Jump to content

Arc(s) en frène


Svaknir
 Share

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous,

J'ai récemment pu récupérer deux billes d'un frène tombé pendant la tempête Aurore. L'arbre est resté une semaine à 10 jours au sol avant que je récupère ce que je pouvais, c'est à dire 160 cm pour le plus petit morceau et 200 cm pour le second pour environ 18 cm de diamètre (photo 1).

frenes-1.jpg

J'avais quelques craintes concernant l'état du bois (écorce qui commençait à pourir, pas mal de trous d'insectes, etc) mais j'ai écorcé une des billes ces jours ci et le bois a l'air sain. Les quelques taches à sa surface ne sont pas profondes et correspondent aux endroits attaqués par les insectes (photo 2).

frenes-2.jpg

J'ai donc fendu la première bille en deux pour l'instant, et pour le moment pas de mauvaise surprise (photo 3). Mais c'est ici que mes questions commencent !

frenes-3.jpg

Me conseillez-vous d'attendre un peu avant de refendre chaque moitié en deux à nouveau ? Il me semble avoir lu ce conseil quelque part sur le forum mais je n'arrive pas à remettre la main sur le sujet...

J'avais également une seconde question. Mes premiers essais d'arcs ont toujours été fait sur des branches de 7-10 cm de diamètre et le dos des arcs à toujours été une des premières cernes. Je suppose qu'il va falloir que je descende ici quelques cernes (photo 4) car les premières me paraissent bien fines. Est-ce que je me trompe ?

frenes-4.jpg

Ma dernière question (pour le moment :p) concerne la longueur des futurs arcs dans la bille de 160. Objectivement, je ne pense pas réussir à sortir un arc de plus de 140/150 cm de long dans cette bille avec mon expérience. Cela me paraît correct pour ma nièce qui a une allonge d'environ (ça pousse vite ces bêtes là !) 26”. Cela vous paraît-il correct ?

Merci d'avance pour vos avis !
Svaknir

Link to comment
Share on other sites

Ce sont de beaux morceaux de frêne relativement droits. Personnellement, je préfère travailler sur des moyens ou gros diamètres que sur des branches, afin d'avoir un dos naturellement plus plat (je pense que mécaniquement, c'est plus équilibré surtout si on fait des flatbows).

Tu peux fendre encore tes moitiés, de souvenirs, le frêne ne gauchit pas comme çà. Le bois séchera plus vite. Pense à mettre de la colle à bois aux extrémités pour éviter les fentes, à moins que tu l'ai déjà fait.

Alors en effet, les cernes sont très serrés. Se serais de l'if, se serais génial mais là ce n'est pas l'idéal pour un bois blanc, mais çà ne veut pas dire que çà ne fera pas d'arc. Je serais toi, j'essaierai de faire un arc sans descendre de cernes, étant donné que l'écorce est tout juste enlevée, le dos est donc intact. Si lors de l'équilibrage ou des premiers tirs tu rencontres des désagréments avec le dos de l'arc ou bien même des plis de compression au ventre, essaye le second arc en baissant en cernes pour arriver à la zone indiqué par ta flèche.

Et pour ta nièce, faire un arc de 60" pour 26" d'allonge, c'est parfait!

Bon travail!

Link to comment
Share on other sites

Merci beaucoup pour tes réponses ! Je suis content d'avoir mis la main sur ces deux morceaux. Ça faisait un moment que je cherchais une bille pour travailler sur un plus gros diamètre. Va falloir être patient maintenant et attendre sagement que ça sèche !

Je me suis racheté un pot de colle ce weekend pour encoller les extrémités, mais je ne l'ai pas encore fait. J'attendais d'avoir la confirmation de si je pouvais ou non refendre de suite les deux moitiés.

A moins d'une mauvaise surprise lorsque j'écorcerai le morceau de 160, je suivrai ton conseil avec pour les cernes et testerai les deux solutions. Je vais me garder le plus beau morceau pour plus tard !

