Jump to content

Robin-des-pains

Membres
  • Posts

    1,013
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

About Robin-des-pains

  • Birthday 06/17/1991

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    74
  • ville:
    magland

Recent Profile Visitors

2,448 profile views

Robin-des-pains's Achievements

Posteur en chef

Posteur en chef (8/11)

  1. Et beau sauvetage même! Ce n'était pas gagné d'avance! Chapeau!
  2. En ce qui concerne l'araldite chauffé, c'est la méthode que j'utilise pour décoller les pointes de flèches des fûts, en plus je crois que la colle doit résister à une température de +70°C je crois (à regarder sur le paquet). Du coup faudra refaire ou vérifier le collage je pense.
  3. Du bien bel ouvrage! et en plus si l'archer en est content, c'est le top, pis l'if c'est beau quand même!
  4. Je suis plutôt d'accord avec vous deux. Ce qui me posait "souci", c'est surtout l'application et le produit. Sur les vidéos de Jos, l'allemand, on voit bien qu'à la fin de la deuxième vidéo, un produit a été appliqué sur la corde, mais le produit à l'air d'être plutôt noir (peut-être un mélange maison?) or la cire est jaune. En ce qui concerne l'application, je me suis dit que le fait de frotter la cire sur la corde va abîmer la partie du tranche-fil qui est "torsadé", entre le milieu et l'extrémité. Pour les boucles, non pas d'effets négatifs, juste un soucis d'usure par frottement de la cire contre les fibres, et aussi une difficulté d'application avec de la cire brut qui me posais soucis, et puis la corde brute était assez jolie. Je dis étais parce que du coup j'ai bel et bien ciré la corde. La partie central, en contacte avec l'arbrier, a été ciré avec de la cire brut, et le reste de la corde avec un mélange cire d'abeille et huile de lin. Ce mélange a l'avantage de faire une sorte de pâte facile d'application dans les coins et recoins, ce n'est pas foufou mais ca fait le taff. Merci bien! J'avais fait ce types sur un précédent arc d'arbalète, et en plus d'être efficace, il m'avait plus. Je l'ai croisé il n'y a pas si longtemps sur autre arc d'arbalète qu'une personne avait fait, ça m'avait plutôt amusé que l'on ait le même design sans être croisé! Après est-ce que je l'avais vu quelque part et reproduit instinctivement, aucune idée... L'if est moyen et je suis moyennement satisfait du travail que j'ai fait dessus . En gros l'aubier avait des cernes serrés mais pas le duramen ou moins en tout cas et la gestion des deux a été un peu problématique. Peut être que j'en parlerais dans un autre sujet.
  5. Mais ca s'annonce très chouette tous ca! Du coup tu en penses quoi pour l'instant de cette essence? Si jamais pour faire un plan de collage un peu mieux, au niveau du renfort d'encoche, j'ai tendance à creuser légèrement le milieu de la zone de collage, sur la partie bois. Pour ma par c'est souvent à cet endroit qu'il y a un "bombé" qui m'embête.
  6. Entendu! Comme tu le dis c'est vraiment pas facile, 10 essais pour réussir à peu près à avoir quelque chose de correcte, tant sur la tension des brins que sur la longueur de la corde! A essayer, mais le soucis du déplacement des brins se situe (pour ma part en tout cas), plus quand on enlève les brins de l'axe pour faire la boucle qu'avant. Si tu parles du tranche-fil pour le "corps" de la corde, il montre la manière dont il le fait a 2.24 de la deuxième vidéo. Alors au final j'ai choisi la méthode des vidéos de Félix en allemand. L'effet "bourrage" lorsque je fais le tranche-fil de la boucle est plus réduit, et il est un peu plus facile de maîtriser la tension des brins. C'est loin d'être parfait, mais ça fait l'café. Je pense cirer la partie de la corde en contacte avec l'arbrier, par contre, je suis plus mitigé pour le faire sur les boucles, quand pensez-vous?
  7. Le bonjour JMC, par tes propos tu me confirmes l'expérience que j'ai eu. Est-ce qu'il y a une technique particulière pour "commettre" les tours de fils sur le métier, comme par exemple: les croiser: parallèles: ou autre, qui permettrait d'éviter que l'organisation des brins soit respectée?
