Jump to content

marco63

Membres
  • Posts

    201
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by marco63

  1. Euh, comment dire Chinook ... tu es hors sujet, la question initiale est le tir de précision à 300 mètres, et là, tu nous parles d'un lance fléchette dont la dispersion est de 50 cm à 100 mètres de distance. D'une part, on ne peut pas parler de précision dans ces conditions, d'autant qu'en plus, on est loin du compte en distance ! D'autre part, il te faut une correction de plus de 7 degrés sur la parallaxe pour y parvenir (avec trait longueur 16" de 23 grammes, vitesse initiale 64 m/s, données Mankung). Même le système de hausse sophistiquée JackPlate de Ravin qui permet de corriger jusqu'à 250 MOA ne peut compenser la chute de trajectoire ! Je ne pense pas que tu aies investi dans un JackPlate à 300 € pour une arbalète qui n'en vaut que la moitié. Reste l'option de faire du bricolage pour y arriver. Ce serait intéressant que tu nous mettes la vidéo de ton essai à 100 mètres afin que l'on puisse voir à quoi ressemble ce montage lunette. (Sauf si en guise de lunette, tu voulais évoquer le guidon et le réglage mécanique de la hausse, et dans ce cas, c'est très compréhensible que tu aies une telle dispersion à 100 mètres 😄 )
  2. Tout à fait d'accord avec toi. Pour le moment, tu es en adéquation au niveau de tes prétentions en distance, par rapport au budget que tu t'es fixé. Après, il y a des marques qui en ont encore sous le pied, mais c'est en technologie "poulies". Et pour 400 €, c'est juste pour l'arbalète avec 3 traits. Par contre, pour changer la cordes et les tendeurs, c'est plus difficile à réaliser (si tu n'as pas d'équipement adéquat) que sur une recurve.
  3. Bonsoir, Pour être pragmatique, en utilisant la meilleure machine du moment, citée par Chinook (la Ravin R500), avec les matériels de réglage de hausse un peu sophistiqués comme un HHA speed optimizer, avec une vitesse initiale de 500 fps (152.4 m/s) pour des traits de 400 grains (ceux recommandés par Ravin - soit 26 grammes), on peut prétendre à atteindre les 160 mètres, ceci avec un calage du zéro à 20 mètres, en utilisant la hausse maxi du HHA soit 2.5 ° de correction. Ça, ce sont les conditions d'une approche standard. Et des 300 joules embarqués par le trait au départ, il reste 120 Joules à l'arrivée dans la cible, avec une vitesse d'impact encore fort honorable de 95 m/s. Maintenant, avec un HHA, et un calage du zéro à 220 mètres par exemple - ce qui ne va d'ailleurs pas être évident à régler (*) - on pourrait peut être prétendre atteindre les 300 mètres, mais avec une énergie résiduelle d'environ 60 joules au moment d'atteindre la cible, avec une vitesse d'impact qui tombe à 68 m/s. * il faut faire des calages zéro par approches successives jusqu'à 220 mètres ... ou plus. Bonjour les aller-retour pour y arriver ! Après, au niveau de la précision, bah je ne pense pas que beaucoup de personnes puissent donner un avis objectif sur de telles distances. Les traits se déforment déjà beaucoup avec une Ravin 400 fps qui développe 192 Joules, alors avec une Ravin 500 qui en développe 300, même en utilisant les traits spécifiques pour ce type de machine, il est possible qu'il y ait une incidence sur la dispersion (ou le groupement) à 300 mètres de distance. Pour le moment, la distance maximum sur laquelle j'ai pu tirer avec ma machine est de 110 mètres, avec une assez bonne précision, dans des conditions optimum (pas de vent). Voici le lien d'une vidéo que j'ai faite avec ma CP400, déjà postée sur le forum, où l'on observe nettement le trait se déplacer un peu à la manière d'un dauphin avec sa queue qui ondule de haut en bas avant de se stabiliser une dizaine de mètres plus loin ... https://1drv.ms/v/s!AhelvTK0iap4gnlA-Dh78pL2qVrx?e=3ndXjF
  4. Salut James, Bon, Il est vrai que se limiter à 20 ou 40 mètres ne nécessite pas un joujou plus performant que la Wildcat (77 joules et vitesse de 79 m/s pour des traits de 24 grammes - données fabricant) pour un investissement raisonnable en neuf. Pour de l'occasion, c'est à toi de peser les patates, parce que si tu es amené à changer les branches, ou la corde ... à toi de voir. Pour du tir sur cible mouvante, tu auras environ 1/2 seconde d'anticipation à corriger en avance de vitesse de déplacement de ta cible. Si tu as des traits plus lourds que 24 grammes - en général, c'est plutôt 26 en standard - on peut aisément monter à 29 grammes si on recherche à la fois la précision et à moins solliciter sa machine. Du coup, les performances de tir s'en ressentent un peu, ça part un peu moins vite et il faut corriger un peu plus la hausse pour une même distance de tir. Maintenant, avec ton champ de tir potentiel de 100 mètres de long, c'est un peu dommage de se limiter à une distance aussi courte que 20 à 40 mètres, mais il est vrai que pour tirer à 100 mètres, il faudrait monter en gamme. Si ton objectif reste 40 mètres et pas plus, la Wildcat est largement suffisante.