Maintenant, y a plus qu'à !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Svaknir,de ma petite expérience de débutant,en essayant de descendre de cernes sur du bois blanc,alors bien sur je n’ai pas essayé sur du frêne,mais sur de l’orme et de l’erable champêtre je me perd systématiquement à la rencontre d’un obstacle,surtout sur des cernes serrés,qu’est ce qui ressemble plus à un cerne de bois blanc qu’un autre cerne de bois blanc et hop une fois abîmé,il faut descendre d’un cerne,ça peut être sans fin,donc si tu envisage d’essayer quand même ne touche pas au ventre avant d’avoir réussi ton coup, au risque de te retrouver sans assez d’épaisseur de bois pour la force voulue.

 

Link to comment
Share on other sites

je ne toucherais pas non plus au dos du bois, la différence d'épaisseur de cerne ne me parait pas flagrante.

et si tu es pressé pour le premier, tu peux aussi refendre en largeur et pré-ébaucher en épaisseur (vers 18 ou 20 mm) et en laissant toute la largeur (si tu fais un flatbow). laisser aussi la poignée plus large qu'au final.

Avec cette plus faible section et en surveillant que ça ne gauchisse pas trop, ça peut être sec en quelques semaines... (pèse l'ébauche régulièrement jusqu'à ce que le poids ne baisse plus. Attends encore en plus la moitié de ce temps de séchage initial, et tu pourra commencer l'équilibrage)

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous pour vos retours !

Je vais suivre l'avis général, ce qui m'arrange bien ! J'avais un peu peur de me perdre dans les cernes !! Je pense que je tenterai le coup un peu plus tard, au moins pour me faire un peu d'expérience.

Comme l'arc sera pour ma nièce, je pense le faire avec elle. Je l'ébaucherai certainement à noël si on arrive à trouver le temps, pour le reprendre pendant l'été. Surveiller qu'il gauchisse, je vois bien comment faire mais corriger le tir en cas de pépin, je vois moins. Vous auriez des conseils là dessus ?

En tous cas, encore merci pour vos conseils ! Ils sont vraiment très appréciés !

Link to comment
Share on other sites

Pour le séchage d'une ébauche la balance est très utile, je l'ai fais tout l'été avec du frêne, noisetier, cornouiller.

Après écorçage/ébauche le bois perd très vite son eau, je le gardais en cave à 20° pendant une semaine ou 2 puis passage dans la maison ou il perdait 10/15g par jour au début et finalement au grenier bien sec lorsqu'il ne perdait plus que 2 ou 3g/jour jusqu' à stabilisation.

J'ai souvent dû redresser à la vapeur pour centrer la corde à la poignée, le noisetier et le frêne ne bougeaient pas trop mais le cornouiller finissait toujours en banane...

Edited by lefred
Link to comment
Share on other sites

pour redresser un décalage en latéral et recentrer la corde sur la poignée, je redresse uniquement à la poignée, et à la vapeur.

je n'ai jamais eu de succès en essayant de redresser en latéral une extrémité de branche. C'est toujours revenu du côté où ça partait au départ...

Link to comment
Share on other sites

Il faut poser des questions, pas de problème Mr-Phil!

En effet, c'est visuel, il faut que la corde passe dans l'axe de la poignée et même plus exactement au niveau du passage de la flèche. Si ta poignée fait 1" de large, une corde centré passera au milieu, donc "coupera" la poignée au milieu à 1/2".

 

Link to comment
Share on other sites

Pour moi le séchage du bois sera au garage pour le moment (autour de 10/12°C) avant qu'il soit déplacé pendant les vacances de Noël et j'aviserai à ce moment là. Les conditions seront assez différentes puisqu'il passera de la région parisienne 🌨️🌨️ aux alpes ❄️ où j'ai de la place et un peu de matériel pour bricoler !

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir tout le monde,

J'ai profité d'un barbecue chez le copain chez qui j'ai récupéré le frêne pour récupérer une dernière bille que j'avais écarté dans un premier temps. Elle me paraissait très compliquée pour un débutant comme moi (reflex très prononcé à un tiers de la longueur et pas tout à fait droite, mais deux photos seront plus parlantes !) mais je me suis finalement dit que je serai peut être content de la trouver plus tard.

