Jump to content

Corbeau

Modérateur et Professionnel WA
  • Content Count

    10,572
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    83

Posts posted by Corbeau

  1. Il y a 15 heures, Patrick C a dit :

    et il a l'air motivé le jeune 😉 ...

    Oui, ça fait plaisir à voir. Coïncidence, hier un autre jeune stagiaire d'il y a 2-3 ans me montrait son dernier arc, un petit noisetier qui a l'air d'aller bien. Je ne suis pas fan du style de la poignée mais c'est bien là l'intérêt d'un stage : pouvoir ensuite faire soi-même des arcs à son goût...

     

  2. Il y a 1 heure, Patrick C a dit :

    et il a l'air motivé le jeune 😉 ...

    je croyais qu'il faisait toujours bon dans le sud, en mettant un poêle à bois peut être et ça permet de se débarasser de ses déchets , si j'avais de l'espace , c'est ce que je ferais, c'est chouette de brûler un peu de bois pour se chauffer ( de fracture quelques fois 😊, je dis ça pour moi bien sur !! )

    Oui il fait nettement plus beau que dans le Morvan en tout cas - à par le vent d'autan "qui rend fou" dit-on (spécialement là où je suis, c'est très exposé).

    Le poêle c'est aussi ce que je ferais chez moi... Mais là c'est très grand et très haut de plafond, et il y a des fenêtres manquantes/cassées donc du courant d'air malgré mes réparations de fortune, donc ça chaufferait juste la planète et Greta Thunberg m'en voudrait...

  3. Il y a 4 heures, Patrick C a dit :

    tu es dans un grand atelier maintenant , quel veinard tu es, je t'y souhaites de nombreuses belles expériences toxophiles 👍 !! ...

    Merci Patrick ! C'est spacieux en effet et pratique pour travailler, mais temporaire car je suis en location pour le moment... Avant j'étais vraiment trop à l'étroit. Maintenant c'est presque trop grand à la limite car propice aux courants d'air en hiver... Je sais à présent que l'atelier idéal devrait avoir une surface convenable tout en étant chauffable (ou disons "tempéré") en hiver... :wink:

    atelier_st_just2s.jpg.f91e05d60eb4f6747a4b5407eee084f6.jpg

    atelier_st_just1s.jpg.3f7295c08522c55b61017818132225f9.jpg

     

  4. Il y a 1 heure, yippee kaï a dit :

    Sur quelle distance ta mesure?

    Je mesure très rarement. Je pince un pied à coulisse puis je fais glisser en gardant un mors en contact avec le dos, et je visualise l'évolution de l'écart entre le ventre et l'autre mors.

    Il y a 1 heure, yippee kaï a dit :

    De même regarder en dynamique en traction sur l'arbre il faut pouvoir avoir un  oeil pour chaque branche  et ponctuellement sur le point névralgique.  C'est pas les yeux de tout le monde...

    Question d'habitude. Plus facile peut-être : mon dernier stagiaire a eu l'idée de filmer la flexion sur son téléphone puis de la visionner en boucle - je reconnais que c'était intéressant à voir.

  5. Il y a 18 heures, Link a dit :

    En effet, il n'y a pas de zone qui semble trop plier. Pas facile avec son caractère anguleux, bien joué! J'espère qu'il va garder son reflex.

    Merci. Pour le moment pas de déformation notable...

    Il y a 6 heures, yippee kaï a dit :

    Tu l'as retravaillé au niveau du reflex du bout de branches? Le noeud m'inquiéterai lors d'une torsion. 

    J'ai ajouté les petites courbures d'extrémité. Le nœud est sur une zone élargie mais il est aussi sur le côté et avait été coupé sur la billette, donc il m'inquiète aussi un peu... On verra.

    Il y a 6 heures, yippee kaï a dit :

    Pour tenter de palier au problèmes de forme d'un arc lors de l'équilibrage. .... je trace sur l'épaisseur l'axe idéale.  Sur ton arc la forme est très régulière.