  5. En fait, d'après le maintien du jouet, (prise en main sur l'arc), et sa position de tir (verticale), ça s'apparente plus à un arc (à répétition) qu'à une arbalète finalement ? 😄
  6. Alors là, c'est pas gagné pour la précision et faire des cartons efficaces. Déjà avec des arbalètes modernes, équipées de lunette avec réticule permettant de corriger la visée selon une distance connue, et avec des traits parfaitement rectilignes, si on arrive à faire des groupements dans la taille d'une pomme à 50 mètres sur une cible figée, c'est déjà bien. Alors imaginer pouvoir viser les points faibles de soldats en mouvement, dont la distance évolue en permanence au fil de leur avancée, avec des matériels dont l'uniformité aussi bien en rectitude qu'en masse n'a rien à voir avec ce que l'on produit aujourd'hui (ce qui influe la trajectoire en terme de balistique), ce n'est pas de l'uchronie, c'est de l'utopie. L'arbalète tout comme l'arc sur les champs de bataille servaient plutôt de tir de barrage, dans le tas, au juger, avec une arme puissante qui peut évidemment faire des dégâts si elle touche un point sensible de l'ennemi. Il en est de même sur les théâtres d'opération modernes, si l'on exclu les snipers, avec les armes conventionnelles, où l'on arrose l'ennemi plutôt que chercher à faire du travail chirurgical. A propos des armures et des pointes en acier ... Sur d'autres forums dédiés, on peut noter que les armures faisaient possiblement selon les endroits de 1 à 4 mm, puisque les plaques de tôles des forgerons de l'époque ne sortaient évidemment pas d'un laminoir moderne, et cela, sans nier leur dextérité et inventivité. Pour ce qui concerne l'acier, bah si les aztèques ont pu se procurer des armes sur les champs de bataille pour les copier, ils ont pu également récupérer des pièces d'aciers laissées par les espagnols, et les adapter. ils n'étaient probablement pas stupides pour s'en passer.
  7. Bien sûr JMC, Mais mon post avait plutôt vocation à faire réagir les parents, afin qu'ils s'interrogent, et arrivent aux mêmes conclusions que toi, après quelques recherches sur le web. Parce que d'après toi, qui est derrière la caméra pendant les prouesses de "crossbowman", a qui il reste d'énormes progrès à faire par ailleurs, en orthographe notamment ? Celui-ci est il capable de faire ces montages vidéos perfectionnés, les uploader sur youtube, et les restituer ici même ? Ceci étant, il s'exprime plutôt bien face caméra, mais ça ne fait pas tout. Donc si les parents sont derrière, ça devrait produire son effet sur les conséquences possibles.
  8. Bonsoir, A priori, une recherche simple permet de trouver le Graal ! Dans le moteur de recherche Google par exemple, taper le texte suivant : brand "saxon crossbow" Brand pour marque (en anglais) Saxon ... la fameuse marque en question crossbow pour arbalète (en anglais aussi) De toute façon, il n'y a guère que les anglais, les américains et les asiatiques qui fabriquent tous les types d'arbalètes modernes que nous connaissons. A priori, eBay propose du matériel. Reste à savoir si la corde (string) proposée à 17.99 USD est celle qui correspond à ton besoin. 25 5/8 " = 25.625 " = 651 mm à vérifier avec la corde cassée. Après, eBay ne propose pas toujours des livraisons en France, mais si c'est la bonne dimension, tu as une idée du prix, sachant qu'une archerie locale devrait pouvoir te fabriquer une corde sur mesure d'après les caractéristiques demandée.
