Jump to content

Recommended Posts

  • 3 weeks later...
  • Replies 161
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

C'est plus loin qu'arrive l'astuce...

Après on peut travailler au cutter, poncer à la main ou...

Posted Images

est ce que quelqu'un connait l'empennage à l'ancienne ? style moyen age, avec de la ficelle et tout ? je cherche un tutoriel ou quelque sur liège qui saurait m'apprendre ^ ^ et je cherche des futs en bouleaux pour pouvoir les utiliser avec des pointes en fer forgé ^^

Link to post
Share on other sites

est ce que quelqu'un connait l'empennage à l'ancienne ? style moyen age, avec de la ficelle et tout ? je cherche un tutoriel ou quelque sur liège qui saurait m'apprendre ^ ^ et je cherche des futs en bouleaux pour pouvoir les utiliser avec des pointes en fer forgé ^^

un exemple dont nous pourrons parler à Ramioul :

empennage ligaturé puis collé à la colle de peau avec ajout d'acétate de cuivre

renfort de l'encoche en corne

le tout pour s'approcher des flèches de la Mary Rose (1544)

post-2169-0-04741900-1351601881_thumb.jp

Link to post
Share on other sites

Insecticide (contre les mites dont les larves se délectent de mes plumes) ? :shifty:

Les empennages médiévaux n'étaient pas triangulaires ? :wacko:

Heu...........l'acétate, c'est dans la colle, pas dans les plumes. Ca m'étonnerait que ca empêche les mites de casse-crouter........

Link to post
Share on other sites

Insecticide (contre les mites dont les larves se délectent de mes plumes) ? :shifty:

Les empennages médiévaux n'étaient pas triangulaires ? :wacko:

pour éviter les p'tites bêtes qui bouffent les plumes :

aller au tabac du coin

demander un paquet de gris (cube de papier gris, 40g)

répandre une ou deux pincées de tabac parmi la réserve de plumes

si les bestioles survivent, on a un bien plus grand problème que les dommages faits aux plumes ;)

Link to post
Share on other sites

A quoi sert l' acétate de cuivre dans ce collage ????

C'est ce qu'on a identifié sur le collage de plume de la Mary Rose. pour moi il s'agit d'un agent anti bactérien pour préserver la colle. C'est assez logique qu'on ait voulu protèger les collages, car les flèches étaient parfois stockèe sur d'assez longues périodes. il s'agit peut-être d'un traitement propre au flèches du 16e siècle ou auyx flèches destinées aux usages maritimes, car je n'ai pas lu que la flèche de Westminster abbey présentait les mêmes stigmates (mais elle date vrasiemblablement du 14e S).

je n'en parlerai pas trop longuement j'ai un article en préparation sur le sujet mais j'ai fait des tests avec diverses colles de protéines (peau, os, tendon, poissons). Chaque fois les solutions de colles ont été faites en double un échantillon sans ajout d'acétate ou de sulfate de cuivre un échantillon avec.

les colles tièdes ont été coulées dans des boîtes de pétri (comme on utilise pour les analyses bactériologiques) et après prise de la colle chaque boîte a été ensemmencées avec 1 ml d'eau de rivière (bien chargée en bactéries)

ensuite j'ai inspecté et photographié les boîtes chaque jour .... en général après 2 ou 3 jours (faudrait que je consulte mes notes pour être précis) les chantillons sans sels de cuivre puaient la mort et étaient infestées de colonies bactériennes ....

il y a un an ou deux un anglais était brièvement intervenu sur ce forum et parlait de colle à base de résine et de cire j'ai fait les mêmes tests avec de la résine, de la cire et un mélange cire résine j'ai eu beau réensemmencer avec de l'eau de rivière je n'ai jamais eu de développement (ce dont je ne doutait pas la résine et la cire sont à mon avis légèrement bactéricides ...)

Link to post
Share on other sites

Merci Bigfoot !!

Pour les mites des boules de paradichlorobenzène c'est encore ce qui fonctionne le mieux, sauf que c'est cancérigène et en passe d'être interdit de commercialisation. Le meilleur moyen de lutter contre les mites et autres insectes qui attaquent les réserve de plumes c'est votre congélateur. une nuit à moins 18 °C pas une imago , une larve ou un oeuf ne résistera, ensuite les plumes dans des sacs de congélation à zip.

Edited by wendat
Link to post
Share on other sites

Insecticide (contre les mites dont les larves se délectent de mes plumes) ? :shifty:

Les empennages médiévaux n'étaient pas triangulaires ? :wacko:

insecticide, je ne pense pas car la colle durcit et les sels de cuivre sont peu volatils. les flèches étaient stockée en barrils ou en caisse fermées dont pour les larves je ne sait ce qu'il faisaient (je n'ai rine lu à ce sujet dans l'étude faite sur les caisses de flèches de la mary rose qui sont à ma connaissance les seuls contenant de flèches"médiévaux" connus

quand à la forme des empennage médiévaux la forme triangulaire est régulièrement avancée mais on ne connait aucun empennage conservé. l'iconographie montre effectivement des empenne triangulaire dans les chroniques de Froissart (faudrait quand même que je vérifie ...) mais il y a des peintures montrant des empennages d'autre forme (je pense entre autre à un portrait d'un des duc de bourgogne (Philippe le hardi peut -être) ou il porte une flèche dont on distingue clairment un empennage parabolique

Link to post
Share on other sites

ça ne m'éclaire pas sur l'acétate de cuivre...!!

Pour les mites des boules de paradichlorobenzène c'est encore ce qui fonctionne le mieux, sauf que c'est cancérigène et en passe d'être interdit de commercialisation. Le meilleur moyen de lutter contre les mites et autres insectes qui attaquent les réserve de plumes c'est votre congélateur. une nuit à moins 18 °C pas une imago , une larve ou un oeuf ne résistera, ensuite les plumes dans des sacs de congélation à zip.

les sels de cuivre (oxyde, acétate sulfates etc...) sont connu pour leur vertus bactéricides. C'est pour cette raison que : les chaudrons à confiture de nos grand mère étaient en cuivre, les cuves de fermentation de brasserie idem, les stérilets sont souvent entourés d'un fil de cuivre pour la même raison, la bouillie brodelaise qui protège les vignes du philoxéra est essentiellement composée de sulfate de cuivre, il y a actuellement des systèmes de désinfection de piscine privées avec des électode cuivre-argent etc...

ce ne sont pas des agent anti bactériens aussi efficace que le chlore l'iode ou l'ozone mais ils ont une efficacité reconnue

Link to post
Share on other sites

en principe d'après mes souvenirs sur les cours bactériologique, les bactéries ne meurt pas au congélateur, du moins pas les oeufs, ils "s'endorment" simplement d'ailleur je pense qu'on nous expliquai ça avec un steak que tu laisse 2h dans ton coffres après tes courses, que tu congel et décongel plus tard et que tu as une bonne gastro à la suite...

Les mites sont des bactéries qui pondent des œufs??????

Link to post
Share on other sites

Je cite : " mes souvenirs sur les cours bactériologique,"

Et moi,de mes cours d'enthomologie, il me souvient que les mites sont des insectes; à moins qu'avec l'âge ma mémoire ne me fasse défaut.

Edited by wendat
Link to post
Share on other sites

Coté mite j'ai déjà résolu ce vieux problème avec vos conseils sur un autre sujet :06:

Revenons donc à l'acétate de cuivre ; en résumé ce serait pour la conservation longue durée du collage ? et bravo à Bigfoot pour tous ces précieux renseignements. Sacré boulot toutes ces expérimentations :ouf:

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...