    Je ne trace rien mais je surveille l'épaisseur visuellement. Parfois je vérifie la symétrie approximative de l'épaisseur entre les 2 branches.

    Il y a 6 heures, yippee kaï a dit :

    En regardant la poignée qui descend sur la branche de droite. Je me dis qu'elle est trop lourde, trop dure. La branche de gauche est légèrement deflex juste après la "bosse". Ce qui " courbe' sans contrainte la forme de la branche sur la fin de l'équilibrage.  Ce qui peut rendre une branche "dure" avec une forme 'équilibrée'...

    Je ne suis pas sûr de te suivre. J'essaie simplement que toutes les parties travaillantes fassent leur part du boulot. Une zone reflex va se redresser puis se courber, une zone droite ou deflex doit se courber de plus en plus. Il faut vérifier en "dynamique" que ça travaille bien (en tractionnant sur l'arbre) et, en cas de doute sur une zone, une petite vérification de la dégressivité locale peut être le juge de paix.

    Il faut résister à la tentation naturelle (acquise avec les arcs réguliers) que l'équilibrage rende l'arc armé de plus en plus proche visuellement d'une parfaite portion d'ellipse ou de cercle, car dans ce cas les zones reflex travailleraient trop et les zones deflex pas assez. On ne veut pas qu'il soit beau à pleine allonge ! :20:

    Merci pour tes compliments.

  6. Le 28/01/2021 à 21:48, yippee kaï a dit :

    Un'peu...... c'est un condensé de noeuds cérébral ! 

    Tu as juste oublié de prendre l'option branches vrillées!😁

    Montre  nous l'arc armé si tu peux...... que j essaye de comprendre tes choix techniques .

    L'amérindien avait un peu de vrillage...

    Pour le condensé de caractère, le voilà armé pratiquement au poids final (35 lb) et il me reste plusieurs pouces d'allonge à gagner pour peaufiner cet équilibrage - cela dit il me semble pas si mal à ce stade.

    LB_orme_carac_brut_3vues_s.jpg.5fc0d4de24db12767b44285fd374acf5.jpg

  7. Il y a 9 heures, Link a dit :

    Intéressant l'histoire de confusion entre l'orme et le noisetier. Mick Grewcock, un britannique évidemment, a quand même fait un longbow en noisetier de 75#, peut être pas un arc de guerre mais pas loin...

    https://www.youtube.com/watch?v=YtgS-LW0Uro

    Il fait des vidéos sympas cet angloy. Oui il sort un LB en noisetier de 75 lbs mais il doit bien faire 77" de long et a subi une bonne cuisson du ventre (voir épisodes précédents).

    Cela dit il y a noisetier et noisetier, parfois on a de bonnes surprises comme avec mon LB "noisette" de 70" qui tenait tranquillou ses 45 lbs sans suivi de corde ni cuisson. Avec du bois comme ça je pense qu'il y a moyen de chatouiller le domaine des warbows en dimensionnant/cuisant/équilibrant correctement.

    J'avais coupé ce bois dans un petit bois humide au milieu des pâtures morvandelles. D'autres essais avec d'autres noisetiers des environs s'étaient révélés corrects mais sans plus. Quand j'ai voulu retourner couper quelques tiges du noisetier-miracle... le petit bois avait été totalement rasé pour agrandir la pâture ! :19:

  8. Il y a 2 heures, pat21 a dit :

    Si tes lectures wikipedienne te dise que tu peu faire un arc de 120# avec du chêne

    :00000726:

    A propos de wiki, c'est vrai qu'il traine pas mal de couenneries sur le net à propos des arcs et notamment du longbow angloys... Le coup du chêne, je ne sais pas d'où il sort. Peut-être une influence ricaine car les chênes blancs et rouges d'Amériques sont de bons bois d'arcs, ce que les chênes courants de chez nous ne sont pas (pédonculés et sessiles).

    En revanche le coup du NOISETIER pour les warbows, je sais ! :smartass: Les grimoires anglais parlent de WYCH / WITCH HAZEL comme bois d'arc de guerre, et hazel c'est bien le noisetier. Le seul hic c'est que "wych hazel" était jadis synonyme de "wych elm" = Ulmus glabra = orme de montagne ou orme glabre.