  9. Belles présentations, et félicitations pour la progression depuis la première apparition sur le forum ! Sur la première vidéo, les traits semblent partir à droite, puis à gauche avant de se stabiliser et atteindre la cible. Sur la seconde vidéo pour déterminer la portée, j'ai observé des passants au fond du champ de tir ... pas top ! Ceci étant, pour faire du tir de précision, il faut se limiter à du tir tendu, pas du tir balistique. Ça n'a que peu d'intérêt aujourd'hui de tirer en l'air pour arriver dans un rayon de 100 mètres très approximatif. Mais il faut reconnaître que tu es passionné, que tu as une belle assurance pour ton âge, et que tu vas vite progresser. Euh ... à propos d' "assurances", vérifie bien que tes parents sont couverts si tu venais à atteindre un quidam par inadvertance.
  10. L'empenneuse est adaptée pour les flèches et traits avec tous les diamètres de flèches allant de X10 à 27s ... d'après cette documentation ci-dessous. https://universal-archery.com/fr/empenneuses/3810-empenneuse-bohning-multi-fletcher.html Donc si j'ai bien compris la désignation issue de chez Easton, ça devrait correspondre à des diamètres allant de 10 mm à 6.5 mm il me semble. Les tubes de 4, 5 et 6 mm semblent hors jeu (sauf à bricoler un fourreau avec des bouts de tube issus d'un trait ou d'une flèche), et encore sous réserve de s'assurer que l'on puisse exercer convenablement une pression de la plume sur le tube au moment de l'encollage. Bien sûr, avec des tubes si petits, on ne peut guère donner d'offset aux plumes, il va falloir rester sur une matrice de serrage parallèle au tube.
  11. L'empenneuse Bohning Multifletcher permet de traiter des flèches et des traits jusqu'à 10 mm de diamètre, avec des inclinaisons de plumes de 0 à 3 ° (on appelle ça aussi offset), pour des plumes montées à plat (horizontal), en étoile (3 axes ou en 4 axes), aussi bien à droite qu'à gauche (pour l'inclinaison). Tu as un set pour chacune de ces configurations. Par contre, c'est du plume à plume, tu fais ton 1/4 ou ton 1/3 de tour pour chaque collage. Faut pas être pressé ou faire ça en temps masqué si tu as une autre occupation à coté. Pour Ali Express, ça m'arrive de commander chez eux, mais pour du matériel où la qualité n'est pas primordiale. Un trait, c'est un projectile, donc autant qu'il soit irréprochable question qualité ... et donc sécurité.
  12. Histoire de voir le départ d'un trait au ralenti image par image, j'ai refilmé la 1ère des 3 vidéos ci-dessus depuis mon PC en mode super ralenti. On voit le trait se déformer de la même façon que les flèches dans des vidéos similaires, la poussée phénoménale (ou accélération proche de 2000 "g") induisant un effet "flambage" produisant ces ondulations qui perdurent sur quelques dizaines de mètres après avoir quitté l'arbrier. On peut noter aussi que le recul qui fait décoller l'arbalète en arrière intervient de manière perceptible juste après que le trait ait quitté l'arbrier. https://1drv.ms/v/s!AhelvTK0iap4gnlA-Dh78pL2qVrx?e=3ndXjF
  13. Pour apprécier la profondeur de champ à 110 mètres ... la cible est indiquée par la petite flèche. Concernant les traits, ce sont des ArcheopterX de 22", avec pointes standard de 400 grains, ce qui porte la masse des traits à 28.5 grammes, sortant à 116.5 m/s. Les 22" permettent une meilleure prise en main pour extraire les traits de la cible, 5 cm de plus, c'est appréciable. On est aux limites raisonnables d'utilisation de cette machine, la hausse réglable du HHA Speed Optimizer permettant une approche de réglages possibles entre 20 et 115 mètres. Il est toutefois toujours possible de faire un calage zéro (ou zérotage) à 50 mètres ou pourquoi pas au delà, mais dans ce cas, il faut savoir se fabriquer sa propre abaque, et là, bien du plaisir à qui veut s'y frotter ! Voilà Serge, si tu veux pouvoir tirer jusqu'à 200 mètres, il faut du matériel encore bien plus performant que celui-ci, et taper dans des vitesses proches des meilleures Ravin ou TenPoint, c'est à dire autour de 500 fps (# 150 m/s), donc dans les 3000 € la bête !
