Jump to content

flofrap07

Membres
  • Content Count

    146
  • Joined

  • Last visited

About flofrap07

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday 11/28/1993

Contact Methods

  • Website URL
    http://

Previous Fields

  • Département (ex: 01):
    38
  • Matériels (arc, flêches etc...)
    Kap Evolution II, Un Yellow Trophy de chez Big Tradition et divers selfbows

Recent Profile Visitors

716 profile views
  1. J'étais à 63" ,, ceci-dit tu viens de me fournir un bon repère théorique ! "En principe" j'avais donc de la marge. Après oui c'est du cornouiller, du sanguin issu du sol limoneux/boueux de la vallée grenobloise , donc peut être pas la qualité premium ^^. Les qualités mécaniques ont aussi pu être altérées lors du redressage, ... Mais la raison principale c'est que j'ai vu que ça pliait un peu trop à la poignée, j'ai gratté vite fait autour et j'ai tiré dessus comme un neuneu en me disant "ça va passer" .
  2. A une voyelle près on aurait pu plaindre l'alligator en question...(ou pas, qui suis-je pour juger 😄), Maintenant que tu le dis c'est vrai que ça bougeait pas du tout, j'aurai pu fixer tout ça , et basta 😛 J'ai juste voulu gratter de l'allonge et au final je me suis fait bananer sur un truc tout bête, Je le rafistolerai pour la déco du salon 🙂
  3. Moyennement esthétique, mais avec un joli cuir... Ensuite, retour sur la barre d'équilibrage, en allonge réduite, l'arc plie un poil trop à la poignée, mais ça n'a rien d'une charnière. je gratouille un peu le reste, et sans vérifier la courbe je le bande à la main et l'amène à 20 pouces, tout va bien, puis 22-23 pouces, idem. Comme je lui sens encore de la souplesse j'ai voulu l'amener à 24", le minimum confortable pour moi... Résultat : Ben voilà, au bout de 9 mois je trouve le temps d'y retoucher, j'étais un peu pressé car je devais aller voir un copain, et en un
  4. 9 mois plus tard, je ressors mon bout de cornouiller, et, surprise : Malgré 2 ans de séchage et un équilibrage déjà bien entamé, le bois me fait encore une farce ! Après l'avoir amené progressivement à l'allonge précédente (20"), rien ne bouge, ça bronche pas J'ai décidé de faire sauter la zone fendue (la poignée en fait), une fois passé le canal médulaire plus de trace de fente, ouf ! Ensuite j'ai collé une certaine épaisseur de liège pour garder un peu de confort.
  5. Purée faut croire que j'ai toujours lu ce texte en diagonale..."lisez bien les consignes" qu'ils disaient à l'école...Après il me semble avoir vu que certains peaufinaient l'équilibrage en centrant sur le passage de flèche (ainsi qu'avec la prise de corde finale) comme tu l'as évoqué, mais comme tu dis sur une poignée travaillante la différence doit être assez fugace ^^ ça explique certainement pour bonne partie le suivi, après ça reste un joli accomplissement de rêve de gosse 🙂
  6. Pour ta question plus haut de "comment placer un arc asymétrique sur le tiller ?" j'aurait tendance à dire centré sur la poignée, qu'elle soit au milieu ou décalée vers le bas de l'arc c'est comme ça qu'il travaillera au final non ? Je suis pas vraiment sûr de moi sur ce coup-là alors je relance la question 😛 Bien joué en tout cas, il a l'air bien malgré que tu aies l'air de l'avoir pas mal brusqué au début 😛 j'adore la branche de gauche avec sa légère ondulation !
  7. Sur un bout de pin bien ligneux, ultra sec et de grain grossier ; https://youtu.be/fAfaIBgCrWE Vers 20 secondes j'exagère le mouvement pour bien montrer. L'idée c'est de faire glisser le fil du tranchant en cherchant un angle plus ou moins oblique -par rapport à l'axe du bout de bois- , comme quand on veut couper une feuille de papier tenue entre le pouce et l'index avec un couteau. Ici ça broute toujours un peu sur le noeud (la grosse tâche marron près du bord de la table), avec un coup d'affutage ça devrait mieux passer, ou alors c'est qu'il vaut mieux sortir la rape/lime/truc
