Jump to content

coachbear

Membres
  • Posts

    397
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

About coachbear

  • Birthday 12/19/1954

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    89
  • club, association:
    Sentinelle de Brienon
  • ville:
    Brienon sur Armançon
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    arc classique et poulies et recurve chasse

Recent Profile Visitors

2,102 profile views

coachbear's Achievements

Grand habitué

Grand habitué (5/11)

  1. Je dirai plutôt de prendre contact avec un entraîneur qui saura démêler tout ça! ...je connais tellement de causes différentes que je n'essaierai même pas de traiter ce sujet à l'aveugle.🤔
  2. Bon jour je viens de voir que tu es inscrit à Brienne le Chateau. Bonne structure. Alors pour le tir en fauteuil, il y a plusieurs options en fonction de la hauteur de ta paralysie. Tu es à un peu plus d'1 h de Brienon, si tu souhaites qu'on voie ce qui est faisable, pas de pb. Tu me contactes et on prend rdv, mon mail est frdegrange@gmail.com Après, il t'est possible de prendre une licence handi à la FFH où tu veux et sans avoir à repayer bénéficier de la licence FFTA dans le club de ton choix. Bien cordialement! François
  3. Question qui peut avoir une réponse assez technique en fait ! Le choix des flèches dépend de la puissance réelle tirée. Flèches trop légères, spine sousévalué = mise en danger de l'arc Flèches trop lourdes spine surévalué aucun groupement correct et pas de rendement non plus. Il existe des flèches plus rapides que d'autres aussi . Le choix de la puissance de l'arc dépend de la maîtrise de l'utilisateur. Le choix des matériaux des branches donne aussi une sortie de flèches plus ou moins rapide, donc un gain de trait ou pas! Enfin pour faire court, la technique du tireur compte aussi beaucoup ! Il existe donc des tableaux de choix de flèches afin d'avoir une base d'approche! après les tests en cible font la différence .
  4. nous avons des arbalétriers d'un club voisin qui viennent de temps en temps sur nos installations à Brienon dans l'Yonne. Ca ne nous pose pas de pb ! Bon courage!
  5. Oui je passe quand même car un peu de temps de libre en ce moment Tangent ! 😃 Je ne comprends pas très bien la question ? Que désires tu savoir ? Ou pratiques tu ? Quelle structure, club? Handi ou pas ? Quelle localisation ? Quelle arme ? classique, compound? sans viseur? Quelle discipline visée? salle tir en extérieur? loisir compétition? 😃 De tous ces sujets découle une classification ! Je me tiens à ta dispo pour toutes questions sur le sujet. Je travaille toujours avec Vinvent Hybois mais ne suis plus entraîneur national, juste entraîneur ressources à la Commission nationale Tir à l'arc Handi et fais qq misssions ponctuelles quand mon Directeur Sportif me le demande. mon adresse mail frdegrange@gmail.com
  6. Bonjour, Effectivement la Fédé envoie une lettre aux jeunes à potentiel chaque année pour les pôles espoir! Reconnu comme club formateur,(labellisé ETAF), nous sommes à la base du système fédéral de HN pour les jeunes. J'ai des jeunes qui évoluent dans les filières fédérales depuis Bérengère Schuh ça fait 22 ans et depuis nous en avons chaque année et 2 qui y sont encore, une à l'INSEP et un au Pôle France de Nancy. Nous n'en avons pas en Pôle Espoir en ce moment ! Nous somme sollicités au même titre que toutes les autres structures de la FFTA ayant des jeunes à potentiel . Les pôles espoir sont la base du système haut niveau et ne certifient en rien l'intégration au bout de 2 ans en Pôle France où là, il faudra passer des tests d'aptitude physique, psychique et avoir un niveau d'étude très correct pour être accepté. Le niveau de tir n'étant pas le critère principal retenu mais sera pris en compte, bien plus, le potentiel du jeune. Le Pôle Espoir est dirigé vers les benjamins et minimes 1 de l'année en cours pour une intégration l'an prochain. Les Minimes 2 seraient plus candidats à l'entrée en Pôle France Jeunes car cadets l'an prochain. Il existe pour l'instant 4 pôles Espoir, si je ne me trompe... Compiègne, Nantes, Boulouris et Chatenay-Malabris - le lieu de résidence de la famille éloigné des pôles peut être un gros handicap , les jeunes devant être internes et ne pouvant rentrer que le we quand c'est possibe ! - psychologiquement, pas simple pour un jeunes cet âge de sortir du cocon familial , supporter l'éloignement et et celui des les copains etc... - les aides qu'on peut attendre sont