  14. Salut Serge, Voici les résultats du weekend, après les tirs d'approche à 20 puis 45 mètres pour s'assurer du calibrage de la visée. On passe ces détails, et on va tout de suite à l'essentiel, avec les vidéos égales ou au delà de 80 mètres ... (Désolé, en faisant quelques essais pour raccourcir les vidéos, le mode ralenti se perd. D'où cette invitation à se rendre dans la zone de visualisation intéressante) - à 80 mètres (hausse corrigée à 90 mètres) => aller directement à 2:20 pour visualiser le tir en mode ralenti. Départ de trait et recul bien visible. https://1drv.ms/v/s!AhelvTK0iap4gnNao3NlviuyKK3X?e=MLCbCM - à 110 mètres (hausse corrigée à 125 mètres) => aller directement à 3:00 pour visualiser le tir ... https://1drv.ms/v/s!AhelvTK0iap4gnXAWNTUdBaBsbqH?e=mHi9NS - à 110 mètres, vu de l'impact de coté => aller directement à 3:05 pour visualiser l'impact ... et apprécier le son ! https://1drv.ms/v/s!AhelvTK0iap4gnTySLGBqu9rLGeD?e=2Qe4R3 A noter : Il est possible de ralentir au maximum le mode vidéo mp4 à 0.02 avec "VLC media player", ce qui permet de voir le trait partir quasiment image par image, avançant de sa longueur à chaque image. La prouesse de mon copain Philippe, avec un quasi centré dans le mille à 110 mètres.
  15. Pour compléter la comparaison de la Ravin avec la Crossman CP 400 (ou Center Point 400), une photo est tout aussi parlante. Un peu moins de technologie, mais une même conception sous licence pour les arcs et tendeurs, et des performances de tir similaires, à moitié prix.
  16. Bonsoir Serge, Parmi les arbalètes à poulies, il y a plusieurs conceptions qui permettent des performances différentes. J'ai 3 arbalètes de factures différentes, une Barnett recruit compound (300 FPS - 130 lbs), une Horizone KORNET 410 (FPS -185 lbs), et une CP400 (FPS - 200 lbs - du même fabricant sur lequel tu lorgnes : Crossman - mais au double du tarif). Celle avec lequel je fais les "meilleurs cartons" n'est pas la plus rapide (Horizone Kornet 410), mais c'est la mieux équilibrée dynamiquement parlant, à savoir la Crossman CP400. vidéos de tirs groupés 2 traits à 45 mètres (via OneDrive) qui vont rejoindre un premier trait tiré juste avant. 2 ° : https://1drv.ms/v/s!AhelvTK0iap4gmnMkokoBxrWEQeN?e=ahW6jQ 3 ° : https://1drv.ms/v/s!AhelvTK0iap4gmto4mEgL-grkSfd?e=etlaew La mécanique de la CP400 (700 à 800 €) est réalisée sous licence Ravin (1500 à 2000 € pour une Ravin) pour les arcs et le système de tension hélicoil, et tu verras, c'est à s'y méprendre quand tu mets les 2 arbalètes cote à cote. La différence de tarif provient du mécanisme de tension intégré et du guidage du trait chez Ravin. Le meilleur équilibrage dynamique provient du fait du système de tendeur des branches, ainsi que la corde de propulsion qui effleure l'arbrier (et donc ne s'use que très peu). Je l'ai commandé directement via Amazon U.S. à un peu plus de 600 €, auquel il a fallu ajouter frais de douane et de port ainsi qu'un système d'armement à manivelle (fortement recommandé) ce qui a amené à un coût total de près de 1000 €. = = = = = L'autre aspect à ne pas négliger, c'est la qualité (donc l'uniformité) des traits. Il est conseillé d'avoir des rectitudes de 0.001 à 0.003 " par mètre. Donc soit des traits Ravin, soit des traits de marque ArchéopterX. Les plumes des traits sont de type Blazer 2", avec inclinaison de 2° (offset) qui donnent les meilleurs performances. Quant à la cible, la mienne est un "American Whitetail" (un cube de 50 cm de coté), qui arrête les traits jusqu'à 450 FPS, et dont la matière permet de retirer facilement les traits. D'autres préfèrent les cible type "bag", à bourrer avec des tissus bien compactés. Pour les traits et la cible, tu peux compter 400 € de plus. = = = = = Sinon, la lunette qui équipe les CP400 (3 x 32) est