je n’utilise pas/plus un Golden Eagle et un autre dont je ne me rappelle plus la marque ( repeint camo ) mais qui doit avoir env 35 ans. Si tu es intéressé je les vends
×
×
  • Create New...