Jump to content

Cécile

Membres
  • Posts

    5,669
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Posts posted by Cécile

  1. Utilises du cirage neutre pour pompe, de l'huile de pied de boeuf ou de l'huile de lin.

    Pour ton doigt, je pense que cette ligne de corne apparaît à cause de l'habitude que tu as prise d'ouvrir progressivement les doigts. La corde presse progressivement sur le "gras" du doigt en compactant ce dernier contre l'articulation. C'est donc une réaction à une compression doublée d'un fort frottement. Ceci n'est qu'une supputation ;)

    En acquérant le relâchement subit et non progressif, ton majeur devrait mieux se porter.

    N'oublie pas que c'est la corde qui ouvre des doigts soudainement décontractés et qu'elle ne doit pas arracher son échappement à des doigts hésitant ;)

  2. Parfait ! :)

    Je t'encourage à modifier la corde en agrandissant les boucles. Tu peux affiner les siyahs côté corde si besoin là où passe la corde et surtout bien arrondir. Personnellement, je réduirais la masse aux extrémités en affinant ou en coupant plus près de l'encoche de corde ;)

  3. Ok!

    Personnellement, je passe très vite à la râpe dans ce type de zones pour effectivement éviter ce genre de problèmes. La plane ne me sert qu'à enlever le gros de la matière. D'ailleurs, je la passe dans un sens depuis la poignée, puis dans l'autre depuis le siyah. Au milieu, il faut ajuster à la râpe... C'est ma méthode en tous cas...

  4. Salut à tous,

    Pour tout ceux qui forgent et plus particulièrement mon Fafounet, j'ai regardé de nouveau l'émission : les secrets de l'épée Viking sur arte.

    Bien que je n'y connaisse rien, je pense que celle-ci vous passionnera alors à vos "magnétoscopes". :smart:

    Je l'ai regardée également aujourd'hui. Super intéressant en effet !

  5. J'ai fait des arcs dans cette configuration qui tiennent très bien et fonctionnement très bien. La condition a été qu'ils aient un très bon alignement sur toute la longueur.

    Personnellement, je repasserais la poignée à la vapeur et je redresserais au niveau du début des dégressifs. Ensuite seulement, je regarderais s'il faut redresser les siyahs et à quel point. Il pourrait etre nécessaire de redresser une ou les deux branches également.

    Autre point que je pense important : la corde et les passage de corde sur les siyahs. Avant de rebander l'arc, je referais une corde avec des boucles bien plus longues qui passent de chaque côté des siyahs et qui finissent en "V" à la base des siyahs ; creuser légèrement la base des siyahs pour un passage de corde guidé :

    post-4-0-46778400-1393622318_thumb.jpg

  6. Au fait, le doigt (les doigts) conseillé(s) est (sont) celui (ceux) qui va (vont) bien selon le bonhomme : qui donne des repères fiables, répétitifs, aisés en mise en place et qui ne perturbent pas la fin de geste. Il n'y a donc pas un seul repère, mais plusieurs, ce qui, également, aide à contrôler un bon placement de la tête.

    Avoir un os facial dans les repères-arrière est une bonne chose car c'est du dur, contrairement à la commissure des lèvres ou aux joues.

  7. La tête doit rester dans le prolongement du corps et pas arrangée pour voir la flèche. C'est toujours une raison de régularité qui prime. Des amis, excellents au demeurant en arc nu, suivent avec diligence cette loi et n'hésitent pas à modifier le réglage du bouton berger si nécessaire. On ne doit pas être obligé de s'adapter à son arc sur un arc réglable comme l'est l'arc nu ;)

    Et puis, chez les tradis, c'est tout le corps qui penche légèrement, pas seulement la tête.

  8. Oui, y'a pas trop d'école BB. Pour ma part, çà reste droit tête droite, arc droit. La catégorie permet cela et ce serait dommage de s'en priver compte tenu des bienfaits que l'on peut en tirer : positionnements simples donc favorisant la régularité.

    Le penché, pour moi, c'est avec les arcs traditionnels car cela devient une nécessité technique pour ces arcs, particulièrement sans fenêtre d'arc. En BB, le penché, c'est plus pour faire genre, quoique parfois utile dans certaines situations de tir en parcours, mais à éviter chaque fois que possible. (Désolée Crifon.)

  9. Oui, car les doigts, en roulant sur la corde peuvent ouvrir les brins ou les torons torsadés -> augmenter les défauts de décoche et les vibrations, ou aller en les refermant -> pas d'influence. Un droitier préfèrera une corde qui "tourne" vers la droite et un gaucher l'inverse.

    C'est souvent du ressort du pouillème, mais çà peut avoir une influence sur la qualité des tirs surtout si la décoche est perfectible et l'arc pas très puissant.

  10. Plus simple ? Pas sûr.

    On assistera, comme auparavant lorsqu'il y avait les niveaux en salle, à ce que les premières places des niveaux inférieurs se fassent trustées par ceux qui sont en progression ou qui entrent en compétition et, avec ce système, ce sera bien plus les arcs à poulies ou classiques viseurs que les autres.

    Motivant pour ceux qui galèrent dans les bas points ?

  11. Cécile, le Temudjin et le Boréal de Padawan archerie sont des arcs à siyahs équipées de cordes flamandes. Bon c'est sur que la corde ne frotte pas beaucoup sur les flancs des siyahs

    Le jour ou je saurai bien faire des cordes flamandes j'en ferai pour mes arcs Sino-mongols.

    Je parlais des arcs traditionnels des pays d'origine, mais je ne m'y connais pas assez en fait.

    Si on se croisait, je te montrerais comment faire à 2 ou meme 3 brins à la main sans métier. C'est pas super compliqué. Si tu croises PatriceB, il peut te montrer avec un métier ;)

  12. Je ne ferais qu'une remarque pas forcément constructive : les arcs a sihyas sont traditionnellement avec des cordes sans fin et non torsadées.

    Une autre, je pense plus constructive : je t'encourage à apprendre à faire tes cordes toi-même ; tu auras souvent une meilleure qualité qu'avec des cordes du commerce ou fabriquées par un pro et tu feras exactement ce que tu veux ! Il faut juste trouver un bon professeur et l'équipement de base ;)

×
×
  • Create New...