Jump to content

Robin-des-pains

Membres
  • Posts

    1,022
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

About Robin-des-pains

  • Birthday 06/17/1991

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    74
  • ville:
    magland

Recent Profile Visitors

2,833 profile views

Robin-des-pains's Achievements

Posteur en chef

Posteur en chef (8/11)

  1. D'accord, merci pour ces précisions! C'est assez impressionnant!
  2. Bravo! L'arc est vraiment très chouette! Comme Corbeau, je suis assez fan de la couleur du bois brûlé. Je ne connaissais pas la technique, elle à l'air autant impressionnante qu'efficace, je la note dans un coin pour un jour tester! Merci pour ces retours et cette découverte! Une question me vient, as-tu noté un changement de profil de l'ébauche (vrille, perte ou prise de reflex, etc...) après la cuisson et le démoulage de l'arc? et dans les jours qui ont suivis?
  3. D'accord, merci bien pour ta réponse, et bon boulot!
  4. Chouette tout ça! J'ai également quelques billettes d'if à l'aubier bleuté sur lesquelles je pensais faire comme, toi un renfort pour sécuriser le dos, mais en tendons. Je connais assez mal l'emploi de la peau cru, du coup questions! As-tu dégraissé la peau avec un produit, (savon, acétone) avant de coller la peau? et sais-tu si la peau participe beaucoup à la mécanique de l'arc (rajoute une contrainte sur le ventre), ou alors peu à la manière d'un renfort en toile de lin?
  5. Salut! Si jamais il y a un forgeron par chez moi qui fait pas mal de pièce historique. Faudra voir avec lui, mais je pense qu'il y moyen de moyenner . Après peut-être un peu chers pour de la déco, à voir. Sa page fb, https://www.facebook.com/Plutino.Vincent , son site est en rade.
  6. Des billettes qui annonce de bien beaux objets! Plus sur du longbow ou flat?
  7. A priori non, je ne pense pas. La cordelette n'est là que pour maintenir la noix dans son logement, en position armé la corde appuie sur la noix et la noix appuie sur la queue de détente, la cordelette ne prend donc aucune contrainte venant de l'arc.
  8. Toujours du très beau travail!
  9. Salut, J'en avais acheté chez Artisae Chimaera au marché de l'histoire d'Orange. Le lien https://artisa-chimaera.fr/fr/produits/divers-divers-divers/rawhide. De ce qu'ils m'ont dit c'est du taureau français et traité en France, ils ont différente longueur et l'épaisseur varie avec la zone d'où la bande est tirée dans la peau, à voir avec eux. J'en ai pris pour un jour tester un baking avec, mais pas encore utilisé.
  10. Et beau sauvetage même! Ce n'était pas gagné d'avance! Chapeau!
  11. En ce qui concerne l'araldite chauffé, c'est la méthode que j'utilise pour décoller les pointes de flèches des fûts, en plus je crois que la colle doit résister à une température de +70°C je crois (à regarder sur le paquet). Du coup faudra refaire ou vérifier le collage je pense.
  12. Du bien bel ouvrage! et en plus si l'archer en est content, c'est le top, pis l'if c'est beau quand même!
  13. Je suis plutôt d'accord avec vous deux. Ce qui me posait "souci", c'est surtout l'application et le produit. Sur les vidéos de Jos, l'allemand, on voit bien qu'à la fin de la deuxième vidéo, un produit a été appliqué sur la corde, mais le produit à l'air d'être plutôt noir (peut-être un mélange maison?) or la cire est jaune. En ce qui concerne l'application, je me suis dit que le fait de frotter la cire sur la corde va abîmer la partie du tranche-fil qui est "torsadé", entre le milieu et l'extrémité. Pour les boucles, non pas d'effets négatifs, juste un soucis d'usure par frottement de la cire contre les fibres, et aussi une difficulté d'application avec de la cire brut qui me posais soucis, et puis la corde brute était assez jolie. Je dis étais parce que du coup j'ai bel et bien ciré la corde. La partie central, en contacte avec l'arbrier, a été ciré avec de la cire brut, et le reste de la corde avec un mélange cire d'abeille et huile de lin. Ce mélange a l'avantage de faire une sorte de pâte facile d'application dans les coins et recoins, ce n'est pas foufou mais ca fait le taff. Merci bien! J'avais fait ce types sur un précédent arc d'arbalète, et en plus d'être efficace, il m'avait plus. Je l'ai croisé il n'y a pas si longtemps sur autre arc d'arbalète qu'une personne avait fait, ça m'avait plutôt amusé que l'on ait le même design sans être croisé! Après est-ce que je l'avais vu quelque part et reproduit instinctivement, aucune idée... L'if est moyen et je suis moyennement satisfait du travail que j'ai fait dessus . En gros l'aubier avait des cernes serrés mais pas le duramen ou moins en tout cas et la gestion des deux a été un peu problématique. Peut être que j'en parlerais dans un autre sujet.
  14. Mais ca s'annonce très chouette tous ca! Du coup tu en penses quoi pour l'instant de cette essence? Si jamais pour faire un plan de collage un peu mieux, au niveau du renfort d'encoche, j'ai tendance à creuser légèrement le milieu de la zone de collage, sur la partie bois. Pour ma par c'est souvent à cet endroit qu'il y a un "bombé" qui m'embête.
  15. Entendu! Comme tu le dis c'est vraiment pas facile, 10 essais pour réussir à peu près à avoir quelque chose de correcte, tant sur la tension des brins que sur la longueur de la corde! A essayer, mais le soucis du déplacement des brins se situe (pour ma part en tout cas), plus quand on enlève les brins de l'axe pour faire la boucle qu'avant. Si tu parles du tranche-fil pour le "corps" de la corde, il montre la manière dont il le fait a 2.24 de la deuxième vidéo. Alors au final j'ai choisi la méthode des vidéos de Félix en allemand. L'effet "bourrage" lorsque je fais le tranche-fil de la boucle est plus réduit, et il est un peu plus facile de maîtriser la tension des brins. C'est loin d'être parfait, mais ça fait l'café. Je pense cirer la partie de la corde en contacte avec l'arbrier, par contre, je suis plus mitigé pour le faire sur les boucles, quand pensez-vous?
×
×
  • Create New...