assujetties à l'inscription sur les les listes haut niveau (HN) et là, les jeunes des pôles espoir ne rentrent pas dans le cadre. - l'INSEP prend environ 7 000 € à l'année pour la vie sur site et scolarisation. La fédé assure par contre les stages, déplacements inter ou retenus pas la DTN etc. Dans votre cas, il faut demander au directeur de Pôle ! -l'athlète d'un Pôle France a donc une aide du département et de la région voire de la commune ou interco aussi ce qui diminue la facture des parents sans la réduire à zéro quand même ! - il est cependant possible de faire une demande en région et au département. les attributions diffèrent suivant votre lieu de résidence mais les règles d'éligibilité sont strictes en général. - il ne faut rêver non plus en espérant trouver un partenaire privé sauf connaissance perso pour les petits du moins . - pour nos jeunes sollicités au titre pôle espoir, cette année, 2 ont reçu un courrier identique au vôtre et 5 ou 6 pourraient entrer dans les clous, nous demandons aux parents et enfants de bien prendre leur temps que mûrisse le projet ! et de se mettre en contact avec les dirigeants des Pôles qui pourraient les accueillir (toutes les coordonnées sont dans le courrier). Il n'y a pas le feu si le suivi sportif est bien réalisé dans la structure où il est ! Je dirai qu'intégrer un pôle, responsabilise les jeunes, forge le caractère et leur donne le goût de l'effort et du travail au quotidien dans un groupe restreint avec un objectif au bout , leur donne des armes pour l'avenir, pas que dans notre sport ! la console et jeux vidéos sont quasi réduits à néant tant le planning est chargé mais aucun des miens ne s'en est jamais plaint! Bon courage à vous !
  7. Alors, je prends le sujet un peu en retard mais j'utilise pour mes tireurs les 2 types de flèches.. Le niveau de perf atteint et la discipline choisie influe fortement sur le type de flèches que je conseillerai... Nous évoluons pour les adultes et jeunes aussi jusqu'au niveau national jeunes et adultes en TAEi et campagne. Les 2 types de flèches sont de bonnes flèches mais possèdent des différences d'utilisation. J'aime bien les médaillon XR dans les petites puissances et allonges car le rapport poids/puissance et diamètre du tube sont favorables pour les jeunes (par exemple) en capacité d'atteindre le niveau national B/M. à 30 et 40 m. Pour les adultes, en fait tout dépend aussi du niveau de performance de l'archer... Ca peut encore aller à 50 m pour le fédéral TAEn, Après les groupements fluctuent beaucoup trop pour le 70 m quand les conditions météo sont instables dans les puissances demandées pour la distance. Pour le 70 m, je fais passer mes tireurs ayant un budget moyen sur des paragons pour les adultes, la qualité de groupement se rapproche des X10 une fois tri fait. En Belgique, des Co ont passé les 700 avec ces tubes en TAEi... Comme dit, leur diamètre et poids permet une régularité même quand le vent pousse fort en latéral. J'estime par vent moyen, à 70m, la zone de réussite à 2 zones ( 1 couleur) en faveur des paragons en cible. Ca fait un paquet de points !!! Petit souci, il faut compter 2 jeux de 12 pour avoir entre 12 et 18 tubes performants testés. Autre souci,il faut veiller au choix du spine !!!! Ce dernier n'est pas forcément celui recommandé par le tableau ! J'ai un jeune junior qui tire 3 diamètres en-dessous de celui conseillé! Il tire à 620/630 à 60 m, 600 à 70 m et et 560 en salle avec ses paragons. Un autre de mes archers seniors avec 32 lbs et allonge de 28 p , il a fallu prendre 2 spines en-dessous afin d'avoir des groupements impec et ça va super à 70 m. Enfin dernier point négatif, le choix des pointes. Il a fallu mettre des tungstènes afin d'éviter la déformation des pointes....ou prendre quand c'est possible des pointes d'X10...ça a dû évoluer, les fabricants devaient rectifier ce défaut ! les tungstènes alourdissent l a facture des flèches... Par contre en campagne, les médaillons sont très intéressantes ( le diamètre un peu plus gros du tube n'est pas trop gênant vu le peu de cibles entre 50 et 60 m et les emplacements souvent assez protégés en sous-bois (parcours dépendants en fait) donc visibles en cible., pas particulièrement les paragons.... Voilà si ça peut aider...
