Jump to content

Le Paresseux

Membres
  • Posts

    2,637
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    25

Everything posted by Le Paresseux

  1. Ok avec tout ça, hélas (dont les rires rajoutés). On peut malgré tout profiter de ces réseaux dit "sociaux" sur un mode plus sélectif. Sur Facebook, il y a aussi la possibilité de rejoindre des groupes qui partagent les mêmes centres d'intérêts. Ça peut être un artisanat particulier, une culture ou une période historique, la botanique, le cosmos ou d'autres univers geek fantasy ou steampunk.
  2. La Billebaude est un régal. Il m'a aussi bien fait voyager au Moyen Age avec "les étoiles de Compostelle" qui ne traite pas de la thématique guerrière mais qui fait cheminer avec les Compagnons bâtisseurs de cathédrale (avec tout un vieux fonds ésotérique en arrière-plan qui fait se percher encore plus). Je ne lis plus comme avant, c'est dommage
  3. Pareil pour moi, je me souviens qu'on avait déjà échangé sur ce sujet, d'ailleurs (et les années filent)
  4. Les arbres taillés en cépées permettaient aussi de fournir du fourrage et on tirait l'osier des arbres en tetards (ou tête de chat). Ces arbres étaient taillés très régulièrement. Vincenot en parle dans ses bouquins sur la Bourgogne.
  5. Même topo pour les tournois médiévaux. Pas moyen de contacter certaines asso sans passer par FB donc j'ai fini par y ouvrir un compte. Et voilà comment on se fait rattraper par le "progrès" ...
  6. Tu as les sources pour cette info ?
  7. Avec le recul, je me suis aperçu qu'on en parlait déjà plus haut dans le post Facteur talentueux, en tout cas, les arcs sont tous magnifiques
  8. Et bien tant mieux si ce partage amène un peu d'eau à ton moulin, c'est toujours intéressant de comprendre pourquoi un design fonctionne (ou pas s'il est trop prononcé) ... Par rapport au manque de temps disponible pour fabriquer des arcs, nous sommes nombreux à devoir composer avec des journées déjà chargées et la retraite est encore loin... En ce qui concerne le manque de courage, je te comprends mais je constate (en relisant les archives du forum) que beaucoup des meilleurs facteurs du forum ont également cassé pas mal de bois. Il ne faut pas se décourager (mais peut-être se rabattre sur des designs plus "classiques" et validés par beaucoup d'autres avant nous)...
  9. 4 ans plus tard... Je découvre un facteur d'arc allemand qui a écrit tout un truc sur ce design HLD... Et c'est en anglais : https://primitive-bows.com/hld-a-new-progressive-design-for-selfbows/
  10. Arc 1, c'est très bien, il y a toutes les bases pour débuter
  11. Ce que j'aime bien ici, c'est que la déco reste épurée. Si c'était la mienne, pas sûr que je rajouterais quelque chose. JMC avait ouvert un sujet dans lequel on voyait des arbalètes très joliment décorées (avec tout un travail de marqueterie). Un peu dans ce genre :
  12. C'est plutôt sympa, en effet. J'aime bien l'effet marqueterie qui fait un rappel visuel avec les clous en metal ^^
  13. La photo que tu as postée n'apparaît pas. Il faut faire plusieurs essais en réduisant le poids des images en dessous de 80 ko pour qu'elles puissent être visibles. Ceci dit, je ne connais pas grand chose à la facture des arcs plus complexes (sur un plan technique) que celle des arcs simples (monoxyles) mais des photos de ta fabrication pourraient aider des facteurs plus expérimentés à te donner leur expertise sur les raisons de la casse de ton arc.
  14. Bonjour Qu'appelles-tu faux acacia, exactement ?
  15. Citation : " Il est tout à fait évident que sur le trophée oriental de l’arc de Carpentras figurent deux carquois remplis de flèches. Ces derniers sont de forme cylindrique, composés d’un couvercle conique permettant de le refermer et ainsi d’offrir une protection plus importante aux flèches et à leurs armatures. Une courroie est visible et devait permettre de porter le carquois sur l’épaule. Notre interpétation s’accorde parfaitement avec celle de G.-Ch. Picard qui voit dans 458 les captifs de l’arc de Carpentras un Germain, deux Parthes et un roi oriental. Plusieurs documents iconographiques confirment cette interprétation. L’arc de Besançon, la Porte Noire, étudié par H. Walter, comporte quelques modèles similaires de carquois, identifiés par l’auteur comme tels. La première mention est faite pour la colonne ouest. Y est figurée une scène bucolique, avec au centre un personnage identifié comme Hercule, à sa droite une branche d’arbre où sont fixées ses armes : la massue et un « carquois fermé dont on distingue encore la partie supérieure conique ».
  16. Ici une gravure de carquois égyptiens (je ne connais pas la source originale) : Des carquois avec couvercle rabattable auraient été également utilisés par les Romains selon Guillaume Renoux, docteur en Sciences de l'Antiquité (il faut aller page 140) : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00545245/file/TOME_1.pdf
  17. Bonjour , il y a un sujet consacré à la législation :
  18. Question bête mais je la pose quand même : est-ce que le sens des fibres du bois n'a pas tendance à vriller d'un côté, même très légèrement (ce qui expliquerait que l'arc suive cette direction à l'armement) ? Récemment, j'ai renoncé à ébaucher une billette d'orme dont les fibres me semblaient "tourner" dans un sens (problème également observé sur un cornouiller : en voulant l'amincir sur les côtés, la plane avait suivi les fibres en entaillant sévèrement la billette)...
  19. Je ne remets pas en cause le ressenti de Chasseur fou (tout est subjectif bien sûr) mais la description de sa chemise qui gratte m'a fait plutôt penser à une autre étoffe genre toile de jute (et pour le coup, je n'aimerai vraiment pas porter une chemise cousue dans de la toile de jute, petite nature que je suis ). Peut-être que le lin est d'autant plus adouci qu'il a été lavé plusieurs fois ? Je n'ai jamais fait mes fringues médiévales qu'avec du lin ayant déjà servi (et jamais neuf) donc je ne me prononce pas sur le contact du lin neuf avec la peau. D'autre part, il me semble que le côté irritant de certaines étoffes dont la laine provient des écailles de kératine (structure similaire aux cheveux). Le lin étant une fibre végétale, il n'y a pas ce genre d'écailles donc... On en déduit ce qu'on veut... Sinon, si ça en branche quelques-uns de passer une heure avec des reconstituteurs de la légion VIII Augusta (engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient ), le lien suivant est fait pour vous. Attention : ampoules aux pieds en perspective, va falloir en baver un peu... https://leg8.fr/videos/marche-experimentale-2015/
  20. Ah bon ? Je trouve que le lin ne gratte pas, au contraire. Je dors même sur des draps en lin en été car je le trouve plus "frais" au contact que le coton.
  21. "En effet les arbalètes à élastique n'ont pas d'arc, mais une fourche, comme un slingbow, et celle ci n'est pas là pour être décorative, mais est utile au bon fonctionnement et à l'utilisation de l'arme." (Chinook) OK, je prends note . Quant à la plongée sous-marine, je l'ai un peu pratiquée en apnée par le passé mais toujours sans arme car j'aime bien papoter avec les poulpes ...
  22. Tout le plaisir est pour moi car... "Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement. Et les mots pour le dire arrivent aisément." (Boileau) Ah, les Jeux de 20 heures... Souvenirs, souvenirs...
×
×
  • Create New...