prévue pour des traits 400 grains (26 grammes). Il faut ajuster le réticule pour placer la ligne horizontale du haut qui correspond à une distance de 20 mètres. Ensuite, chaque graduation basse permet de gagner 10 mètres de plus d'éloignement de ta cible jusqu'à 80 mètres ... J'ai préféré opter pour un correcteur de pente type HHA, qui permet de tirer entre 20 et 130 mètres, et là, il faut ajouter 200 € de plus environ. J'ai fait ce choix parce que si tu changes tes traits ou tes pointes, leur masse va évoluer en plus ou en moins, et la cinématique du tir va être différente. Or les lignes gravées sur la lunette sont réglés pour du 26 grammes ... Le HHA Optimizer permet en changeant l'abaque de s'adapter aux différents types de traits que tu peux utiliser, il suffit de changer le sticker. Pour résumer, la facture peut vite grimper. Mais si tu aimes le tir, évites d'en passer par du matériel dont tu ne seras pas satisfait. Mes 2 premières arbalètes sont rangées dans des armoires, 300 + 500 € de gaspillés ! Bref, si tu veux vraiment faire du tir de précision, il faut du matériel adapté, à tous les niveaux. Enfin, pour en revenir à la remarque de "chasseur fou", il faut savoir qu'aux alentours de 400 FPS (125 m/s), l'énergie cinétique emmagasinée par le trait quand il quitte l'arbrier est de l'ordre de 200 Joules. Les carabines à air comprimé en club, c'est maxi 20 Joules ! C'est l'équivalent d'une carabine 22 LR en énergie du projectile, ce n'est plus tout à fait un joujou, d'où la nécessité d'avoir une bonne cible pour arrêter les traits. Et d'avoir un mur en béton ou suffisamment costaud sur lequel ils se fracasseront si par mégarde il y en a qui venaient à taper en dehors de la cible. Ça traverse aisément une planche de 20 mm à ces vitesses.
  17. Pour compléter ce sujet initial de mécanique appliquée, je me suis demandé en combien de temps les traits atteignaient leur vitesse nominale au moment où l'on appuie sur la détente de l'arbalète. Et quelle était l'accélération moyenne du trait, et quelle pression moyenne lui était réellement appliquée (par rapport à la tension maxi d'armement fournie par le constructeur). Eh bien on est capable de déduire tout cela avec les quelques informations dont on dispose. Pour ceux que ça intéresse et qui voudraient pouvoir recalculer ces éléments techniques avec leur propre machine, voilà la démarche à suivre ... Les éléments connus sont en "bleu", les élément déduits (ou calculés) et vérifiés sont en rouge. La technique consiste à raisonner sur un diagramme de tension plat (celui propre aux arcs à poulies, bien qu'il s'agisse d'une approximation) tout le long de la course d'armement. (En fait, la technique s'apparente quasiment aux équations de la pesanteur, cette dernière étant constante au niveau de la surface du globe). De l'accélération (inconnue pour le moment), on déduit l'équation de la vitesse par intégration, puis on déduit l'équation de la distance par une nouvelle intégration. Une fois les équations écrites, il n'y a plus qu'à calculer en remplaçant une partie des éléments connus pour lever les inconnues. C'est ainsi que l'on calcule dans l'ordre : le temps de la montée en vitesse nominale (autour de 5 millième de seconde !) l'accélération (phénoménale, puisque elle vaut environ 2000 x celle de la pesanteur ... "2000 g" la poussée (ou pression, ou force), bien en dessous de la tension maxi de la corde pendant l'armement, puisque elle vaut environ 600 N contre 900 N maxi à l'armement (comme quoi on n'a pas un diagramme "force allonge" tout à fait plat malgré les poulies !). et pour être sûr de la vraisemblance des données, on vérifie par l'équation que l'énergie développée par la poussée est équivalente à l'énergie cinétique embarquée par le trait