  8. Merci ça fait plaisir ! J'aurai sous peu un peu mieux que ma webcam pour vous montrer sa bouille plus correctement !
  9. Super, merci de ta réponse, je vais partir du principe que 12+12=24 et rester à 15 (largeur)+10= 25 (le mm en "trop" partira au ponçage), aucune certitude que le ratio largeur/épaisseur évolue comme ça mais pour le coup on va dire que oui x) J'ai un peu avancé entre-temps : La poignée a sauté car ça commençait à barrer à 18" (malgré une courbe bien elliptique), l'ombre d'une charnière à 19" et le suivi qui s'est accentué légèrement...les fondus étaient déjà trop courts pour pouvoir y gratter de manière dégressive...bref, je le sentais pas. Je cherche une allonge un minimum con
  10. J'essaierai de faire une mini-video potable dans les prochains jours car j'arrive pas à l'expliquer non plus 😄 J'imagine que j'ai rien inventé, mais ça me permet d'avoir des coupes plus propres aux passages délicats, notamment sur les bois "pelucheux" pas très denses, et aussi sur les taquins du genre robinier, charme (qui aiment bien lâcher des échardes profondes sur 10cm ). Justement ce que j'aime bien dans ces cas-là, c'est la sensation de "garde-fou" qui te ramène à la surface (le même truc qui t'a "dégoûté" visiblement 😛 ), ça fait comme un point d'appui qui donne plus de contr
  11. Après faut pas trop se prendre la tête non plus, Bowboo utilise le double biseau plus pour son côté "fendoir" (si j'ai bien compris) et le biseau simple pour le travail de précision, et moi je fais l'inverse 😄, c'est de la préférence à l'usage... Si tu as l'occasion d'essayer (atelier associatif par chez toi ? menuisier qui a 5 min ?) avant d'acheter c'est tout bénef mais en soi tu peux travailler avec l'un comme l'autre, c'est juste le coup de main qui change !
  12. Je crois que "charron" était l'artisan des roues, chariots, etc...je ne connais pas non plus la spécificité de sa plane.. Je trouve que le double biseau a l'avantage de demander moins de force dans les poignets pour suivre les fibres, le biseau du dessous réoriente partiellement le tranchant vers la surface.. Avec un simple biseau, tu as un peu la même attaque qu'un ciseau à bois, table (le dessous) face au bois, avec un angle d'attaque un peu ouvert ça plonge dans les fibres, et il faut vraiment appliquer une force de levier pour en ressortir (c'est souvent là qu'on soulève des écha
  13. C'est sûr que tu peux trouver facilement plus utilisable, j'avais pas fait gaffe mais reprendre les angles sur toute la lame c'est déjà un petit chantier...
  14. Après recherche, j'ai pu trouver qu'en général les outils à bois ont un taux de carbone de + - 0.7%. Celle que tu montre semble présenter d'anciennes marques d'oxydation, c'est pas mauvais signe par rapport à l'histoire de la teneur en carbone ! La lame courbe doit être pas mal pour dégrossir (tu peux un peu plus "plonger" dans le bois) , pour travailler en finesse et autour des noeuds il doit falloir prendre le coup de main pour garder un angle d'attaque assez fermé (pour évite de trop "plonger" dans le bois ) , mais c'est pas un problème , juste de la pratique ! D'autant que la pl
  15. Ayé ça plie pour de vrai ! C'est mon dixième chantier d'arc, et c'est la première fois que j'ose réduire les bouts de branche pour de vrai..jamais osé descendre en dessous de 18-20mm de large sur les précédents, de peur de trop gratter...là je suis à 15*10mm aux poupées...En général vous finissez à quelles dimensions en bout de branches ? ça m'a pas l'air trop mal parti : A priori la branche de droite sera celle du haut, elle est plus longue d'un pouce, et la corde est limite-limite trop à gauche de la poignée dans cette configuration...je vais attendre de voir le c
×
×
  • Create New...