    Je dis ça au cas où certains voudraient tenter de faire du warbow en noisetier... :wink:

  9. Il y a 2 heures, elcavalieros a dit :

    Le soucis c'est que je n'arrive pas à trouvé de bois propice à la fabrication d'un arc alors je le suis dit autant en prendre un directement

    Tu n'as pas vraiment idée du "souci" pour faire un arc en bois de plus de 100 lbs. :original:

    Un arc en bois ce n'est pas comme une étagère qu'on bricolerait au feeling et qui au final ferait le job. Il y a pas mal de choses à comprendre et à sentir. Faire un arc en bois de puissance moyenne (pour commencer), qui tire bien et ne casse pas, ça ne s'improvise pas et ça ne réussit que rarement au premier essai même quand on a trouvé une pièce de bois correcte.

    J'ai fait des dizaines d'arcs et pourtant quand j'ai eu une commande pour un arc de "100 lb mini" je n'ai pas réussi du premier coup - et encore c'était du lamellé-collé tout bois où on peut sélectionner séparément les matériaux de ventre et de dos... Je me suis retrouvé au final avec un arc que je pouvais à peine ouvrir au tiers de son allonge et qui demandait une fausse corde et une suée pour simplement le bander (= mettre la corde) et pourtant je peux tirer une cinquantaine de livres. Bon le client musclé était content, c'est le principal.

    Donc oui, un des soucis est de trouver la pièce de bois qui va bien, mais c'est loin d'être le seul.

    Ce que j'ai trouvé étonnant, c'est ton impulsion de faire un grand arc de guerre alors que tu es tout neuf en archerie (en tir ET en fabrication) puis, face aux difficultés annoncées, d'avoir l'intention de passer à un arc moderne industriel. J'ai du mal à comprendre la démarche... :spamafote: Car si on veut juste découvrir le tir à l'arc c'est parfait. Si on veut découvrir la facture d'arcs en bois, on commence par faire un arc qui tire même s'il n'est pas puissant.

  10. Il y a 21 heures, elcavalieros a dit :

    fabrication d'un longbow de 120 lbs (j'aimerais une reproduction fidéle)

     

    Il y a 2 heures, elcavalieros a dit :

    Bon bah aux pire j'irais voire dans un magasin d'archerie pour prendre un recurve classique

     

    C'était un peu comme passer de "Je vais me fabriquer un tipi traditionnel de 8 m de diamètre en peaux de bison" à "Bon, une petite tente de chez Décath' c'est bien aussi". :original:

    Les réponses étaient bien vues.

    • Haha 1
  11. il y a 29 minutes, SiMojo a dit :

    ressemble à certaines créations d'un webarcher bien connu (ce ni copié, ni une inspiré... je pense juste qu'on a des choix esthétiques assez proches... 😉).

    C'est vrai que l'assemblage de poignée m'a procuré un sentiment de "déjà vu" :wink: mais en même temps si on joue la sobriété...

    C'est du travail super soigné.

    Le seul petit bémol serait la transition fondu/branche gauche sur l'arbre (la droite semble parfaite) mais à 20 lbs ça ne devrait pas poser de problème.

     

  12. Le 24/11/2020 à 13:26, patxi a dit :

    J'ai trouvé dans un ouvrage: "Cordes de boyaux et instruments à manches à l'époque de Monteverdi"  de Anne-Emmanuelle Ceulemans , qu'un boyau de mouton retors  résistait, au XVI ème, à 9,30 kg de traction...

    Apparemment il faut sélectionner la séreuse dans l'intestin du mouton, riche en collagène, pour faire des cordes d'instruments. Les boyaux de bovins utilisés pour les raquettes ont aussi cette caractéristique qui donne sa solidité au cordage.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Boyau_(musique)

    Donc exit le boyau à merguez/chipo... :wink:

×
×
  • Create New...