  18. Autre technique que celle exprimée par Chinook, c'est de jouer sur la qualité JPG, sans pour autant la dégrader fortement. Certains outils comme microsoft picture manager permettent ça, mais d'autres éditeurs photos le font aussi. Pour en revenir à celle de Chinook, la suite office de microsoft le permet aussi, avec OneDrive par exemple. Gratuit, tu peux y enregistrer photos et vidéos, en mode "non modifiable" de façon à ne pas se faire détourner ses contenus de manière indésirable. Ensuite, tu génères un lien d'accès WEB (c'est là qu'il faut être vigilant sur les accès restreints des users) à destination de tes visiteurs par une URL (le "copié - collé" sous format texte de l'URL)
  19. Salut Nico, Excellente initiative, tu auras effectivement besoin d'une lunette . Sinon, je me suis renseigné sur ce qu'on pouvait obtenir en précision avec une R9, et justement, ça tombe bien, il y a une vidéo en ligne sur le sujet. Le tireur a une Cobra R9 130 lbs équipé avec: une lunette 3 x 42. un trépied de tir pour stabiliser le corps de l'arbalète pendant le tir (un système analogue à celui que j'utilise pour mes réglages). Il y aura au total 5 traits de tirés. Concernant les conditions de tir, elles sont optimum : Il n'y a pas un poil de vent, le temps est clair. Et même s'il y en avait, il y a un mur tout le long de la trajectoire. La distance est de 56 mètres. Et voilà le carton. Tu constateras qu'il y a une dispersion importante à cette distance. Même si à priori, pour la "dérive", l'alignement vertical est excellent pour 3 traits, au niveau "élévation" la régularité n'est pas au rendez vous. La consolation, c'est déjà que les 5 traits sont tous dans la cible ! 😁 La vidéo complète ici ... https://www.youtube.com/watch?v=TAbiiUeCLPg Probablement que le problème vient essentiellement de la qualité des traits utilisés. Il suffit que les poids des traits soient légèrement différents, voire de petits défauts d'aspect sur les plumes, et tu as vite fait de dériver et de perdre en élévation. = = = = = = = A propos de ta remarque, oui ce n'est pas la même arbalète. En fait, j'en utilise 3, toutes à poulies, une Barnett recruit compound (130 lbs - 110 Joules), une Hori-Zone Kornet 410+ (185 lbs - 200 joules), et une Center Point CP400 (200 lbs - 192 Joules), cette dernière ayant les meilleures performances en régularité et précision. Et pour mes traits, ce sont des Archéopter-X de 22" (56 cm), avec 3 plumes Blazer 2" orientées sur un offset de 2°, 2/1000 ème de pouce de défaut de rectitude par mètre, masse totale d'un trait 28 grammes. Fiabilité de l'arbalète, et uniformité des traits sont les 2 conditions nécessaires pour pouvoir faire du tir de précision.
  20. Pour la dispersion, il vaut mieux effectuer la série de tirs sans vent, bien sûr ! Mais il faut aussi être sûr de tes réglages, de la régularité de tes tirs (un support de tir est recommandé pour les tester), et bien sûr aussi la qualité de fabrication de tes traits. Si les fûts ne sont pas parfaitement rectilignes entre eux, si les plumes ont des défauts d'aspect, si le corps de l'arbalète est trop souple, tu observeras forcément de la dispersion. Avec ma précédente Horizon Kornet 410+, j'avais une dispersion dans un disque de 15 cm de diamètre à 45 mètres due aux vibrations engendrées au moment du tir ... Il a fallu que je bricole un rail supérieur avec une brosse d'étanchéité de volets roulants pour plaquer les traits en fond de gorge du rail de guidage, ce qui a permis pour la même distance de ramener la dispersion dans un disque de 7 cm de diamètre (montage avec les 2 boulons qui dépassent sur photo de droite pour fixer le contre rail). Avec mon nouveau joujou parfaitement équilibré d'usine (une CP400), pas besoin de bricolage pour arriver à de meilleurs résultats encore, mais ce n'est pas le même tarif !
