Jump to content

Leaderboard

Popular Content

Showing content with the highest reputation since 05/13/2021 in Posts

  1. Bien d’accord avec toi, à la chasse on ne tire pas à l’arc, on a pas le temps ou rarement et alors dans ces cas là on réfléchit et c’est un désastre.
    1 point
  2. Je pense que tu peux choisir la technique qui te convient le mieux, mais comme dit plus haut, une fois le choix fait, essaye de t’y tenir… Je tir en instinctif avec décochage sitôt arrivé à l’allonge (snapshot, si je ne m’abuse… j’y met un mini temps d’arrêt pour « confirmer » mon point d’ancrage, mais c’est quasi instantané…), les fois ou je veux vraiment marquer l’arrêt, mon cerveau commence à cogiter inutilement et mes résultats sont (généralement… des fois sur un malentendu…) moins bons. le snapshot impose le tir instinctif, car tu n’as pas le temps d’utiliser l’arc ou la flèche
    1 point
  3. ... et garder à l'esprit que se poser trop de questions (ou trop analyser) pendant la phase de tir est une bonne façon de tout foirer .... Il me semble préférable de bien préparer son tir, intéressant de l'analyser après ... mais de "rester dans l'instant" au moment du tir.
    1 point
  4. donc sportif et musclé, pas de souci de carquois, l'inclinaison n'est pas une absolue condition mais par contre l'instabilité de la décoche, là.......... il faut être régulier, soit snapshot soit tenue à l'allonge et visée; le mélange n'est pas souhaitable. le regard, maintenant........quand tu arrives à l'allonge, où se porte ton regard ? sur l'arc ou sur la cible ?
    1 point
  5. J'ajouterai peut-être après tous ces bons conseils ! surtout chez un archer qui ne tire que depuis 10 mois ! l'armement poussé/tiré est extrêmement important pour cette fameuse stabilité ! le poussé de la main d'arc en direction de la cible jusqu'à la décoche associé à la traction de la corde dans le plan de l'arc génère l'axe de tir et la stabilité ! c'est à mon sens un point clé de cette foutue stabilité !
    1 point
  6. Sinon tu passe aux poulies... Même pas vrai, la aussi il semble y avoir des jours sans. Picpic et Delphine ont bien résumé : alignements, relâchement, sensations... Selon ma petite expérience, être plus attentif au geste qu'au résultat ... Pratiquer, pratiquer, pratiquer pour automatiser (dit celui qui n'a presque pas tiré pendant 1an) Mais même comme ça, il y a des fois ça veut pas ...
    1 point
  7. Belle réponse et tellement vraie ! Il y a la technique, le savoir faire .....Et des fois ça le fait pas ...... je repense souvent à un bon archer qui parlait de "sensations de tir" ...."Je vais m'entrainer afin de retrouver des sensations de tir"......J'ai mis bien du temps avant de comprendre ce qu'il voulait dire ........Certains jours j'ai l'impression de m'approcher de cela et le lendemain ce n'est plus le cas ..... Bon courage supvend, le même archer m'avais dit qu'il fallait bien une vie entière pour commencer à apprendre le tir à l'arc 😉
    1 point
  8. Il y a parfois en effets des choses que l'on arrive pas toujours à comprendre. Moi aussi, certain jours, tout est parfait (ou presque) sans avoir à y penser et d'autres où malgré mon application à essayer de bien faire, cela ne fonctionne pas. Pour la stabilité, c'est l'alignement correct de tous les segments qui vont de la main d'arc jusqu'au coude du bras de corde qui vont faire que l'effort musculaire pour maintenir la position sera le plus faible possible. Il suffit, d'un alignement un peu moins bon, conjugué avec un peu de faiblesse musculaire ce jour là et les choses se comp
    1 point
  9. Haaaaaaaaaa..😃. après La Chaize, le Paléosite....que de bonnes nouvelles après ce long tunnel ! Nous y serons bien sur !! 🎯
    1 point
  10. Au vu de tout cela, il est urgent que j'achète un BB pour mon LB. 😀
    1 point
  11. Non pas chez le seigneur du plaa !
    1 point
  12. malheureusement, il n'y a aucun vaccin pour combattre ce virus 😄, de toute façon il serait contre productif, le TAA est un très bon virus pour la santé.. 🙂
    1 point
×
×
  • Create New...