Jump to content

chasseur fou 25

Membres
  • Posts

    2,276
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    22

Everything posted by chasseur fou 25

  1. alors moi j'vais faire mon taquin, comme d'hab' 😎 les deux vues du bas correspondent, mais sur celle du haut, la vis papillon est à l'envers, la tête devrait être à la place de l'écrou papillon 😋 le taquin 😇
  2. l'humain a toujours trouvé sa vie trop dure et a constamment cherché un apport de "confort" habitat, alimentation, hygiène, habillement etc peut-on lui en vouloir ?
  3. je viens de re-lire presque tout le sujet quelques remarques le rouissage des orties est délicat à cause de la montée rapide du taux d'acidité qui bouffe tout, les jardiniers se servent de ce bouillon de culture comme engrais pour rouir, privilégier une eau courante à de l'eau stagnante; l'eau courante va d'abord détruire puis emporter l'enveloppe externe avant d'attaquer les fibres centrales l'humidité contenue dans les bois y reste si le bois est graissé ou ciré; ainsi l'eau contenue dans les fibres y reste et ne gèle pas en hiver (le suif est préhistocompatible)
  4. pour le yumi sus-cité, j'imagine qu'en le laissant dans un lieu légèrement humide pour qu'il s'assouplisse doucement, il devrait être possible de le faire ployer doucement en l'écoutant, le bambou se fait entendre s'il fatigue
  5. attention, les douaniers suisses sont chatouilleux avec les armes blanches ne trimbalez pas n'importe quoi
  6. les orties donnent aussi une fibre longue et solide pour faire des cordes i'm'semb' avoir vu passer un tuto ici même et on trouve des cordes en cisal dans les rayons brico des supérettes, c'est naturel aussi çaaaaaa
  7. et c'est peu dire, situ as des connaissances en club de tir, demande leur, les marteaux pilon et autre broyeuses vont avoir du boulot en octobre
  8. bienvenue par minou, quand même
  9. les bucherons et fermiers étaient des gaillards solides par obligation, les recruteurs faisaient surement un tri, les gros bras à l'archerie
  10. dans les faits, les armées avaient des archers "professionnels", habiles au tir et entrainés avec leur matériel propre mais en cas de guerre demandant des troupes en quantité, il fallait des "tireurs de cordes" justes bons à envoyer des volées en cloche sur l'assaillant sans besoin de précision. le recrutement se faisait sur le chemin des troupes mais ces gens n'avaient pas de matériel. c'est l'armée qui devait leur fournir les arcs et les flèches; d'où le peu de temps de fabrication du bois qui ne demandait guère de finition ni d'équilibrage. pareil d'ailleurs pour les flèches (vous imaginez spiner 3000 fûts et équilibrer 3000 pointes en vue d'un assaut ?) il y eut donc des arcs d'archers, des bons, et des arcs de guerre , vulgaires piquets à envoyer du bois loin
  11. oh ben y a surement eu un facteur réputé qui ne jurait que par ce bois, les autres ont suivi pour les vestiges >>>>http://www.toxophilus.org/articles/francais/mary_rose_fr.html
  12. il me semble avoir déjà vu cet os-là dans un autre sujet
  13. je reconnais que la minette vaut le détour même si elle a une prise de flêche affreuse sur la main d'arc
  14. d'un autre côté il en a pour ses 10 balles, pas plus mais pas moins non plus par contre les flêches vont manquer de.................. piquant 😁
  15. y a trop de cache misère pour que ce soit du "vrai"
  16. question : est-ce que les pointes ont laissé des traces sur les flêches ? sous entendu est-ce qu'elles y ont bien été un jour ? l'arc n'est pas perdu, il servira bien à un gamin pour enquiquiner les pigeons 😉
  17. à ranger avec l'arc à tête d'indien cher à pedro 😇
  18. certains arcs ââââafricains n'étaient faits que pour envoyer une flêche empoisonnée sur une bête déjà prise au piège, donc à très courte distance mais quand-même, là .......... je crains un peu la corde est en quoi ? peut-être un arc pour enfant ........
  19. les sports pratiqués sous l'eau ont une particularité, toute la musculature est dévouée à l'effort du travail puisque la musculature n'a plus à déplacer le poids du corps, les performances sont supérieures au détriment de la rapidité des mouvements freinés par l'eau une adaptation aux mouvements est cependant nécessaire aux profanes: le poids du corps et les forces de frottement y afférentes sont supprimées exemple : dans l'air, debout, vous pouvez pousser sur une perceuse - dans l'eau la même gestuelle vous fera reculer
  20. hé-là hé-là cé-koik-je vois la bas dans le fond derrière ? c'est-y pas un dojo ? si jeune m'abuse y-t-y du kyudo dans les parages ?
  21. je reste toujours admiratif devant ce savoir faire et la patience qui va de pair question : traitement de surface du bois ?
  22. hé ben voilà une réponse qu'elle est bonne ; merci collègue
  23. ce sera intéressant j'avais essayé de faire un arc pour arbalète à partir de lattes de sommier de lit moderne c'est des contreplaqués élastiques - résultat : crac ! c'est pas fait pour plier loin
×
×
  • Create New...