Jump to content

shun wu tang

Membres
  • Posts

    80
  • Joined

  • Last visited

About shun wu tang

  • Birthday 04/09/1973

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    37
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Arc décathlon 22 lbs ( ! ), mon premier ( facile à tirer ! ) Arc d'occasion ( marque ? ) moderne, branches Olympe 28 lbs Mon premier arc : longbow en robinier, 74", 45 lbs => cassé !

Recent Profile Visitors

830 profile views

shun wu tang's Achievements

Membre du forum

Membre du forum (3/11)

  1. Greffe de cuir de cul de babouin sur la main. 1 semaine en clinique, 5000 euros. Je peux t'arranger ça, contacte moi en MP. :blink:
  2. Salut à tous ! Autant pour l'enclume c'est dur dur de trouver, autant les marteaux je vous conseille les brocantes : les miens je les ai payé 3 à 4 euros, et ce sont de vrais marteaux de forgeron, avec l'arrondi qui va bien. A + :37:
  3. Probable début de tendinite... Le tendon est gonflé par l'inflammation, du coup il coulisse moins bien, et "saute" sur un relief osseux ou un autre tendon, d'où le "clac-clac". Remède = repos - corriger ton geste - boire pendant l'effort - consulte ton médecin si ça ne passe pas. A + :37:
  4. Salut à tous ! Je ne pense pas qu'on puisse séparer mental et technique, dans le sens ou un travail technique a forcément un effet sur le mental, et que l'attitude mentale retentit sur la technique. C'est le propre du mode de réflexion occidental ( cartésien ) de séparer le corps et l'esprit. Tout le monde est d'accord pour revenir aujourd'hui sur cette séparation ( y compris les scientifiques : neurosciences ), mais elle est ancrée dans nos modes de réflexion. Donc pour moi je vois d'un côté la technique, c'est à dire la matière, et de l'autre moi qui essaye de m'accorder avec ce matériau, donc mental et technique. Vu sous cet angle, je considère l'ensemble mental+technique plus important que le matériel isolé. A+ :37:
  5. Tou d'abord merci de l'attention que tu portes à mes propos, mais surtout ne me considère pas comme un spécialiste, je ne suis au plus qu'un débutant curieux ! Pour ce qui est de ton premier commentaire, je ne vois pas en quoi cela est en contradiction avec mon post : le stress lui fait perdre ses moyens car il est en inhibition de l'action. L'action libératrice serait de fuir ( du lieu de concours ) ou de combattre le sujet de stress : les autres. Comme il ne peut flécher ses partenaires de concours du fait de contraintes sociales... il est inhibé. Il lui faut se surpasser pour retrouver un semblant de calme lui permettant de reproduire un geste correct. Ton commentaire sur l'adaptation au stress est intéressant, mais à vouloir controler cela par des méthodes de relaxation que fait on exactement ? On refoule peut être à un niveau plus profond la frustration ( l'inhibition de l'action encore ) ? Notre façon de vivre nous expose quotidiennement au stress : stress au boulot, à causes des enfants, des voisins, du bruit, de la pollution, du conjoint,... Pour se détendre on pratique une activité sportive où... on stress parce qu'il y a des concours, le regard des autres,... :107: Alors oui on peut apprendre à "gérer" son stress à l'aide d'activités diverses, cette gestion peut s'appliquer ensuite dans la vie de tous les jours. On peut aussi se demander pourquoi on est stressé, et pourquoi on s'impose des stress qui ne sont pas forcément utiles. Enfin concernant les arts martiaux, le stress n'est pas vraiment un allié. A un bas niveau il permet effectivement de se sortir les tripes et d'exploser un adversaire potentiel. Mais le but des arts martiaux n'est pas là ( autant acheter un revolver ). Pour arriver à supprimer la violence, chez les autres et chez soi, ce qui est le véritable but, le stress est un ennemi sournois. A +
