Jump to content

JPB63

Membres
  • Posts

    123
  • Joined

  • Last visited

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    63

Recent Profile Visitors

602 profile views

JPB63's Achievements

Membre actif

Membre actif (4/11)

  1. Bonjour à tous. Quelques bons mois d'absence sur ce forum, mais je suis plus actif sur "ForgeFr" . Désolé pour vous ! Mais pour compenser je vais poster quelques trucs dans" le travail du fer" . J'ai cassé mon premier arc fabriqué en if à l'armement ! Fallait s'y attendre _ j'avais arasé tous les nœuds_! J'ai aussi tenté la réalisation d'un composite mais je n'ai pas eu à la base le choix des bons matériaux, pas trouvé de bambou (parti sur du frêne)et pas de corne assez longue et pas réussi les collages au top ! Ce fut un "galop d'essai" avant tout qui m'a permis d'essuyer les plâtres ! Donc j'ai "merdouillé" lamentablement ! Je remettrai ça une autre fois lorsque j'aurais des bons produits. En attendant j'ai monté quelques flèches médiévales sur les pointes que j'avais forgées l'année passée. J'ai essayé de respecter le style de fabrication sur ce que j'ai pu voir sur le sujet. Empennage monté à la colle de nerfs et fil de lin . fûts en frêne, encoches avec inserts en corne (peut-être un peu profondes ?) C'est juste pour la panoplie (je n'ai plus d'arc pour les tirer !
  2. Sur une déclinaison du modèle Issoire, mené de paire, un duo en " version luxe allégée" du "marchand de vin" présenté précédemment et dépouillé de ses outils ! Avec quelques libertés pour la mouche forgée. je me suis fait mon cadeau de Noël ! Le noir en acier au carbone (lame XC100) .Le blanc en inox (lame en 14C28N) .platines et mitres monoblocs en acier inox austénitique pour les deux modèles. Montage de tous les rivets à molleton pour la facilité !
  3. J'avais pas vu ce post. je viens de me connecter. Ben maintenant tu as toutes les réponses et les éléments pour réaliser ton "2 clous" couick07 ! Comme l'a souligné Corbeau, que l'on soit néophyte ou non, pour tout projet de couteau à mécanisme (fermant) que ce soit un deux clous, Piémontais, cran plat ou forcé... etc, il est judicieux de faire un dessin et un gabarit en carton au préalable pour en vérifier le fonctionnement , la position de l'axe et des butées couteau ouvert et fermé pour affiner et régler leurs position avant de débiter les différentes pièces . Les plus familiarisés aux logiciels tel que "inskape" pourront faire cela encore plus facilement et précisément ! Un "deux clous" c'est un "friction" et porte bien son nom : un clou pour l'axe, le deuxième sert de butée à la lame en position ouverte et éventuellement en position fermée ce qui est encore mieux. Maintenant il peut y avoir des variantes de systèmes . La fausse pièce ou l'intercalaire, si elle est en métal peu faire aussi office de butée , tout est possible ! Mais là on ne l'appellera pas un "deux clous" mais un simple "friction ".
  4. J'ai utilisé une patine du commerce qui me sert également à faire des patines noires bleutées sur l'acier pour un effet plus rapide. (provenance de produits d'ébénisterie) Certains l'on qualifié d'effet "steampunk" sur ce couteau ! Le laiton neuf faisait trop clinquant pour cette pièce rétro de même que la lame à été dépolie par un bain de qq secondes dans le perchlorure de fer. Sinon on peut aussi obtenir cette patine noire en maintenant les pièces de laiton au dessus d'une coupelle avec un fond d'ammoniaque, les vapeurs feront venir la patine au bout de quelques heures . On l'estompe ensuite avec de la laine d'acier. Si on remplace l'ammoniaque par du vinaigre, on aura une patine verte d'acétate de cuivre (vert de gris). Pour les bronzes d'art ou même le laiton, on applique généralement une solution à base de nitrate de fer alternée avec du nitrate de Cu sur les pièces que l'on chauffe ensuite au flambard . (voir les pièces de bronze de mes répliques de dagues celte notamment).
  5. Ah bon ! J'avais fait des fotes d'ortografes !? Ce n'est pourtant pas mon habitude ! Merci d'avoir rectifié alors !
×
×
  • Create New...