20211116-192906.jpg
20211116-192941.jpg

Pour en venir à ma question, j'ai du gratter un peu le dos parce que le bois était un peu attaqué par les insectes et je pense avoir descendu quelques cernes à un endroit (en photo). Je n'arrive pas du tout à lire le bois sur son premier centimètre et j'aurai aimé avoir votre avis dessus. Je mets une nouvelle photo de la tranche un peu poncée.

20211116-190945.jpg
20211116-191048.jpg

Svak

Edited by Svaknir
Link to comment
Share on other sites

Salut Svaknir,si par lire le bois tu veux dire savoir quel est le cerne le plus profond sur lequel tu t’es arreté,je dirais que le plus simple à mon avis,serait de compter combien tu en as creusé.Si tu decides de continuer ,repére en un plus bas,en partant du bout, et essaie de rester sur celui au dessus de celui que tu aura choisi sur 20 cm en avançant,avant de gratter le bon,de maniere à anticiper un eventuel obstacle ,qui pourrait te faire changer brutalement de cerne, et d’avancer de quelques cm à la fois.je suis pas sur de bien y voir et je voudrais pas t’induire en erreur,il me semble que tu es sur le 13eme ou le 14eme,bon courage et bon entrainement.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ta réponse. C'est bien ce que je voulais dire par "lire" le bois et j'en suis arrivé à la même conclusion (entre 12 et 15 cernes). Je pense que le jour où je m'attaquerai à cette billette, je descendrai carrément en dessous de cette zone...

Le truc que je ne comprends pas est comment se fait-il que les 20/30 premières cernes soient aussi serrées (au niveau de la flèche sur la photo) ? Ma question sur la lecture du bois portait aussi là dessus puisque j'en suis arrivé à me demandé s'il s'agissait bien de cernes... L'arbre ne devait plus être très en forme pour pousser si peu... Est ce que cela peut remettre en question la qualité du bois pour en faire un arc ?

20211116-191048-bis.jpg

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas assez calé pour te repondre,va savoir ce qu’il c’est passé pendant ces années de vie de l’arbre,d’autant que ces 20/30 sont en fait, sauf erreur de ma part,les derniers dans sa vie,c’est toujours surprenant je trouve que la nature nous donne des indices pour pouvoir la lire et decouvrir ses secrets.

Link to comment
Share on other sites

Je suis bien d'accord ! Et je confirme que les cernes extérieures sont bien les dernières de sa vie. Le comptage n'est pas évident mais je dirai que la plus grosse des petites cernes (vers le milieu de ma flèche) doit correspondre à 2003, ce qui serait assez logique. Je vais attendre d'autres avis pour savoir que penser de ces cernes. Merci beaucoup pour tes réponses 😃

Link to comment
Share on other sites

C'est très difficile de suivre des cernes serrées, même pour un facteur d'arc confirmé. Comme cela a pu être dit, pour des bois qui développent du bois de printemps, donc poreux (frêne, orme, robinier, osage, etc...), on recherche des cernes larges, ainsi le bois est généralement plus dense et il y a moins de risque d'éclis sur le dos ou de plis de compression sur le ventre.

Pour ta billette, elle est très tordue... alors oui çà peut peut être faire un arc, mais c'est très tordu quand même.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, Link a dit :

Pour ta billette, elle est très tordue... alors oui çà peut peut être faire un arc, mais c'est très tordu quand même.

Je vais la laisser sécher dans un coin, je verrai bien si elle me sert un jour ! Au pire elle finira dans le Godin ! Mes questions concernaient l'ensemble des billettes de toutes façons puisqu'elles viennent du même arbre. Je serai très curieux de savoir ce qui a bien pu lui arriver.

