Jump to content

Reconstitution du carquois d'Otzi


Recommended Posts

Je ne sais pas si ce genre de carquois, e,entièrement "refermable" est courant dans l'ethnographie? C'est le seul exemple que j'ai en t^te. J'ai souvenir de "boite" taillé dans du bois dans lequel les indiens de la cote nord ouest des US plaçaient leur flèches, lais ça fait plus boite de rangement que carquois. Des exemples à travers le monde et l'histoire? Peut être influencé par l'endroit où on a retrouvé Otzi, ça me fait penser à un carquois de voyage, pour de long déplacements.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, nono189 a dit :

Je ne sais pas si ce genre de carquois, e,entièrement "refermable" est courant dans l'ethnographie? C'est le seul exemple que j'ai en t^te. J'ai souvenir de "boite" taillé dans du bois dans lequel les indiens de la cote nord ouest des US plaçaient leur flèches, lais ça fait plus boite de rangement que carquois. Des exemples à travers le monde et l'histoire? Peut être influencé par l'endroit où on a retrouvé Otzi, ça me fait penser à un carquois de voyage, pour de long déplacements.

Il y a eu les carquois japonais (utsubo) et des carquois tubulaires fermants en Afrique.

Link to comment
Share on other sites

Le 17/09/2022 à 18:27, nono189 a dit :

Je ne sais pas si ce genre de carquois, e,entièrement "refermable" est courant dans l'ethnographie? C'est le seul exemple que j'ai en t^te. J'ai souvenir de "boite" taillé dans du bois dans lequel les indiens de la cote nord ouest des US plaçaient leur flèches, lais ça fait plus boite de rangement que carquois. Des exemples à travers le monde et l'histoire? Peut être influencé par l'endroit où on a retrouvé Otzi, ça me fait penser à un carquois de voyage, pour de long déplacements.

Otzi a pu être un itinérant vu son parcours; un chasseur sédentaire partant "juste" chercher sa pitance sur pattes devait partir avec un matériel plus léger

d'autres option ne sont pas étudiées : objet destiné à la "vente", cadeau d'un familier ou pour un familier, objet issu de rapine (un motif pour son assassinat) etc

Link to comment
Share on other sites

Le 17/09/2022 à 18:27, nono189 a dit :

Je ne sais pas si ce genre de carquois, e,entièrement "refermable" est courant dans l'ethnographie? C'est le seul exemple que j'ai en t^te. J'ai souvenir de "boite" taillé dans du bois dans lequel les indiens de la cote nord ouest des US plaçaient leur flèches, lais ça fait plus boite de rangement que carquois. Des exemples à travers le monde et l'histoire? Peut être influencé par l'endroit où on a retrouvé Otzi, ça me fait penser à un carquois de voyage, pour de long déplacements.

Ici une gravure de carquois égyptiens (je ne connais pas la source originale)  

Des carquois avec couvercle rabattable auraient été également utilisés par les Romains selon Guillaume Renoux, docteur en Sciences de l'Antiquité (il faut aller page 140) : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00545245/file/TOME_1.pdf 

Capture d’écran 2022-09-19 à 09.10.19.jpeg

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Le Paresseux a dit :

Ici une gravure de carquois égyptiens (je ne connais pas la source originale)  

Des carquois avec couvercle rabattable auraient été également utilisés par les Romains selon Guillaume Renoux, docteur en Sciences de l'Antiquité (il faut aller page 140) : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00545245/file/TOME_1.pdf 

Capture d’écran 2022-09-19 à 09.10.19.jpeg

Citation : "

Il est tout à fait évident que sur le trophée oriental de l’arc de Carpentras figurent deux carquois remplis de flèches. Ces derniers sont de forme cylindrique, composés d’un couvercle conique permettant de le refermer et ainsi d’offrir une protection plus importante aux flèches et à leurs armatures. Une courroie est visible et devait permettre de porter le carquois sur l’épaule. Notre interpétation s’accorde parfaitement avec celle de G.-Ch. Picard qui voit dans

458

les captifs de l’arc de Carpentras un Germain, deux Parthes et un roi oriental.
Plusieurs documents iconographiques confirment cette interprétation. L’arc de Besançon, la Porte Noire, étudié par H. Walter, comporte quelques modèles similaires de carquois, identifiés par l’auteur comme tels. La première mention est faite pour la colonne ouest. Y est figurée une scène bucolique, avec au centre un personnage identifié comme Hercule, à sa droite une branche d’arbre où sont fixées ses armes : la massue et un « carquois fermé dont on distingue encore la partie supérieure conique ».

Link to comment
Share on other sites

l'arc étant à ces époques autant une arme de chasse, de guerre et de défense, il est normal de penser que leurs possesseurs aient voulu en prendre soin , surtout s'il ne servait pas tous les jours

de tous temps des armes et leurs étuis ont étés décorés par leurs possesseurs, pourquoi pas Otzi ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...