  8. On peut toujours se dire ça !. Ceci est un travail d'automatisation sur des fondamentaux plus ou moins bien fixés... par contre un archer cible ayant une bonne acquisition des fondamentaux et qui arrivera en parcours sera performant très rapidement ! ex JC Valladont en tir campagne, ou d'autres moins connus, avec comme ex, un ami que j'ai entraîné qui, passé de la cible au 3 D et s'est retrouvé dans les 5 premiers dès sa première année . Comme en alpinisme, il est possible d'atteindre un sommet, sans utiliser forcément la même voie d'accès 😀 Pour le tir cible ou salle, il faut arriver à ne plus avoir à penser pendant son tir comme en tir instinctif et atteindre ce qu'on appelle le lâcher prise, ça va bien plus loin que la simple automatisation mécanique ! En résumé c'est avoir un tir fluide, régulier suivant ses propres normes et un niveau d'investissement mental permettant d'éviter les changements d'intention. Il existe une hiérarchie dans l'ordonnancement du travail en fonction du niveau atteint, comme le dit fort justement Picpic 45. Il y a toujours matière à évoluer, réviser ses gammes aussi car nous jouons d'un instrument. Le tout est d'être en capacité d' évaluer objectivement son propre niveau et de définir les objectifs réalisables de progression.😊
  9. Oui la journée de formation chasse à l'arc est trop juste pour ceux qui n'ont qu'un rapport lointain avec l'utilisation de notre arme... Pour en revenir au sujet, dis moi dans quel secteur tu es, qu'on voie ce qui est faisable en terme de structures d'accueil, en faisant jouer nos connaissances. Pour JMG, la rareté de mes passages correspond plus à un calendrier plutôt fourni avec l'activité tir à l'arc chaque jour de 9 h 3.0 à 21 h 30 sauf en cette période de Covid, ce qui me permet de me poser un peu...je dois bien avouer qu'on s'habitue au canapé et au web en fait ! J'ai pas mal de taf dans la propriété mais je deviendrais presque un urbain ...🤣 abandonnant ma cambrousse sauf pour aller m'y promener de temps en temps... En ce qui concerne la technique, il est difficile de répondre à l'aveugle . Possible mais pas sûr que l'arc soit trop puissant ! il faut rajouter les points techniques d'utilisation fondamentaux certes mais chemin moteur, prise de repère au visage etc...donc effectivement travailler un arc moins fort est utile...😉
  10. Bon j'ai tout lu ! 😛 alors pour commencer, une réponse cohérente, car il y a plusieurs pistes à suivre sur le sujet, je dirais que avec 35 lbs ça doit pouvoir le faire, encore faut-il vérifier la puissance à l'allonge mais pour 1 m 70 ça doit être ok...la 2e avant de racheter un arc, prends contact avec une structure orientée tir de parcours nature ou 3 d. Là tu devrais pouvoir tirer avec un arc te permettant de bosser techniquement sans avoir à racheter quoique ce soit.La notion de distance est en effet important pour nous campagnards mais il vaut mieux faire qq kms de plus et trouver la structure qui correspond avec un encadrement à la hauteur. Les clubs de TA ont la particularité d'avoir un esprit de famille car nous sommes tous des passionnés ! ce qui ne semble pas forcément être le cas dans des expériences que tu as vécues... Pour la chasse, il y a bien une journée de formation organisée par les Offices départementaux de la Chasse et l'obtention d'un permis de chasser à l'arc en fin de formation. Anecdote : Comme j'ai formé les formateurs de l'Office de la Chasse à l'époque, quand j'ai fait ma journée de formation, ils me demandaient régulièrement si c'était bon ce qu'ils avaient dit 😄 Sinon le contenu est bien adapté, apprentissage des poids de flèches le grammage des pointes et leurs types, épreuve de tir avec arc chasse, longbow, compound... pour le point technique il y a un ordonnancement à suivre afin d'être performant...comme l'ont signifié les camarades dans leurs posts, il est bien plus long et difficile de déplisser les points techniques chez un archer ayant déjà pratiqué que de lui apprendre mais avec volonté on y arrive. LA démarche qui est tienne est assez empreinte de bon sens. La capacité à maitriser un arc s'évalue arc en main, ça a l'air de t'interpeller tout au long des posts. Test simple : temps de tenue arc bandé : chrono en marche dès la prise de repère au visage et arrêt dès que la flèche revient en avant en regardant la pointe de flèche , prière au chronométreur de se mettre sur le côté 🤣 Schématiquement, un temps de tenue sur un arc à branches double courbure (chasse ou longbow) de préférence mais ça en compound c'est bon aussi, je mets un peu en réserve cette arme car le fait de passer le point Pic là où l'arc est le plus fort peut engendrer des dérives techniques (voir photo au-dessus 🥵, doit être de plus de 30 s pour en avoir la maîtrise en dessous de 15 s trop fort... Une vidéo est assez parlante, quand bien filmée. Je travaille assez svt comme ça! surtout en ce moment ! mais ça m'est plus facile car je connais mes tireurs et ce qu'ils on en tête.. Bon courage à toi et entretiens ta passion ! 😀