Il va falloir que j'inspecte avec attention les billettes lorsque j'attaquerai la pré-ébauche. J'espère que je n'ai pas malencontreusement descendu de cernes à la plane lorsque j'ai enlevé quelques galeries de xylophages (surtout dans le liber je crois), elles ne me paraissaient pas si serrées. Je risque l'accident même au ponçage lors des finitions (si j'arrive jusque là :p) non ?

 

il y a 26 minutes, Link a dit :

pour des bois qui développent du bois de printemps, donc poreux (frêne, orme, robinier, osage, etc...)

Pour être poreux, les premières cernes le sont ! Voici une photo du trait de tronçonneuse qui est resté plusieurs jours sur place.

20211116-223827.jpg

Link to comment
Share on other sites

Les frênes ont la particularité de repartir de la souche, les anciens les conduisaient souvent en cépées après quelques coupes tous les 5 à 10 ans ça forme des trognes.

J'en ai coupé l'automne dernier (avec des cernes pas exceptionnels) qui m'ont fait cette année 3 ou 4 pousses droites et vigoureuses de 3m pour 3cm de diamètre ( la souche ayant de la lumière et tout le système racinaire de l'arbre coupé il repousse très,très vite). Je pense que cette technique va me donner du bois à très gros cerne qui sera exploitable dans 2 ou 3 ans pour la facture d'arc.

Le temps de te faire la main sur ces billettes et tu en auras d'autres de top qualité pour une autre série d'ici peu si il a bien voulu repercé. à surveiller...

Link to comment
Share on other sites

Salut tout le monde,depuis que tu as eu cette reflexion sur les cernes serrés et larges,je regarde tous les futs,rondins et autres bois de chauffages et remarque que dans la plupart des cas les cernes les plus proches du coeur de l’arbre sont souvent les plus larges,peut être, en rapport avec ce que dit lefred,plus de lumiere,de vigueur à la pousse ou la repousse,en plus c’est la bonne saison pour la promenade et l’observation de ce genre de choses.

Link to comment
Share on other sites

Le 21/11/2021 à 09:35, lefred a dit :

Les frênes ont la particularité de repartir de la souche, les anciens les conduisaient souvent en cépées après quelques coupes tous les 5 à 10 ans ça forme des trognes.

J'en ai coupé l'automne dernier (avec des cernes pas exceptionnels) qui m'ont fait cette année 3 ou 4 pousses droites et vigoureuses de 3m pour 3cm de diamètre ( la souche ayant de la lumière et tout le système racinaire de l'arbre coupé il repousse très,très vite). Je pense que cette technique va me donner du bois à très gros cerne qui sera exploitable dans 2 ou 3 ans pour la facture d'arc.

Le temps de te faire la main sur ces billettes et tu en auras d'autres de top qualité pour une autre série d'ici peu si il a bien voulu repercé. à surveiller...

Dommage pour moi, le copain a dessouché ce qui restait de l'arbre. Faut dire qu'il était pas tomber pas loin de son garage ! Mais la remarque est très intéressante, il y a beaucoup d'arbres conduis en cépées par chez moi (on appelle ça des têtards ici). Surtout du chêne mais il faudra que je sois plus attentif... On sait jamais ! En me promenant ce weekend, j'ai repéré quelques belles billes issues de rejets mais je n'ai aucune idée de qui est le propriétaire du bout de forêt, il faudra que je le cherche.

Le 21/11/2021 à 10:02, Nean dhertal a dit :

Salut tout le monde,depuis que tu as eu cette reflexion sur les cernes serrés et larges,je regarde tous les futs,rondins et autres bois de chauffages et remarque que dans la plupart des cas les cernes les plus proches du coeur de l’arbre sont souvent les plus larges,peut être, en rapport avec ce que dit lefred,plus de lumiere,de vigueur à la pousse ou la repousse,en plus c’est la bonne saison pour la promenade et l’observation de ce genre de choses.

Mon frêne a poussé en bordure d'une allée "forestière" donnant sur un pré/jardin, pas impossible qu'il se soit fait doubler en hauteur à un moment, ce qui expliquerait son ralentissement de croissance !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

×
×
  • Create New...