Jump to content

Corbeau

Modérateur et Professionnel WA
  • Posts

    11,034
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    107

Everything posted by Corbeau

  1. Bien joué, Aborigène du Périgord ! L'ensemble de la réalisation et ses usages. Tu t'es basé sur quelles sources ? Franchement je suis fan
  2. A mon avis ce n'est pas sûr du tout. Quand je vois le caractère du bois (bien négocié) et le profil débandé quasi sans suivi, je me dis que Patrice a réussi un bel arc qui doit "envoyer" très correctement. Il n'a pas vraiment cherché à limiter la longueur de la partie non travaillante (fondus longs et équilibrage), donc la longueur théoriquement excessive ne doit guère pénaliser les perfos en réalité. Pour les amateurs de "design et performances", voir notamment le volume 4 du Traditional Bowyer's Bible où Tim Baker montre des arcs volontairement construits avec une longueur "exagérée" (style 80" ) mais dont les perfos sont étonnantes grâce à un équilibrage approprié, un angle de corde favorable et aucun suivi de corde. Un arc en bois, c'est finalement un peu plus complexe que ce que croit percevoir le profane (un bout de bois courbé et une ficelle)
  3. Des "piquets" en orme comme ça, je suis prêt à en débarrasser tous ceux qui en ont et ne savent pas quoi en faire 😊
  4. Oui, ou peut-être simplement au dos renforcé d'une manière ou d'une autre. Tu as trouvé des règlements de tir (Beursault ou autre) de ces années ? Il y a peut-être des indications sur les arcs utilisés. Aussi il y a eu des fédérations d'archers au 19ème siècle et la FFTA a presque un siècle - peut-être des sources intéressantes.
  5. Il me semble que c'est davantage le fait que l'aubier écorcé a tendance à faire salement fendre la billette au séchage, qui poserait problème, plutôt qu'une faiblesse mécanique de l'aubier du robinier (??). Oui !
  6. C'est ce que je me disais aussi mais sinon je sèche. J'espère que quelqu'un sur le forum pourra aider dans ton identification.
  7. Oui ! Et aussi sur leboncoin, du style branche de noisetier brute avec une ficelle.
  8. Merci ! J'aime bien ces paires d'arcs issus de la même billette snaky : on peut les plaquer l'un contre l'autre et les zigzag correspondent exactement. J'avais déjà fait ça pour un stage "père-fille" l'année dernière, ça donne une valeur affective supplémentaire pour les propriétaires de ces arcs.
  9. Assez. Et puis un arc "pas à flèche", sur Webarcherie... Je vais pour une fois chausser ma casquette de modérateur grincheux et te signaler qu'en principe on ne se pointe pas sur un forum juste pour vendre du matériel, et qu'ensuite il y a des petites conditions à remplir avant d'envisager une vente.
  10. L'aspect du dos est moins "propre" que sur l'exemple précédent car c'est plus difficile avec une billette naturelle, mais l'aspect est assez naturel. Un arc plutôt sympa au final, avec une bonne bouille - en tout cas pas l'arc de tout le monde. L'archère était ravie de le récupérer, ça m'a bien fait plaisir dans mon contexte actuel pas folichon. Il avait cassé lors d'un stage d'initiation en couple, chacun des 2 stagiaires travaillant sur une moitié du même petit frêne - trop mignon et symbolique. Du coup les deux tourtereaux avaient terminé ensemble le seul arc qui avait survécu à l'équilibrage, mais à présent les deux moitiés sont à nouveau réunies.
  11. Je dirais qu'il y a plutôt du flat dans l'air, a priori
  12. A d'autres ! Allez au boulot ! Ou... Cherokee ? Ou Africain, ou Amazonien, ou etc. Le longbow à poignée travaillante est le design le plus universel qui soit après tout.
  13. J'ai eu les billettes (que voici après redimensionnement), pas le feuillage.
  14. En cas de problème envoie-moi tes photos à bruno_corbeau(AROBASE)yahoo.fr Je les réduirai et les posterai. C'est toujours intéressant une identification d'arbre...
  15. Magnifique billette d'orme (c'est rare) et visiblement de l'excellent travail très méthodique et soigné. La suite !
  16. J'ai vu supertec parmi les utilisateurs en ligne - salut l'ami ! - et du coup j'ai fait un saut sur ce sujet, entre autres. Quel beau couteau ! Le temps où le forum "fer" était très actif avec Gil, supertec, FredM, etc. me manque...
  17. J'attends de meilleures conditions météo pour faire d'autres photos en extérieur. Avant la rupture l'arc avait déjà des courbures et quand même du suivi net notamment parce qu'il travaillait trop vers le centre - là où ça a cassé, pas de mystère. Récapitulatif des actions : - faire sauter une bonne partie du cerne cassé, plutôt à plat façon "decrowning" - reprise d'un semblant d'équilibrage sans allonger beaucoup - cuisson du ventre arc en reflex - application sur le dos d'une bande de toile fine de lin (presque translucide) imprégnée d'époxy liquide pour le bois, puis polymérisation avec l'arc en léger reflex - finalisation de l'équilibrage. J'ai été très surpris du résultat car cet arc était vraiment mal parti. Ce n'est pas mon coup d'essai avec le lin "époxyé" mais à l'époque ça avait polymérisé à plat, sans reflex. Mon 1er arc était d'ailleurs un flatbow issu d'une latte de ramin de GSB avec un backing lin + époxy de couleur brune
  18. Le cépage interdit qui rend "fou et aveugle" ? Je préfère croire Jean Ferrat à propos des cépages & petits vins locaux :
  19. ... pour la facture d'arcs je suppose. Sinon le bois de châtaignier a des usages reconnus, et puis tiens, avec un p'tit coup de cidre
  20. Le principe est de contourner le nœud en laissant de la matière autour, donc en rendant la branche plus large localement. Si le nœud provoque une surépaisseur, la zone ne peut pas travailler ou presque pas. Côté ventre la zone peut être mise à plat. Côté dos il ne faut pas attaquer la bosse car alors les fibres sont coupées. On peut faire des longbows de 45 à 60+ lb à partir d'arbustes de moins de 4 cm de diamètre avec des essences très denses style cornouiller mâle ou aubépine. On obtient typiquement une section avec dos très rond et ventre plat. Un problème peut parfois venir des nœuds transversaux qui affleurent au niveau du ventre. Cornouiller : Aubépine (arc mondialement connu - ) :
  21. Avec la tendance de livraison de bouffe à domicile on peut désormais les commander pour pouvoir faire sa soupe de corbac version mai 68
  22. "Aie confiance, crois en moi..." Cet arc avait mal commencé sa vie avec du travail pour centrer la corde, pas mal de suivi de corde lors de l'équilibrage qui bien que visant une petite trentaine de livres à 26'' s'est terminé par une rupture de son mince cerne de dos (été 2022...) - clac ! - sur l'arbre, tension relâchée à temps pour éviter une rupture définitive. Il finit avec du reflex net (poupée 2 cm en avant de la poignée quand on vient juste de le débander) et 36 lb à 28''. Comment c'est possible ? On verra ça plus tard... Voici déjà à quoi le bout de bois ressemble une fois terminé :
×
×
  • Create New...