  11. Je pense avoir lu à peu près toutes les réponses du moment. Etant très impliqué dans le TA comme entraîneur à temps plein maniant arc classique, Co, arc chasse avec ou sans viseur, je me permets de placer une réponse qui, j'espère, t'aidera. Il n'y a pas de différence d'apprentissage entre le tir avec viseur et sans viseur en fait! C'est quasi une règle de base! Ce qui te semble gênant dans ton approche serait plus le fait d'une construction de ton tir non encore aboutie qui te pousse à enlever ce que tu identifies comme perturbant, cad le viseur comme de nombreux pratiquants d'ailleurs se rabattant sur ce qui leur semble plus simple alors que c'est (pour moi) l'inverse . Ce qui m'embête, moi, c'est que tirer à gauche très loin de l'objectif (si droitier) évoque bien plus un oeil directeur gauche pour un tir en droitier...ça arrive qq fois. Pour le tir instinctif, il est bien de commencer à petite distance jusqu'à obtenir un groupement régulier dans la zone souhaitée et le répéter jusqu'à ce que le cerveau ait enregistré ta séquence de tir puis passer à une distance 5 m plus loin en répétant la situation de tir sur un objectif cohérent, puis 5 m plus loin toujours avec une zone de réussite en relation avec la distance. (plus on s'éloigne, plus on agrandit sa zone. Dans tous les cas obtenir plus de 85 % des flèches tirées en zone avant de changer sur un volume cohérent d'environ 80 flèches tirées par 6 minimum . Les points clés de la séquence de tir doivent être identifiés, respectés et automatisés. (suivre les posts précédents sur le sujet). Ce qui est recherché , c'est la tournure mentale permettant le tir répétitif de chaque flèche. Ne jamais sortir frustré d'une séance d'entraînement en étant réaliste sur ses possibilités. Le matériel doit être assez performant et adapté pour que toutes les flèches volent droit de 5 jusqu'à la distance max souhaitée. (adaptation puissance tirée/spine de flèches etc... Il y a beaucoup à dire sur le sujet, il est toujours souhaitabl d'aller vers une personne compétente pour avancer plus vite . Bon courage!
  12. Salut à tous tirer à l'arc s'apprend que ce soit au viseur ou en instinctif, les bases sont les mêmes ! Effectivement les entraîneurs FFTA ne sont pas formés à l'apprentissage du tir instinctif ou m^me du BB, c'est un point qu'il faudrait revoir dans le registre formation et qui sera soutenu sans aucun doute par Thomas Naglieri dans son programme s'il est élu ! Pas de cadre formés pas peu de formés sauf en connaissant des archers chevronnés en instinctif voire BB , c'est bien dommage pour la progression des discipline de parcours! Chez nous apprentissage des fondamentaux chez les adultes puis choix du type de pratique derrière! pour les jeunes apprentissage tir avec viseur...
  13. Alors les cours particuliers je peux en donner. Contact en message privé si intéresé. Je suis dans le 89 Sinon le choix d'un club doit se faire en se servant de qq indicateurs 1 Accès aux installations : horaires, jours disponibles 2 type d'installations salle pour l'hiver permanente ou horaires en créneaux gymnase, terrain extérieur, parcours permanent en forêt ... etc... 3 l'accueil encadrement professionnel ou pas ou entraîneurs fédéraux ou simples bénvoles 4 tarification de l'inscription en fonction des prestations proposées.
  14. Comme JMG quand on débute, je préfère faire tirer du côté de l'oeil directeur sinon tir possible avec un cache oeil. Les arcs vendus en grande distribution ne sont pas en général le meilleur choix pour commencer car les clubs prêtent à la prise de licnce du matériel de m^me gamme quyi sera d'ailleurs vite dépassé. Bon courage pour les débuts!
  15. Sur une banque de branches d'environ 110 paires, j'ai une partie de mon stock en kinétic bamboo. En service. J'essaie de suivre les résultats et je suis plutôt satisfait de l'évolutuion dans le temps de ce produit! Je ferai un point après déconfinement. Nous avons environ 70 arcs club de compétition sortis, à 85 % pour les jeunes qui sont prioritaires. Ca peut expliquer que la casse est moindre, le rapport taille/puissance ne mettant pas trop la contrainte sur les branches!
×
×
  • Create New...