  6. Ah ben ça y est, j'ai pu y aller. En fait, ça ressemble drolement à chez moi... Bon, il me manque juste les arcs... et puis la moustache... Et puis la croix sur le mur, mais bon je suis taoïste ! :10:
  7. Moi je suis jeune, je n'ai que 31 ans. :109:
  8. Je suis d'accord avec toi jbmoli. Comme d'hab je fais le rapprochement avec les arts martiaux que je maitrise mieux que le tir à l'arc ( dites le si ça vous gave ! ) : l'efficacité ne peut pas venir d'un apprentissage "mimétique" du geste, mais d'une interprétation personnelle à partir d'un "vécu". Pour ce qui est du stress... je vois 2 solutions : - soit ça vous gêne réellement, arrêter de passer des concours et examens ( on peut très bien tirer à l'arc uniquement pour se faire plaisir ) - soit ça ne vous gêne pas tant que ça... bah ça ne vous gêne pas tant que ça. Maintenant, apprendre des "techniques" pour gérer son stress, ça me fait sourire. Le stress est une réaction normale à une situation où il existe une stimulation désagréable pour l'individu ( physique ou psy ). Si on y répond, c'est la fuite ou le combat. Sinon c'est l'inhibition de l'action ( Cf Laborit ), la porte ouverte aux névroses. Voila pour ma participation ! :37:
  9. Tout gris, tout gris... Tout de suite les grands mots ! La contenance d'un adulte c'est 5-6 litres de sang. Alors c'est pas 1 ou 2 litres... <_<
  10. Beuuuu :38: :38: :38: Le lien ne marche pas... Bouhhhh... je pleure... au secours Gery !
  11. Moi je tire sans dragonne et sans palette. La palette modifie complètement mon tir, j'ai horreur de ça, j'ai l'impression de ne plus "sentir" mon arc... Je préfère tirer moins et avec plein de sensations, que de mettre des protections qui m'éloignent de ce que je recherche. C'est un choix perso. Pour ce qui des du bras d'arc, je travaille sur un truc qu'on utilise en arts martiaux, qu'on appelle "kime" en karate. Sur un coup de poing par exemple, le bras doit être détendu pendant la trajectoire, et se contracte de façon "explosive" à l'impact puis se détend immédiatement. Ca permet un gain de vitesse et de précision. Je fais de même avec mon bras d'arc : détendu pendant l'armement, au moment du lacher je fais comme si je "projetais" mon arc sur la cible. Je gagne en immobilité du bras d'arc, et en puissance donnée à la flèche. Ce "truc" n'est pas une invention personnelle, il m'a été racontée par un copain archer et karateka. Rendons hommage... Est-ce que ça interpelle quelqu'un ? :28: A + :37:
  12. Bah, après 1 ou 2 litres généralement ça s'arrête. Sinon il vaut mieux consulter...
  13. Salut à tous ! Salut Pierre ! Cette déchirure du pectoral m'intrigue : bras d'arc ou de corde ?
  14. Tout à fait d'accord... J'apprécie énormément la démarche de jbmoli, c'est très constructif, rien à redire. :07: Arwen... disons que l'on excuse un moment d'égarement féminin ? Je plaisante ! :10: Ce que j'attends d'un entraineur ( que je n'ai pas... ) : qu'il me corrige, tout en me laissant chercher. Qu'il m'encourage, tout en me laissant douter. Un peu la même chose qu'un maître d'art martial, quoi. :37:
  15. Moi pour l'instant c'est surtout de la paille. Je n'ai pas le temps ( je ne le prends pas... ) de faire des entrainements de 2h. Donc je travaille mon geste. C'est ce qui m'intéresse le plus, du fait que je considère l'arc comme l'une des armes que j'essaye de maitriser dans ma pratiques des arts martiaux. Quand j'aurais un geste plus efficace, plus naturel, que je "sentirais" mieux, je travaillerais plus la précision. Ca correspond à une approche très personnelle, j'en ai bien conscience ! :37:
×
×
  • Create New...