  8. Ah mais oui!!! Merci bien pour les vidéos Félix et le Paresseux!! C'est vrai que j'oublie toujours de chercher dans les vidéos, surtout qu'en plus j'avais déjà vu celles de Félix il y a longtemps... Du coup dans les deux vidéos de Félix c'est la première méthode que je cite dans le premier message, que je retesterai surement. La méthode de Tod me semble être une troisième, vu qu'il rajoute les boucles, ce qui fait une corde en trois morceaux et peut-être plus simple pour avoir la bonne longueur, a tester aussi! Encore merci, je pars m'atteler à la tâche et vous tien au jus!
  9. D'accord, merci pour ta réponse! En fait il y a quelque temps on m'avait fais la remarque pertinente que sur une corde sans-fin les boucles avaient la moitié du nombre de brins par rapport au corps de la corde, et qu'a cause de cela il fallait renforcer la boucle avec des brin supplémentaire. Remarque sans-doute plus vrai pour des cordes en fibres naturelle qu'en synthétique, je pense.
  10. Ah oui d'accord je comprends mieux ce que tu voulais dire! J'avais mal compris! Dans ce cas là il faudrait faire le tranche-fil de la boucle, ligaturer les deux "faisceaux" de brins entre eux, rajouter les brins pour renforcer la boucle et finir par un deuxième tranche-fil sur la boucle. Ca se tente!
  11. La photo d'une autre boucle d'une autre corde, en commençant par le tranche-fil de la boucle comme le suggère Patrice (si j'ai bien compris) et le croquis. En voyant la lâcheté des brins autours du corps, je n'ai pas fait de tranche-fil dessus. Je pense que pour que la corde soit viable, il faut que tous les brins soient sous tensions. Je suis tout à fait d'accord avec toi Félix, avec un nœud à chaque tour et le rendu devient top!
  12. Sur les premier essais que j'ai fait j'ai effectivement fait la ligature de la boucle avant la ligature de corps. Dans ce cas la il m'arrive exactement la même chose (brins lâchent) mais à ce niveau là (flèche rouge). Sur la photo du dessus c'est le dernier test que j'ai fait ou j'ai tenté de commencé la ligature au dessus du corps pour justement éviter que les brins ne soient lâche en dessous, mais du coup il le sont au-dessus...
  13. Bien le bonjour, Je suis en train de faire un arc d'arbalète en if, et me voilà arrivé à l'étape de la fabrication de la corde, mais je dois avoir un petit soucis de fabrication... Je suis partis sur une corde sans fin en chanvre (choix du futur propriétaire), l'arc faisant 110#, j'ai appliqué le traditionnel calcule du x4 divisé par la résistance du brin (6#) ce qui nous donne (110*4)/6=73.33 donc 74 brin. Après avoir lu sur un post de JMC que part sécurité il allait au delà de ce résultat en nombre de brins, j'ai décidé de partir avec 88 brins. Jusque là tout va bien, c'est la suite qui capote. Une fois fais les 44 tours sur le métier (je rappelle que c'est une corde sans fin), il faut faire les boucles, après recherche il y aurait deux méthodes pour cela. -Une où la boucle est créée en passant l'extrémité à l'intérieur de la corde (sans trop rentré dans les détail), que j'ai testée une fois mais je ne l'ai pas trouvé très concluante, j'avais l'impression que les boucles "glissaient". -Une deuxième (ci-dessous) où il y a un ajout de brins pour renforcer la boucle, méthode que j'ai choisi pour de projet. Mon soucis arrive quand je fais le tranche fil de la boucle (dernière étapes de l'image du dessus). En effet plus le tranche fil "avance" plus certains brins de la boucle deviennent lâche et "bourrent" une fois le tranche-fil fini (image du dessous). Au final, une partie des brins de la boucle ne supportent plus la tension de la corde (pas top). J'ai eu beau faire et refaire la corde, à chaque fois ça me le fait et je n'arrive pas à comprendre pour qu'elle raison cela se produit ni comment y remédier. Si vous avez une idée du pourquoi du comment, je suis preneur!
  14. Je me permets de rajouter à ce qu'à déjà dit Corbeau, que je serais méfiant sur la solidité de l'arc, du fait qu'il ait subi un traitements thermique, la passage au feu. En effet la colle employé (pour la latte) pourrait ne pas aimer... Après j'ignore la manière dont tu l'as fais sécher au feu, ni si ça a eu un réel impacte sur la colle, mais dans le doute il vaut mieux être prudent.
  15. Wouahh! Ton ami est un sacré veinard! C'est du beau matos! Les flèches toujours aussi belles!
×
×
  • Create New...