Jump to content

l'Ankou

Membres
  • Posts

    15
  • Joined

  • Last visited

About l'Ankou

  • Birthday 08/19/1987

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    27
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Deux longbows cassés (pour l'instant)

Recent Profile Visitors

899 profile views

l'Ankou's Achievements

Visiteur

Visiteur (1/11)

  1. Salut tout le monde et bonne année! Je recherche activement une façon de protéger mon bras meurtri par un arc de 45 lbs de puissance... autant dire que ça frotte et que ça tape! J'ai peut-être une façon de tirer particulière mais la corde frappe toujours sur la jointure gauche du coude (je suis gaucher) et des fois à l'avant C'est pourquoi il me faudrait un brassard couplé à une coudière, mais Est-ce que les brassards en croûte de cuir sont vraiment efficaces pour protéger vers le flan du coude? (les coudières pour tendinites seraient idéales, mais il faudrait une baleine de protection tout le long) J'attends vos conseils et vos liens ;)
  2. Guédelon est un super projet, la visite vaut le coût! Effectivement il semble que c'était un mode de vie et non pas de survie, sauf pendant les croisades où il fallait bivouaquer.
  3. Si je peux en faire un jouet qui dure et tire vraiment (et qui chasse) ce sera mieux bien entendu.
  4. Concernant les flatbow et longbow j'ai une question simple: un arc laminé est-il plus résistant lors du bandage? ou bien faut-il tirer sur un arc à sa hauteur quelque soit la technique et le bois utilisé?
  5. Mais encore? Moins de fiabilité, de rendement? à ce point?? Dans ce cas quel est son prix? (ou sa valeur)
  6. Oui je les ai vus ceux d'Angleterre, même si on en a pour son argent aïe le porte monnaie et puis une rayure sur certains de ces bijoux de chasse ça va vite! mais je veux soutenir l'artisanat. Effectivement je suis tombé sur ce site Hongrois: traditional bows shop et c'est bien plus dans mon budget! Le style de longbow que tu fais est parfait pour moi, simple et efficace. Mais j'ai vu cet arc ultra accessible fabriqué par un facteur d'arc Polonais: Łuk Robin mais il ne communique pas son allonge maximal... et je ne sais si l'équilibrage est de qualité. J'ai déjà deux arcs ratés à mon actif et mon outillage est des plus rudimentaire tout comme mon "atelier" mais pourquoi pas?
  7. Oui en effet. Je voudrais le même, ce longbow lamellé me paraît une très bonne alternative, mais les prix en France sont carrément hors budget pour moi...
  8. On va dire 10 à 12cm pourtant j'ai réussi à en faire un semblable au longbow médiéval, fin et peu puissant, mais il n'a tenu que quelques décoches.
  9. bah à force de le raboter on arrive plutôt vers la couche extérieur. En fait j'ai pris le tronc de 10cm que j'ai fendu en 4 bûches d'1,62m, y a pas vraiment de partie plus blanche puisque c'est un petit tronc d'arbre. On parle bien de la même chose: Dos = partie convexe - Ventre = partie concave ? Le bois a rapidement séché après l'écorçage, enfin peut-être pas jusqu'au cœur... mais dans ce cas comment font les survivalistes pour ne pas casser leur arc?
  10. Merci de me conforter dans mes croyances et merci de votre attention. Je suis nouveau sur ce forum et je suis preneur de toutes sortes de conseils... depuis la casse de ma dernière réalisation, je me tâte, j'ai envie d'acheter un (pseudo) "longbow" lamellé, mais Est-ce toujours une bonne affaire? Niveau fiabilité? Avantages inconvénients. Car soit disant que le lamellé serait plus tolérant en tension... si tel est le cas je suis prêt à me diriger sur un type d'arc plus élaboré, genre Mongole ou huns, selon vos conseils... modernisé ou pas. Budget: très limité! Donc pourquoi pas un arc d'occasion.
  11. Oui le ventre était la partie Aubier, le dos c'était la partie juste en dessous de l'écorce que je n'ai pas touchée. J'avais coupé un acacia de 10 ou 15m de haut sur une dizaine de centimètres de diamètre. Là je pourrais encore en fabriquer 3 autres, mais finalement je me demande si ce tronc ne va pas finir dans la cheminée!... Le séchage est-il vraiment important? Moi je l'ai fendu et taillé directement après l'écorçage, comme le font les survivalistes. Oui je me suis aperçu que le rapport longueur de décoche maximum / longueur d'arc (je n'ai plus le terme exact désolé) était limite mais il était déjà difficilement transportable, 64 pouces ça fait plus d'1,60m quand même.
  12. Mat's: Tu cite l'acacia comme une bonne essence pour la fabrication de longbow? SI tel est le cas je peux t'affirmer que soit c'est moi, soit c'est cette essence qui est mauvaise... d'abord parce-que le dernier arc en RObinier que j'ai fabriqué a fini par casser au bout d'une trentaine de tirs (cassure juste au dessus de la poignée) exactement au même niveau que mon précédent en pseudo Erable, d'autre part la plupart des médiévistes qui vendent des arcs me disent que l'Acacia est un bois difficile à travailler et trop dur, ce que je peux confirmer! Surtout qu'il n'était franchement pas taillé pour la puissance, il ne devait faire que 20 livres de puissances, ET aucune faille sur les nervures donc pas de nœuds sur le dos, et j'ai laissé le dos de l'arc intact (écorçage seulement). Ma taille: 1.86m Taille de l'arc: 64 pouces Conclusion: point de rupture théoriquement loin d'être atteint! Et pourtant... il a cassé! Pas net mais clairement il est H.S. Quelle méthode miracle pour ne pas casser à coût sûr? Parce-que là je désespère, c'est mon deuxième arc pété, et je vous raconte même pas les heures de travail à présent gaspillées :-(
×
×
  • Create New...