  21. Un "laser vert" permet de voir ce que l'on vise même en plein jour. Tu en trouves sur Amazon pour 16 € environ. https://www.amazon.fr/Huntiger-Viseur-Laser-Vert-Tactique/dp/B07G5YD18P
  22. Bonsoir Nico, J'ai déjà acheté quelques babioles via Ali Express, notamment des pointes laser pour aligner mon rail d'arbalète avec la cible afin de faciliter le réglage de la lunette. Je ne te cacherai pas que j'ai galéré et qu'il a fallu ruser pour exploiter ces pointes. Bref, passons ! Tu l'auras compris, pour ce qui est de la qualité, on est plutôt sur du 3° choix avec nos amis chinois. Pas cher certes, mais si tu recherches la précision, oublie ! Après, si les traits produits et vendus par la marque Cobra te paraissent douteux à l'usage, peut être que ce qui est vendu par les sites chinois te sera suffisant. En tout cas, ne t'attends pas à pouvoir faire des miracles avec des carreaux courts et légers en terme de précision à 50 mètres. Maintenant, de ce que je vois sur ta photo, ton pas de tir semble pouvoir aller bien au delà de 50 mètres de portée. Si tu veux vraiment te faire plaisir, je te conseillerais plutôt de monter en gamme au niveau "arbalète", approvisionner des traits stabilisés (rectitude <= 0.003") avec des plumes à faible coefficient de traînée, et là, tu pourras aller beaucoup plus loin en t'approchant des 100 mètres avec une précision de tir pouvant tenir dans une assiette à dessert. Et plus ta cible est éloignée, mieux elle encaissera l'énergie de tes traits. Tout ceci a évidemment un coût, i.e. il faut avoir un budget de 1200 € environ (=> 800 € / arbalète à 400 fps, 200 € / traits, 200 € / cible cube 20") et là, tu pourras vraiment prendre ton pied. Avec 2 amis, qui n'avaient jamais tiré auparavant avec une arbalète, voici un carton à 45 mètres, un trait chacun, les 3 traits dans un cercle de 7 cm de diamètre. La lunette (3 x 32) aide pas mal pour en arriver là.
  23. Bon, en fait, je me rends compte qu'on s'éloigne un peu du sujet initial de la balestrino de Chinook. Mais comme on parle malgré tout de précision, il faut reconnaître que les joujoux modernes ont quand même une remarquable efficacité. Je n'ai pas fait appel aux gamins, et je n'ai pas gâché une pomme, mais juste une balle de polystyrène de 7 cm suspendue à un fil. C'est très loin des 680 yards en "tir balistique au jugé" de Ravin, là c'est du tir tendu à 45 m.
  24. C'est sans doute grâce à l'officialisation du système métrique en UK que les véhicules anglais roulent toujours en mph, of course ! 😃😃😅 Ceci dit, au pays de Shakespeare, c'est désolant qu'ils utilisent le kg (une unité servant à exprimer une masse) au lieu du Newton (autre anglais célèbre) pour exprimer une force. Les unités du SI sont cohérentes si on les utilise à bon escient. Mais sinon, tu as officiellement raison. Directive européenne de 1979, l'UK a été forcé d'appliquer le système métrique en 1995. Tout comme on peut noter au passage que si les américains utilisent dans leur quotidien les unités impériales, la NASA a quand même fini par imposer le système métrique depuis janvier 2007, mais ça ne vaut que pour la NASA ! (La NASA n'a tiré les conséquence de l'échec de la mission martienne Mars Orbiter en 1999 suite à un pataquès entre des consignes exprimées en unités SI et Impériales que ... 8 ans plus tard ! )
  25. Pour les 600 m, il y a une vidéo avec une Ravin qui atteint les 680 yards, soit 622 m. La vidéo ne dit pas si le vent est de dos, si le terrain est en pente, et combien de traits il a fallu tirer pour en arriver là. Ce qui est marrant, c'est de voir l'application que met le tireur à viser un point fictif dans le ciel et arriver quand même (un miracle sans doute) à atteindre sa cible. Mais pour le fun, why not ?
×
×
  • Create New...